L'Aventure Saint-Jacques dans le Gers, épisode 3 : jour 2, à la (re)découverte de Larressingle !

 

Episode précédent : L'Aventure Saint-Jacques dans le Gers, épisode 2 : le premier jour ! 

 

Mardi 6 septembre 2016

16h59- C'est bon de se poser dans la chambre douillette de l'Auberge de Larressingle… même si la journée fut particulièrement belle ! Les serviettes de toilette sont ici soigneusement pliées en triangle et disposées sur le lit. Cette originalité géométrique apporte une touche supplémentaire de charme à la chambre. Oui, c'est encore bon de se poser après une belle journée gorgée de soleil - brûlant, certes !- et remplie de belles choses.

Après une fabuleuse nuit de sommeil réparateur et un petit déjeuner plutôt copieux, nous avons repris la route pour une étape looooonguissssssiiiiime ou pas : 6 petits kilomètres entre Condom et Larressingle… Nous avons commencé cette courte étape à 9h40, sous un beau soleil, retrouvant au passage les mousquetaires du centre-ville condomois, ne manquant pas de les saluer et les remercier de leur agréable hospitalité.

DSCN2195

DSCN2196

DSCN2199

DSCN2200

DSCN2201

 

Nous avons d'abord longé la Baïse,  prenant une bonne bouffée de fraîcheur sur ses berges paisibles… puis nous nous sommes retrouvés sous un soleil de plomb, en plein milieu de la campagne, à fouler l'asphalte fumant. J'ai d'ailleurs maintenant un bras plus bronzé que l'autre… un bronzage à la gersoise, parsemé de quelques gros boutons de moustiques voraces, ces derniers ayant fait un délicieux festin de ma chair grasse ! Non vous n'aurez pas de bouton de l'oeuvre d'art que je suis, ne rêvez pas !

Dans les tournesols grillés, virevoltaient quelques oiseaux et surtout des chardonnerets élégants… et très acrobates ! Vous n'en verrez aucune photographie. Je n'ai pas eu le temps de dégainer mon appareil photo. Mais le chemin de Saint-Jacques rend philosophe. J'ai pensé (et dit à haute voix) : "Laissons l'éphémère à l'éphémère". Nous avions eu le plaisir de les contempler quelques secondes et c'était déjà merveilleux en soi. Je partage donc avec vous ce souvenir, et je laisse votre imagination faire le reste. Voyez le chardonneret élégant avec son plumage multicolore, posé avec légèreté sur le rebord de la fleur fanée et brûlée d'un tournesol à l'agonie. J'ai trouvé cet instant poétique. Comme si là où la nature meurt, la nature vit. Là où il y a la mort, il y a aussi de la vie. Quoiqu'il arrive, il y a de la vie. Un peu plus loin, j'ai fait fonctionner à mon tour mon imagination refleurissant un immense champs de tournesols grillés, penchés… j'en percevais la vague de jaune qui avait eu coloré ce bout de campagne, à un moment donné, cet été. J'imaginais les pétales solaires prenant le vent et les grandes fleurs irisés comme des soleils.  C'était bien d'imaginer, de recréer, de refabriquer.

DSCN2202

DSCN2205

Nous avons ensuite aperçu le village et ses fabuleuses fortifications : Larressingle resplendissait à l'horizon. Nous étions presque arrivés. Nous n'avions pas vu le temps passer et avions la douce impression  d'être partis 5 minutes auparavant. Pourtant nous avions bien marché 1h30 dans la campagne !

DSCN2212

DSCN2214

Nous sommes arrivés vers 11h15, avons déposé les sacs à l'auberge, vue l'heure, notre chambre n'était pas encore prête, on s'en fichait, on voulait juste libérer notre colonne vertébrale du poids des sacs à dos. Nous avons pique-niqué à l'ombre, dans un recoin arboré des fossés de l'enceinte fortifiée, face aux remparts. Nous avons croqué nos tomates et notre saucisson avec appétit.

DSCN2218

DSCN2219

DSCN2220

 

Nous avons lu un peu, allongé dans l'herbe. La chaleur commençait à devenir un peu trop insupportable alors nous nous sommes réfugiés dans l'église, nous avons lu à la fraîcheur de la voûte de l'édifice, un bon moment !

DSCN2255

Nous avons ensuite goûté les glaces artisanales du sympathique et volubile glacier qui s'est installé récemment, nous avons lu sur un banc sous les arbres puis nous avons redécouvert le village via une visite guidée absolument géniale : notre jeune guide était passionnée et passionnante et nous connaissons maintenant, grâce à elle, tous les secrets de Larressingle. Je vous conseille très vivement cette formidable visite guidée bien plus trépidante que la lecture plate d'un fascicule dédié ou que la lecture d'un article de blog…hum hum!

 

DSCN2234

DSCN2238

DSCN2242

DSCN2224

DSCN2226

 

DSCN2248

Après une belle journée comme ça, nous sommes revenus à l'auberge, récupérer notre chambre, au son de la flûte enchanteresse d'un groupe de moines en balade dans le coin !

Au programme de la soirée de ce soir : un bon restau ! Depuis dimanche soir nous mangeons sandwichs et tomates et j'avoue que je rêve d'un bon plat chaud bien d'ici ! Et puis on l'a bien mérité, non ? Parce que bon, 6 kilomètres de marche sous le soleil, c'était très dur, vraiment très très dur (ou pas ! ).

 

22h00 - Milodiou, que c'était bon ! L'Auberge de Larressingle est une table véritablement délicieuse ! Avec ça, la terrasse du restaurant s'ouvre sur un panorama extraordinaire : le village ! Et nous l'avons vu peu à peu s'engouffrer dans la nuit...

DSCN2273

DSCN2293

DSCN2296

Nous voilà repus et enchantés par la petite balade nocturne "bonus" faite dans le village, lors de laquelle un croissant de lune s'était invité...

DSCN2298

DSCN2300

DSCN2306

DSCN2313

DSCN2315

 

 

Dormir. Clic.

Posté par wawaa à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L'Aventure Saint-Jacques dans le Gers, épisode 3 : jour 2, à la (re)découverte de Larressingle !

Nouveau commentaire