Une expo bien vernie !

Jeudi soir, j'étais dans le Gers ! Pour deux bonnes raisons : pour revoir le Gers, évidemment mais aussi pour vernir l'exposition qui se tient actuellement aux mois de mai et juin aux chambres d'hôte La Bastide de Lassalle, à Montégut. Edith, la maîtresse des lieux, m'a proposé il y a quelques mois de venir squatter allègrement les murs de ses chambres d'hôtes dans le Gers avec mes photos ! J'ai accepté la proposition et nous avons conclu que cela se ferait en Mai et Juin, juste après les splendides peintures de Reine qui réalise des tableaux à couper le souffle - entre autres de superbes réalisations sur le thème de la corrida - et qui joue parfois à merveille avec l'abstrait. Je voulais parler de cette exposition et puis le temps passant et mes occupations d'étudiantes grandissantes, j'ai honteusement oublié... c'est pourquoi je profite de cet article pour vous parler de cette artiste exceptionnelle qui en plus s'adonne à l'art du sac à main ! Bref, j'avais eu le plaisir de participer au vernissage de cette exposition et j'avais été tout simplement épatée. Jeudi soir, c'était mon tour pour de vernissage et Edith m'a accueillie en fin d'après-midi, aux fourneaux et m'a donné une mission importante, cueillir les fleurs dans son jardin pour les bouquets ! Apparemment elle n'était pas trop déçue de mon travail ! Un peu avant 17h30, heure du début du vernissage, j'ai pris le temps de faire un tour au calme dans son fabuleux jardin verdoyant et encore fleurie car, heureusement, je n'ai pas cueilli toutes ses belles fleurs ! J'aime particulièrement l'allée herbeuse qui s'engouffre au milieu des arbres et d'où surgit un banc où je passerais des heures à bouquiner !

DSCN4711

Et puis il y a ce magnifique chêne qu'Edith adore, qui a vu tellement, tellement d'années passer ! Et ô combien je la comprends ! Il est incroyablement beau et solide ! 

DSCN4715

 

J'étais accompagnée dans ma petite promenade par la nouvelle arrivée à Lassalle : une petite chienne extra et joueuse qui sautillle partout. Les chats ne m'ont pas oubliée pendant que Céleste, en bonne gardienne des lieux, se reposait d'un oeil dans les pâquerettes.

DSCN4716

 

DSCN4727

 

DSCN4714

 

En fait, quand t'es ici, t'es bien. T'es au milieu de la nature. Tu rencontres une chèvre, un âne, des canards. Tu te ressources à la campagne. Et tu profites d'une demeure magnifique avec des personnes qui t'accueillent comme si tu faisais partie de leur famille, sans chichi, sans manière aucune, le plus naturellement du monde. Tu t'attaches vite à eux et à ce petit cocon loin du monde extérieur !

DSCN4720

 

DSCN4728

DSCN4729

 

Mais parlons du vernissage. Quand 17h30 a amené Reine qui nous a tenu compagnie jusqu'à l'arrivée des premiers vernisseurs. Dites ? On appelle ça comme ça, des "vernisseurs" ? Nous n'étions qu'une douzaine à vernir, et c'était très bien comme ça ! Oh pas que je n'aurais pas voulu qu'il y eût plus de monde mais, ce petit nombre fut bien agréable. Et les discussions joyeuses et animées autour des photos, de ma passion pour le Gers. J'ai fait des rencontres géniales et j'ai retrouvé des amis gersois que je ne vois pas souvent. Et, en dehors des compliments sur mes photos qui me font toujours plaisir et qui me surprennent toujours aussi parce que je ne me considère en rien comme une artiste ou une photographe, je suis une passionnée du Gers, j'ai adoré les échanges qui se sont produits entre les personnes présentes, les informations sur telle ou telle manifestation, les rencontres que ça a suscité, et les bonnes tranches de rire, parce qu'il faut le dire, le vin au chocolat que nous avait préparé Edith, en plus d'être bon, nous a aidé à intensifier notre joie naturelle. Bref, ce fut une belle soirée et j'ai dormi sur place alors j'ai profité d'une des superbes chambres dont les fenêtres donnent sur le fabuleux chêne. J'ai dormi comme un loir, mais quand je suis dans le Gers, j'ai toujours l'automatisme de me réveiller au moment du lever de soleil... alors j'ai vite pris quelques photos avant d'aller me replonger dans mon lit douillet! 

DSCN4732

DSCN4739

 

Vers 8h15 j'ai enfin émergé, et vers 9h00 j'ai pris mon petit déjeuner en bonne compagnie. Et Edith m'a dit "Si tu vas aux orchidées, je viendrais bien avec toi !". Moi j'aime bien ce genre de proposition, alors le temps de finir deux ou trois trucs, hop, nous  étions sur la route pour rejoindre la forêt de Montégut !

DSCN4743

 

Une fois sur place, j'ai garé la voiture dans le village, et ô surprise ! La porte de l'église était ouverte ! Nous avons pu en découvrir l'intérieur ! J'étais fascinée par les peintures et les statues aux visages si angéliques !

DSCN4744

DSCN4749

DSCN4750

DSCN4752

 

Nous avons quitté l'édifice pour entamer la chasse aux orchidées ! La première chasse aux orchidées d'Edith qui était très enthousiasmée ! Et nous avons rencontré un orchis bouc sur un rocher : il commençait à déployer ses lacets entortillés ! 

DSCN4755

DSCN4757

 

Sur les sentiers vers la tour des Fées, quelques ophrys mouches trainaient par là et même l'un des derniers orchis pourpres de la saison. Trois orchidées différentes en moins de 5 minutes ! J'étais contente !

DSCN4758

DSCN4759

DSCN4760

Après une descente quelque peu périlleuse, nous avons rejoint le chemin balisé de Saint-Jacques, mais nous l'avons pris à l'envers. Je voulais rejoindre une prairie que j'aime beaucoup et qui est toujours couverte d'orchidées à cette saison et j'espérais aussi croiser des ophrys abeilles. A vrai dire c'était mon but pour cette chasse, les ophrys abeilles : ils poussent à cette période et je les aime beaucoup. Et quoi ? Hop, en voilà un par-ci, un par-là pour commencer accompagnés d'ophrys mouche et d'orchis boucs.

DSCN4762

DSCN4764

DSCN4765

 

L'oeil d'Edith s'est vite adapté aux orchidées ! Ni une ni deux elle me les dégotait toutes ! Une excellente partenaire de chasse à l'orchidées. Elle prend une petite voix et me dit "Là, dans le pré ! une biche !" ou quelque chose d'approchant. Elle broutait tranquillement dans les herbes hautes !

DSCN4769

 

Nous avons rejoint la prairie sauvage que je voulais parcourir ! Et là, un festival ! D'abord la vue sur le village, splendide ! Puis des tas d'orchis pyramidaux, des sérapias, d'autres ophrys abeilles ! C'était le paradis de l'orchidophile !

DSCN4770

DSCN4771

DSCN4774

DSCN4775

DSCN4776

DSCN4779

 

Sur les grosses fleurs de salsifis sauvages trônaient des escargots et parmi tout ça d'autres ophrys ! On a exploré la prairie comme il se devait !

DSCN4780

DSCN4782

DSCN4783

DSCN4785

DSCN4787

 

N'omettant pas les marguerites et les papillons ... en voici un autre de beau voyage au coeur de la nature gersoise !

DSCN4790

DSCN4792

DSCN4795

 

Edith a l'oeil, je vous le dis ! "Ce sont des orchidées là-bas, les taches roses ?". Mais oui !!!! En face de nous, sur le flan de la colline d'en face, une prairie s'était fardée de centaines d'orchis pyramidaux et de sérapias ! Je n'étais jamais allée jusque-là, et je peux vous assurer que c'était un véritable plaisir que cette découverte ! Alors nous voici partie, chacune de notre côté, ne sachant pas comment faire pour ne pas écraser les fleurs, et ne sachant où donner de la tête tellement il y en avait !!! 

DSCN4803

DSCN4806

DSCN4807

DSCN4808

DSCN4809

DSCN4810

DSCN4811

DSCN4812

 

Je retrouvai mon amie un peu plus loin en train d'immortaliser ces petits bouts de prairies, elle avait l'air ravie ! Et moi je continuai à flâner au milieu des orchidées, les trouvant toutes plus magnifiques les unes que les autres !

DSCN4817

DSCN4825

DSCN4826

DSCN4828

 

Le temps n'étant pas étirable et devant aller à Toulouse dans l'après-midi, il me fallait commencer à rebrousser chemin ! Nous avons repris le chemin de Saint-Jacques, entourée d'arbres, à l'affût de la flore et des insectes.

DSCN4829

DSCN4830

DSCN4833

 

Et puis j'ai quitté Edith et son mari à 14h00 avec un grand sourire parce qu'ils m'ont tous les deux accueillie chaleureusement, parce que leur compagnie m'est plus qu'agréable, parce que la vie à Lassalle est belle et parce qu'ils font tout pour qu'elle le soit ! Je n'ai pu m'empêcher sur la route de faire une pause. Aux abords de l'Isle-Arné,  en allant vers Aubiet, des coquelicots rougeoyants m'ont fait de l'oeil ! Et je suis faible, je suis faible quand je suis dans le Gers, je suis incapable de résister !

DSCN4853

DSCN4855

DSCN4857

DSCN4858

 

La pause fut courte mais colorée ! Il fallait bien que je fasse une dernière halte buccolique avant de repartir et prendre la double voies qui me mènerait hors du Gers !

DSCN4860

DSCN4861

 

DSCN4864

DSCN4866

DSCN4868

DSCN4869

 

Et voilà, 24h00 magnifiques dans le Gers ? Que demander de plus ?

 

En ce qui concerne l'exposition, elle se termine fin juin, je vous conseille de contacter Edith pour la visiter, vous trouverez ses coordonnées sur le site de ses chambres d'hôtes . Sachez qu'elle ouvrira son jardin au public les 11 et 12 juin 2016. Une occasion de visiter ce petit coin de verdure et d'en profiter pour aller voir l'exposition !

 

13278202_1001372789931397_807490395_n

 

Posté par wawaa à 14:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Une expo bien vernie !

  • Elles sont magnifiques tes photos et que c'est agréable de te lire.
    Je te souhaite une douce soirée ainsi qu'une agréable semaine.
    Bisous.
    Bernadette.

    Posté par Binchy, 22 mai 2016 à 18:23 | | Répondre
Nouveau commentaire