Naviguons et mangeons en Ténarèze!

 

« Tu te souviens de l’hôtel avec la piscine où on a dormi à Condom pendant notre marche de Saint-Jacques dans le Gers ? »

C’est comme ça que tout a commencé. J’ai ajouté « Je réserve pour jeudi soir ? L’après-midi on fait la croisière promenade sur la Baïse et le soir, on mange à La table des Cordeliers, tu sais c’est le restaurant étoilé juste à côté de l’hôtel. En plus on a des chèques vacances ». Mon argumentaire a été très efficace puisque maripouroujours a dit « Oui » rapidement.

Il faut dire que cette année, on n’a pas vraiment pris de vacances, je veux dire, partir plusieurs jours au même endroit. Certes, on a fait des petits séjours de deux jours, ici ou là, notamment en fonction des dates des concerts du groupe de Gospel dont on fait partie (Si vous ne connaissez pas, Swing-gospel.com, on se déplace dans le Gers, on fait les mariages et on vous promet de beaux concerts, d’ailleurs, je crois qu’on n’a jamais chanté dans la cathédrale de Condom ! ). Du coup, on a émis l’idée de tester deux ou trois restaurants gastronomiques, étoilés ou non, mais gastronomiques quitte à limiter les activités ou raccourcir les séjours. De fait, la table des Cordeliers faisait partie des restaurants dans notre ligne de mire !

Bref j’ai réservé l’hôtel, la croisière promenade chez Gascogne Navigation et une table au dit restaurant. La météo annonçait un certain cagnard alors j’ai proposé aussi que le goûter se fasse à Larressingle, chez le meilleur glacier de l’univers. Nous gourmands ? Bon d’accord, un petit peu beaucoup.

On a improvisé à l’arrivée vers midi : la croisière n’était qu’à 15h00, on avait un peu de temps. Alors direction Larressingle : pique-nique sur les tables à l’ombre et en dessert, une glace… Bah oui ! Attends, on avait deux tomates, un demi-concombre, un petit melon de Lectoure, des chips, des pains au lait et une boîte de pâté… ça allait pas nous nourrir suffisamment ! Il fallait trouver un moyen d’ajouter des calories pour tenir jusqu’au soir ! A l’ombre de l’église à Larressingle, nous avons dégusté trois boules de glace copieuses : cacahuète, caramel et noix de coco pour moi et cookie, chocolat et caramel pour maripourtoujours. On aurait pu prendre des sorbets mais ce n’était pas assez calorique… Après ce pur moment de régal, vers 14h15, on est reparti vers Condom… Bon, ok, on était là un peu trop à l’avance ! Du coup, on a récupéré nos billets et on a traîné sur les bords de la rivière. J’adore ce quai, le pont, le moulin, ça m’a rappelé la balade qu’on y avait faite en septembre 2016 pendant nos pérégrinations jacquaires !

 

DSC_0009

DSC_0011

DSC_0014

DSC_0051

A 14h50, on a embarqué. Il faisait hyper chaud. Je me sentais comme une motte de beurre au soleil, sauf que ce n’est pas mon gras qui fondait ! Heureusement, sur l’eau, dans le bateau, un peu de fraîcheur a calmé mon corps en ébullition. C’est là qu’on a pu découvrir la Baïse autrement. A 6 km/h très exactement, nous avons, au fil de l’eau, (re)découvert les environs. Notre capitaine, pince sans rire, et la guide, n’ont pas tardé à nous fournir quelques éléments historiques et architecturaux tout au long de la balade en bateau.

DSC_0068

DSC_0069

DSC_0071

Les bords verdoyants étaient rafraichissants. La végétation y prolifère. Quelques souches et tas de bois morts faisaient surface, restes des intempéries passées, probablement. Nous avons croisé un moulin, une cascade, un paysage très agréable !

DSC_0081

DSC_0099

DSC_0133

DSC_0144

Le bateau a navigué vers une double élcuse. Je ne connaissais pas. L’endroit est doté d’un petit restaurant où j’espère un jour aller manger, histoire de profiter du contexte. Nous avons attendu que l’eau se vide à l’aller pour pouvoir continuer la balade. C’est lent, mais pas ennuyeux. C’est même reposant.

DSC_0115

DSC_0128

Le d’Artagnan, nom de notre bateau, a navigué à peine plus loin, le temps de faire demi tour et découvrir une confluence. Nous avons fait le chemin à rebours, découvrant les clochers de Condom derrière les arbres mais aussi la maison qui servaient à.... j'ai oublié ! A vous d'aller le découvrir !

DSC_0176

DSC_0178

 

DSC_0185

Et puis il fallait bien que cela prenne fin. Le retour à Condom était obligatoire ! Adieu fraîcheur de l’eau, rebonjour canicule gasconne ! Ravis de notre escapade, nous avons rejoint l’hôtel pour un moment de détente dans la piscine de l’hôtel dont nous avons grassement profité !

Après l’effort le réconfort ! Quelques pas, et nous étions au restaurant des Cordeliers. L’endroit est absolument sublime. Nous nous sommes retrouvés au cœur d’une petite chapelle romane réaménagée. Le soleil se couchait et les vitraux projetaient quelques lueurs sur la belle pierre des colonnes qui soutiennent l’ensemble. Non, vous n’aurez pas de photos, je n’en ai pas prises. Je ne prends plus l’appareil photo au restaurant.

DSC_0197

Mais ce que je peux vous dire c’est que nous nous sommes régalés, des amuse-bouches au dessert. Ce fut une véritable découverte de mariages de saveurs. Nous en avons pris plein les papilles et avons profité en amoureux de cette belle soirée qui se profilait… avant d’aller dormir copieusement car la journée avait quand même été bien chargée et la journée à venir ne s’annonçait pas moins trépidante !

Posté par wawaa à 16:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Naviguons et mangeons en Ténarèze!

    Super avis ! Je n'ai jamais fait la balade en bateau mais ça doit valoir le coup à te lire...Par contre je me suis offert quelquefois le repas aux Cordeliers à Midi, c'est trés agréable , en tous points, Cuisine et lieu d'un grand raffinement....Certainement le meilleur resto de Condom..

    Posté par Phil Kirl, 02 septembre 2018 à 20:59 | | Répondre
  • Ça donne envie ce petit périple.... J’ai failli faire l’excursion sur la Baise cet été et l’idée est passée sans être retenue . Elle sera au programme la prochaine fois . Quant au restaurant, j’aimerais bien essayer!
    J’ai une petite maison dans le ravissant village fortifié de Saint Orens pouy petit à 10 km de Condom et j’ai passé l’été à sillonner le coin . La double écluse de Graziac, je connais et j’ai trouvé l’endroit très joli avec ses bordures de cosmos près du canal ....
    Merci pour ces idées de découvertes gersoises .

    Posté par Cecile, 02 septembre 2018 à 21:04 | | Répondre
Nouveau commentaire