Sempiternel tournesol !

Comme en 2008. comme en 2009, comme en 2010, comme en 2011,comme en 2012, comme en 2013, comme en 2014, comme en 2015, comme en 2016... en 2017 aussi, je parle de tournesols. Ne serait-ce qu'un éternel recommencement ? Pour cette dixième édition de l'ode au tournesol gersois, j'admets. Il n'y aura sûrement pas d'années sans que je parle de tournesols, à moins que ces derniers disparaissent. A moins que je m'en lasse. A moins qu'on me convainque à coup d'histoire d'OGM que le tournesol, parfois, c'est mal. A moins que je disparaisse. A moins que le blog disparaisse. Oui, mais tout ça n'est pas prévu pour le moment. Je m'émerveillerai indéfiniment devant la beauté de ces larges fleurs jaunes, leur coeur qui passionne les mathématiciens amoureux des fractales, la répartition si régulière de leurs pétales, leur floraison si rapide, parfois si éphémère, me semble-t-il. Le tournesol pousse si vite et son jaune ne résiste pas longtemps au jaune brûlant du soleil d'été. C'est pour ça qu'il faut vite en profiter, ne pas attendre, se donner l'occasion de les contempler, car ils n'ont pour seul défaut que de fâner trop vite en penchant leur tête en avant, jusqu'à se désécher et noircir complètement... avant un nouveau cycle agricole ! C'est aussi ça qui fait leur beauté je crois, c'est qu'on n'a que quelques semaines pour les voir. Et c'est probablement pour ça que je n'ai passé mon temps qu'à ça à mes retours récents dans le Gers. Et sans doute aussi parce que mon coeur avait besoin de soleil. Les tournesols sont très forts pour remonter un moral qui vascille. Ils font oublier les tourments. Ils nous font surfer sur leur vague solaire. L'orage disparait. Il n'y a qu'à se laisser porter par leurs courbes d'or. 

DSCN4699

 

Il me plait de chercher des spécimens particuliers. Il me plait de faire glisser mon regard le long de ces grandes plantes bien alignées. Il me plaît de trouver les retardataires, ceux qui on plus ou moins amorcé leur floraison mais qui sont encore à la traîne. Ceux qui se balancent entre la timidité et l'épanouissement. Ceux qui n'ont pas encore déployé toute leur splendeur et qui pourtant sont tout aussi splendides que les autres. Ceux qui allient à merveille le vert au jaune dans une magnifique danse colorée.

DSCN4515

 

DSCN4524

DSCN4692

 

 DSCN4749

 

J'aime aussi leur multitude. Comme un motif qui se répète. Comme une grande couverture jaune. J'aime voir les étendues ainsi vêtues. J'aime me planter devant et simplement regarder. Il y a quelque chose de grandiose dans ces champs remplis de délicatesse. Les bestioles me piquent les mollets, me dévorent les bras, ça finit par gratouiller. Je m'en fiche, je reste là !

DSCN4742

DSCN4592

DSCN4710

DSCN4730

 

J'aime aussi les trouver dans des situations inattendues : investis par le lierres amoureux ou perdus dans un champ de lin. Le tournesol va avec tout. Le vert, le blanc, le bleu... J'aime quand ils poussent sur les talus, loin des autres, quand ils investissent les champs de maïs ou de blé.

DSCN4924

DSCN5392

 

Et puis, je les aime toujours autant à heure de vêpres. Le soleil plonge lentement vers l'Atlantique et laisse autour des tournesols une lumière à la fois douce et magique. Et quand il se couche, les couleurs célestes se marient à merveille avec les silhouettes des tournesols. Il n'y a qu'à admirer ! C'est indescriptible, trouvez un champ de tournesol en fleurs, postez-vous y juste avant la fin du jour, dégustez des yeux, grignotez d'abord les fleurs puis dévorez l'horizon. Le régal est garanti !

DSCN5003

DSCN5297

DSCN5305

DSCN5311

DSCN5349

 

DSCN5373

 Je suis tout aussi friande des tournesols aux abords des villages que j'aime. J'aime les voir s'étendre au premier plan et surgir au fond les châteaux, les églises, les forteresses, les châteaux gascons. J'aime le contraste provoqué. J'aime cette alliance avec les beautés architecturales.  

DSCN4526

DSCN4571

DSCN4580

 

Je les aime tous et chacun. Un par un, par trois, pas douzaine, par centaine. Il m'impressionne ! Il me séduise. Il me prenne toute mon attention. J'écarquille les yeux. Parfois je touche les pointes de leurs pétales du dos de la main. Je discute avec leurs abeilles. Je leur dis des "Wouah !". 

DSCN5864

FSCN5839

 

Et si vous voulez voir encore plus de photos de ces fleurs qui m'émerveillent pour la dixième année consécutive, je ne manque pas non plus cette année de partager avec vous un album avec toutes les photos des tournesols 2017, en espérant qu'ils ne soient pas les derniers de l'année ! Il vous suffit de glisser votre curseur sur le tournesol suivant,  de cliquer et bienvenue dans mon monde gersois, en vert et jaune !

FSCN5842

Posté par wawaa à 17:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Sempiternel tournesol !

    vive les tournesols !!!!!
    bravo et merci à la rédactrice !!!!
    bon dimanche

    Posté par coise, 13 août 2017 à 06:37 | | Répondre
  • Une note ensoleillé et que de belles photos !

    Posté par phany, 15 octobre 2017 à 22:14 | | Répondre
Nouveau commentaire