J'ai rencontré SUPERMAN à Barran…

…et le pire c'est que je n'ai absolument aucune preuve photographique des faits. Je n'ai que mon seul et sincère témoignage. Contre toute attente, donc, j'ai rencontré fortuitement SUPERMAN à Barran. C'était un beau jour de juillet 2016, il faisait extrêmement chaud. Le ciel était limpide, pas un nuage. Ma peau grillait comme celle d'un poulet tournoyant dans une rôtissoire. Et j'avais envie d'aller faire un tour à Barran. J'affectionne particulièrement cette bastide parce qu'il y a quelques années, j'ai attendu longuement par -2°C un sublime coucher de soleil sur le clocher hélicoïdal, et là je n'avais pas grillé mais congelé. Cependant, au-delà de mes souvenirs de cuisson ou de congélation dans Barran, j'aime ce village pittoresque et c'est bien suffisant comme raison pour y retourner moult fois.

J'avais envie de marcher au bord de l'eau et de revoir ce clocher tordu qui alimente bien des légendes, coup de sabots du diable, le vent un peu trop fort, l'histoire d'un amour déchu, les exubérances d'un architecte… en tout cas, moi ce que j'en dis c'est que ce clocher il est tout de même ultra cool et puis c'est tout.  Et j'avais en tête d'en faire quelques photos en noir et blanc… vous savez l'une de mes nombreuses lubies photographiques du moment. Je voulais voir ce que ça faisait, le clocher tors, en noir et blanc.

J'ai donc tout naturellement commencé mon petit tour en jetant de temps en temps un œil au clocher et en longeant le canal sur les bords duquel on profite d'une vue agréable sur la tour porte. Celle-ci ne manque pas de se refléter dans l'eau histoire de me faire plaisir !

DSCN7368

DSCN7370

DSCN7373

DSCN7375

 

J'aime suivre l'eau à cet endroit, profiter de chaque pas, observer, laisser les jeux de lumière m'envoûter. C'est calme et paisible. Il n'y a rien qui ne peut me troubler le long de ce canal. C'est comme-ci, il n'y avait là, rien qui puisse nous atteindre. Le temps s'écoule, les oiseaux chantent, le soleil brille. Il suffit d'avancer au rythme que l'on souhaite. 

DSCN7382

 

DSCN7384

DSCN7387

DSCN7389

 

Après ce petit moment hors du temps au fil de l'eau, j'ai dirigé mes pas vers la collégiale ! J'ai trouvé en chemin la rue d'Amour ...Mais c'est normal, le Gers n'est qu'amour. Et je n'ai que de l'amour pour le Gers ! Au bout de la rue, j'avais une vue sur le clocher qui me plaisait beaucoup. J'ai pu donc commencer à assouvir ma soir de clichés noir et blanc !

DSCN7393

DSCN7394

 Je suis passée devant l'édifice imposant baigné de soleil. J'ai descendu les escaliers en face de la porte... je trouvais la vu très jolie en bas des marches. Ce mélange de pierre, de bois et de verdure !

DSCN7396

DSCN7398

 

J'ai remonté les marches tranquillement. Il faisait chaud et je transpirais à souhait ! Il est arrivé, d'un pas décidé, l'air un peu hagard, un bouquet d'hortensias fraichement cueillis à la main et s'est adressé à moi avec enthousiasme.

 

 

" c'est toi ?
- non, c'est pas moi !
- si c'est toi Loïs Lane !
- non, ce n'est pas moi.
- je suis Clark Kent...ton superman !"

 

Et puis il a repris son chemin en sautillant me laissant perplexe sur le trottoir. J'ai hésité à tournoyer vivement sur moi-même et lui révéler que j'étais WONDDDDEEER WOMAAAAN WONDDDDERRRR WOMAAAAAN avec la mélodie adaptée, mais j'ai préféré le laisser tranquille, il avait sûrement des vies à sauver. Et j'ai repris ma visite et j'ai retrouvé l'église, mon wonder-clocher tordu... (probablement aussi tordu que ce monsieur, mais je suis mal placée pour critiquer les gens sur leur capacité à être tordu ...). Je me suis attardée sur quelques scupltures à l'entrée, avant de retrouver la flèche hélicoïdale.

 

DSCN7399

DSCN7400

DSCN7403

 

 

DSCN7404

DSCN7405

 

Amusée par la rencontre faite quelques minutes plutôt, je me suis mise moi aussi à sautiller entre les zones de lumières qui tapissait la rue en bas des escaliers. J'ai trouvé ça amusant, de sautiller. J'ai trouvé ça joli, le jeu des ombres sur le goudron.

DSCN7406

DSCN7407

 

J'ai rejoint la tour-porte, j'ai grimpé tout en haut, j'aime tellement ce point de vue ! Il m'a rappelé cette fois où j'avais attendu le coucher de soleil par un froid glacial de décembre. Cette fois où je montais, descendais pour me réchauffer. Cette fois où j'avais vu le clocher dans plusieurs couleurs célestes. Je n'étais d'ailleurs pas la seule à admirer de haut les environs !

DSCN7409

 

DSCN7410

DSCN7415

 

 

Et puis j'ai laissé mon regarde s'emberlificoter dans le tournicotti tournicotton du clocher... 

 

 

FSCN7718

 

Bref... j'ai rencontré SUPERMAN, à Barran ! 

Posté par wawaa à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


Commentaires sur J'ai rencontré SUPERMAN à Barran…

Nouveau commentaire