Quelques bonnes nouvelles !

Toc toc toc. T’es encore là ? Toc toc toc ! C’est moi, Gersicotti Gersicotta. Je sais, moi aussi j’ai pâli quand j’ai vu que la dernière fois que j’ai publié un article ici c’était à la mi-février. Mais si tu me suis sur la page Facebook et sur Instagram, tu sais pourtant que je n’ai jamais renoncé à ma passion pour le Gers : c’est d’ailleurs grâce à l’instantanéité de ces réseaux sociaux que j’ai pu continuer à partager dès que je le pouvais quelques instants de magie gersoise…J’ai cette année été très occupée… très occupée par mes études (Master 2 de linguistique) et par le Gers.

DSCN3992

 

Université de Toulouse - Jean-Jaurès

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, j’ai passé beaucoup de temps sur le territoire gersois dernièrement. J’ai vécu une aventure humaine indescriptible. Enfin si, je vais essayer de te raconter plus ou moins tout ça, mais je ne crois pas avoir assez de mot pour véritablement exprimer l’enthousiasme, la joie, le bonheur que cette grande aventure m’a procurés. Pour mon mémoire de Master 2, j’ai choisi de travailler sur la variation du lexique de la pâtisserie gasconne. Et pour ce faire, je suis allée à la rencontre des locuteurs naturels du gascon : j’ai contacté les gens que je connaissais pour qu’on me mette en relation avec ces locuteurs et puis je suis également allée les rencontrer directement sur le terrain. C’est là que l’aventure humaine a commencé. J’ai croisé des personnes formidables qui m’ont ouvert leur porte avec gentillesse : elles ont partagé avec moi bien plus que des mots gascons, c’était aussi des souvenirs de leur enfance. On a ri, on a pleuré parfois, on a mangé aussi, quelquefois on a siroté un verre. Elles m’ont dit « Merci », je leur ai dit « C’est moi qui vous remercie » et ont ajouté « Vous revenez quand vous voulez ! ». Il s’est à chaque fois passé quelque chose. J’ai eu l’impression pendant chaque enquête de faire partie d’une nouvelle famille. J’ai été choyée. J’ai été nourrie de mots, de jolis mots gourmands, de mots que je ne connaissais pas et qui font partie de notre patrimoine gastronomico-linguistique gascon. Des caucèras en passant par les armòtas, les pastis gascons, les tortièras, les milhassons, les milhàs, les còcas à la padèna, les mervelhas, les crespèths, les pescajons, les pachtas… j’en ai entendu de toutes les couleurs phonétiques, de toutes les saveurs linguistiques. J’ai profité avec grand amusement des « r » roulés et des accents du terroir authentiques. J’ai écouté avec intérêt les récits de tue-cochon/tue-oie/tue-canard, les mariages, les baptêmes, les traditions, la guerre, les champignons, la basse-cour etc. J’ai vécu quelque chose d’inoubliable et j’ai pour cela dû choisir de délaisser ce blog quelques mois sans regret aucun.

Si bien que oui, j’ai beaucoup, beaucoup de choses à vous raconter, d’autant plus que j’ai eu pu un peu profiter du Gers ! Ensuite, j’ai rédigé mon mémoire (92 pages + 30 pages d’annexes). J’ai obtenu un beau 17/20 pour mon travail : ce travail dont je ne suis pas la seule ouvrière puisque c’est véritablement une entreprise collective, qui n’aurait pas pu être réalisée sans toutes les personnes qui m’ont aidée, sans toutes les personnes qui m’ont reçue chez elles. Merci, merci, merci à elles ! Je finis donc l’année avec un master 2, mention TB en poche. J’ai beaucoup travaillé, j’y ai pris un plaisir immense. Cette année a été tout à fait exceptionnelle.

Bref, si tu es encore là, si tu as encore envie de voir ce que je vois, ce que j’aime dans le Gers, sache que très bientôt, je vais relancer la machine et te raconter... Il te faut juste encore quelques jours de patience ! Mais sache que je prépare une nouvelle exposition qui se tiendra au Domaine de Bilé, à Bassoues, à partir du 13 juillet jusqu’à mi-septembre. J’ai choisi pour thématique l’arbre parce que j’ai eu maintes occasions d’être fascinée par les arbres : ces êtres majestueux me laissent toujours sans voix et je peux rester plantée à les contempler pendant des heures.

Image2

 

 

Voilà pour ces quelques nouvelles. Un nouvel article avec de nouvelles photos est en préparation, alors ne t’éloigne pas trop, je te l’ai dit, j’ai énormément de choses nouvelles à te raconter !

Posté par wawaa à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Quelques bonnes nouvelles !

    17/20 et mention très bien pour un master2 çà valait bien la peine d'abandonner un peu ton blog
    un grand bravo !

    Posté par quaquie, 03 juillet 2017 à 09:32 | | Répondre
  • Je suis bien contente de lire que cette année a été exceptionnelle pour toi : c'est sûr, il n'y a rien de plus intéressant que les échanges humains, qui peuvent nous marquer (parce que touchants, enrichissants, drôles, etc) pendant longtemps.
    Bizzzz

    Posté par Nanie, 03 juillet 2017 à 09:47 | | Répondre
  • félicitations !!! et oui je suis toujours fidèle à votre blog . bon été

    Posté par coise, 04 juillet 2017 à 06:04 | | Répondre
  • Félicitations ! A vous lire, cela devait être une fabuleuse aventure. Et un 17/20 en master 2, c'est très impressionnant !

    Posté par Staff Melyonen, 04 juillet 2017 à 17:51 | | Répondre
Nouveau commentaire