Carpe diem d'automne à l'infinitif

Ouvrir les yeux, d’abord timidement, puis un peu plus franchement pour arriver à stopper net la sonnerie du réveil à 7h00 hier matin.

 Pas le temps de petit-déjeuner.

 Oublier le ventre gargouillant.

Troquer le pyjama contre une tenue chaude. Grimper dans la voiture et partir.

Mais avant s’extasier de ce ciel lever de soleil magnifiant le ciel.

Ouvrir grand les yeux, être bien réveillé, s’en foutre complètement de l’heure.

Profiter de l’instant.

 

DSCN6910

DSCN6911

 

Se retrouver à Mont d’Astarac près du vieux portail esseulé au bord d’un champ, voir le ciel changeant.

 Les couleurs s’adoucir lentement.

Apercevoir avec joie les Pyrénées, pas vues depuis si longtemps.

Profiter de l’instant.

DSCN6912

DSCN6924

DSCN6925

 

Repartir.

S’en aller au creux des vallons.

Chasser d’autres paysages.

Et la brume.

Trouver aussi les montagnes enneigées vers Boulogne sur Gesse

Entrevoir le soleil.

Profiter de l’instant.

DSCN6928

DSCN6933

 

Retrouver un paysage qu’on aime.

Laisser le clocher de Lalanne-Arqué défier les cimes pyrénéennes.

Se rappeler que le coin est boueux et regretter juste un peu de ne pas avoir mis ses grosses chaussures de marche.

Rire les pieds dans la boue.

Regarder les couleurs s’étendre d’un bout à l’autre de la chaîne pyrénéenne.

Profiter de l’instant.

DSCN6934

DSCN6936

DSCN6938

 Quitter le macrocosme des yeux.

Observer les détails.

Compter les gouttes sur les fils.

Ne pas vouloir les voir s'échapper.

Profiter de l'instant.

DSCN6943

DSCN6946

 

Jeter l'oeil de l'autre côté de la route.

Tenter de dénombrer les arbres.

S'émerveiller, encore et encore, et encore et encore, et plus encore !

Profiter de l'instant.

DSCN6949

DSCN6950

DSCN6954

 

DSCN6956

DSCN6958

DSCN6959

 

Etre hypnotisé par la dentelle de la toile d'araignée au bord d'un pré.

Avoir envie de savoir tisser ainsi.

Se répéter la beauté de la nature.

Fixer l'oeuvre de l'objectif et des yeux.

S'imaginer pris dans la toile.

Chercher la bestiole douée.

Profiter de l'instant.

 

DSCN6963

DSCN6966

 

Vers Aussos, admirer la brume.

Sa caresse sensuelle sur les courbes gersoises.

Sa délicate ondulation.

S'enivrer de l'ambiance.

Profiter de l'instant.

 

DSCN6970

DSCN6973

DSCN6976

DSCN6977

DSCN6978

 

Apercevoir Sarcos.

Avoir envie d'être enrubanné dans ce cocon nuageux.

Avoir envie d'être un arbre planté là.

D'être cajolé par le soleil levant.

D'être effleuré par le brouillard.

Profiter de l'instant.

 

DSCN6980

DSCN6981

DSCN6982

 

S'arrêter net sur la ligne droite.

Sortir en courant de la voiture.

Ne pas louper une seconde du spectacle.

La voir se lever, s'évader, s'évanouir.

Laisser la brume n'en faire qu'à sa tête et dévoiler davantage les Pyrénées.

Profiter de l'instant.

DSCN6985

DSCN6986

 

Apercevoir Arroudèe.

Admirer les derniers voiles matinaux.

S'enthousiasmer d'une toile d'araignée.

S'abreuver avec gourmandise de la lumière solaire...

Profiter de l'instant.

DSCN6988

 

DSCN6991

DSCN6992

DSCN6996

 

Posté par wawaa à 11:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Carpe diem d'automne à l'infinitif

    Waaaaaaahhhhoooouuuu ! Superbes photos de notre beau GERS ! Photos dignes d'une vraie pro !! Tu as vraiment la vista pour les petits détails

    Posté par Marie-Laure, 13 novembre 2016 à 13:50 | | Répondre
  • magnifiques photos, et joli texte, tout en nuances...
    bravo !

    Posté par quaquie, 19 novembre 2016 à 08:23 | | Répondre
  • Et bien ! J'en ai déjà vu des belles photos (les miennes par exemple ??), mais il y a en plusieurs ici qui "sortent du lot". En parcourant votre page, j'ai arrêté de penser pour seulement contempler, sans m'en rendre compte.
    Totalement émerveillé.
    Bravo et merci

    Posté par Ausèth, 29 novembre 2016 à 21:55 | | Répondre
Nouveau commentaire