Le Carnet de bord d'une amoureuse du Gers ...

Jeudi 7 janvier 2015 

4h50 : Je m'éveille même pas difficilement et pourtant la nuit a été courte. Mon réveil est censé sonner une bonne heure plus tard, mais je n'y peux rien, l'enthousiasme de venir dans le Gers me réveille toujours plutôt que prévu. J'ai hâte de retrouver mon cher département, ses vallons, ses paysages même si la météo s'annonce plutôt pluvieuse. Je m'en fiche. Le Gers, je l'aime aussi sous la pluie. Et il faut bien plus que ça pour m'arrêter. Et puis j'ai besoin de cette dose de Gers, c'est ma drogue. 

6h10 : toutes mes affaires sont prêtes pour ces 4 jours 100% gersois.  J'accroche mon appareil photo à mon coup, mon sac à main, tire ma valise à roulette et ma sacoche de travail. Je descends jusqu'au garage assez vite en essayant de slalomer entre les gouttes de pluie ruthénoises qui me paraissent glacées.

6h16 : je sors la voiture du garage, je ferme le garage, je sélectionne ma radio préférée du moment pour chanter à tue-tête le temps du trajet.

6h18 : je pars vers le Gers. Plus qu'environ 2h30 de route avant d' en atteindre le nord et la frontière.

8h45 : j'arrive à Flamarens enthousiasme. Je me gare et me jette hors de la voiture. Je respire l'air frais et je constate qu'il ne pleut pas. Je m'attends à un lever de soleil timide, mais je sais que de toutes manières ce sera beau. Je m'engouffre donc sur la petite route qui contourne le village par le sud, j'aperçois le pigeonnier, les Pyrénées à l'horizon, les couleurs du lever du jour.

 

DSCN9749

DSCN9752

DSCN9753

DSCN9754

 

J'avance, tranquillement sur cette route tortueuse. Je lève la tête et revois l'église du village et son clocher mur. Ce petit édifice qui m'a tant charmée la première fois que je l'ai vu !

DSCN9757

 

                           9h00 : J'admire les arbres ici ou là. 

                                                                                                                        9h05 : J'admire la couche nuageuse et ses couleurs.

DSCN9758

DSCN9760

DSCN9762

DSCN9765

 

 9h20 : mon regard se pose sur une réserve d'eau. Sur le bord, un arbre esseulé. Dans l'eau son reflet accompagnés d'autres arbres plus lointains. L'effet d'optique est amusant, on croirait presque à des arbres fantômes !

DSCN9767

 

Et puis je regarde à nouveau face à moi, les vallons, la campagne, les montagnes, le ciel qui varie...chaque minute compte, chaque seconde.

 

DSCN9770

DSCN9772

DSCN9773

 

 9h30 : je suis de retour dans le village assombri par la couverture nuageuse qui le surplombe. Quelques habitants apparaissent et disparaissent. Les décorations de Noël sont encore de rigueur et les pensées bien fleuries.

 

 

DSCN9779

DSCN9780

DSCN9781

 Je rencontre alors un joli rouge-gorge un peu facétieux ! Il se plaît à s'envoler dès que ma mise au point est faite ! Mais je finis par l'avoir !

DSCN9784

 

9h33 : je suis dans l'église à ciel ouvert. L'ambiance prend une allure ténébreuse ! Je commence à me demander si je ne vais pas me prendre une belle averse sur le crâne ! Peu importe ! J'aime toujours autant admirer les sculptures et la vieille pierre ici...

DSCN9785

DSCN9787

DSCN9789

DSCN9790

 9h38 : je commence à rejoindre la voiture dans l'optique de suivre plutôt les éclaircies que le temps pluvieux. Pas que je n'aime pas la pluie, mais je ne veux pas tomber malade ! J'abandonne donc le centre du village, toujours aussi magnifique, me laissant happer par une jardinière splendide.

 

 

DSCN9796

DSCN9797

 

 9h40 : est-ce le même petit rouge-gorge que tout à l'heure ? Il est posé délicatement sur les pieds de la grande croix, à l'entrée du village. Les plumes au vent. Il se fond à merveille dans le décor !

DSCN9799

DSCN9800

 9h45 : je retrouve la voiture. Je reprends la route.  J'ai envie de voir Sainte-Mère. J'aime ce village et ses trois tours imposantes. Et là, j'ai envie de revoir Sainte-Mère. Alors je prends le chemin de Miradoux, puis je tourne à droite avant d'y entrer. Je me retrouve sur une route où il n'y que moi ... Et je profite des éclaircies.

 9h52 : Sainte-Mère à l'horizon ! Me voilà ravie ! Je m'arrête et je contemple. La pluie me suit de loin. Miradoux est envahit de bruine, je vois l'averse me fixer. Elle m'en veut !

 

DSCN9809

DSCN9810

DSCN9817

DSCN9819

 

10h00 : vite vite, je remonte dans la voiture ! Les gouttes m'agressent ! Mes cheveux frisottent. Je redémarre, j'avance à peine et le ciel se dégage à nouveau. Je refais une pause. Je suis des yeux les chemins dans les champs. Miradoux semble sortir de la torpeur. Les couleurs sont douces et enivrantes. Et en prime, j'aperçois vers les montagnes, Plieux et son clocher d'un côté et son château de l'autre.

 

DSCN9824

DSCN9834

DSCN9835

DSCN9838

10h10 : à la sortie d'une jolie courbe, je retrouve Sainte-Mère. Et puis je me tourne. Et là, je souris ! Je souris parce que je profite d'un bel arc-en-ciel. Je reste plantée là, à attendre le bon moment. Et je sens comme une vague de chaleur me caresser le dos : le soleil tente une percée. L'arc-en-ciel est sémillant. Je suis aux anges. Avec l'arbre et la petite route, c'est une vraie merveille.

 

DSCN9846

  Je me mets alors à courir pour le voir en entier. Je me dis que ce doit être magnifique en haut de la route. Je cours à en perdre haleine. Mon souffle se saccade mais je tiens bon. J'arrive à un endroit où je le vois tout entier. Mais pas le temps de l'admirer, un coup de vent ramène des nuages et de la pluie. L'arc-en-ciel a disparu subitement. 

12510454_1041409512547419_3544568902462736304_n

 Je me remets à courir vers la voiture pardi ! Et puis finalement, je décide de m'émerveiller de la pluie. De la pâleur ambiante, du clapotis des gouttes d'eau dans les flaques, des gouttes de pluie qui traversent le paysage et qui s'écrasent sur mon pare-brise !

DSCN9854

DSCN9860

 

DSCN9865

DSCN9870

10h25 : après avoir repris la voiture, je m'arrête à peine plus loin ! Le ciel s'est à nouveau dégagé ! C'est incroyable ! Le décor change de tête toutes les minutes ! Je profite simplement de ce qui m'est offert. Et j'ai la joie d'être bien en face de Sainte-Mère se détachant sur les Pyrénées enneigées. Quel bonheur ! Et en prime, je profite aussi d'une vue sur le village de Sempesserre, aussi que Saint-Avit-Frandat, au loin... saurez-vous les reconnaître ?

DSCN9872

DSCN9876

DSCN9878

DSCN9879

DSCN9880

 

10h35 : je traverse Sainte-Mère. Je me gare sur le parking à la sortie. Et je profite de la vue. Des sillons dans les champs. Des feuilles dans les flaques d'eau.

DSCN9893

DSCN9895

DSCN9897

DSCN9898

DSCN9902

 

10h40 : je prends la direction de Lectoure. Tranquillement. Je repense à une route qui donne accès à un panorama sur la ville. J'y cours, j'y vole, enfin... pas trop vite !

10h50 : hello Lectoure ! Je suis sur ma petite route. Je profite de la ville sur son éperon. Je kiffe. Je surkiffe. J'hyperkiffe.

DSCN9907

 

DSCN9918

DSCN9921

 

11h00 : direction le supermarché. Il faut que je me trouve à manger pour midi.

11h15 : je sors du supermarché avec mon petit pique-nique.

11h17 : je redémarre. Pas de pause à Lectoure. Je continue la route !

11h30 :  en arrivant à Montestruc, je flashe sur d'énormes flaques où se reflètent les arbres...

DSCN9922

 

12h10 : j'arrive sur Auch, je trouve un promontoire, j'admire la cathédrale, je dévore mon pique-nique. Et je m'offre un après-midi lèche-vitrine et shopping ! Les soldes gersois n'ont qu'à bien se tenir !

DSCN9923

 

 

 Vendredi 8 janvier 2016

9h30:  je démarre de Fleurance où j'ai dormi pour la nuit.  Aujourd'hui je dois aller rencontrer Pascal de Classic Cars in Gers (dont je vous reparlerai bientôt) à Saint-Puy. Je me dis que la journée va vraiment être maussade à la vue du ciel. 

9h40 : Temps maussade ? Certainement pas ! J'ai une vue époustouflante à portée d'yeux. Une fenêtre s'est ouverte sur les Pyrénées et fait durer le plaisir du crépuscule. Alors je quitte la direction de Saint-Puy quelques minutes pour rejoindre une route de crête. Et je jubile à souhait !

DSCN9931

DSCN9932

 

DSCN9940

DSCN9946

DSCN9956

 

10h30 : j'arrive à Saint-Puy et je rencontre Pascal, et en apprends davantage sur son concept. J'y reviendrai plus tard.

11h30 : je repars et prends la direction de Condom. Un arbre,un arbre freine ma course.

DSCN9959

11h40 : sur une route de campagne, le rétroviseur m'invite à faire une nouvelle pause. Les couleurs, cette fenêtre permanente sur les montagnes, cette impression que le crépuscule dure encore et encore pour le plaisir. Et moi je suis là, seule et humble encore une fois, face à la grandeur de ces paysages changeant de minute en minute.

DSCN9961

 

DSCN9964

 

DSCN9967

DSCN9972

DSCN9973

 

12h10 : j'entre dans Condom. Mon ventre gargouille à souhait ! Je trouve une boulangerie et m'offre un sandwich à la recette pas du tout locale : jambon, reblochon et une petite tartelette aux noix !

12h30 : j'arrive sur les quais de la Baïse, je reste dans la voiture. Je dévore mon sandwich, engloutis en me délectant la tartelette, et je ferme les yeux 10 minutes, pour trouver un peu de repos.

13h00 : repartir ou rester ? Je reste ! Je décide de faire le tour du port. L'endroit est magnifique. Les reflets aussi. Si bien que parfois on ne sait pas trop où est l'endroit ou l'envers ! Me voilà sens dessus dessous !

DSCN9987

DSCN9993

 

DSCN9995

DSCN9996

DSCN9999

 

DSCN0002

DSCN0003

DSCN0004

DSCN0005

 

13h15 : je suis de l'autre côté. Oui j'ai mis du temps pour si peu de chemin. Mais aussi vrai que quand on aime on ne compte pas, quand on contemple, on ne compte pas non plus !

DSCN9494

 

DSCN9496

 

13h25 : je travers le pont. Je regarde la cathédrale. Et puis je descends sur les bords de la Baïse, découvrant de plus près le moulin.

DSCN9497

DSCN9500

 

13h35 : je repars vers la voiture, et je rencontre une bergeronnette grise sur le quai. C'est joli ce petit tour, c'est joli. Il était temps après 7 ans que je le fasse enfin !

DSCN9511

 

 

DSCN9513

 13h40 : je reprends la voiture direction Montréal du Gers où je ne suis pas venue depuis 7 ans justement. Je prends les routes au hasard, rien ne me presse. Ce qui m'épate sur la route, c'est toujours cette ambiance nuageuse mais à l'horizon, le crépuscule permanent sur les montagnes. 

13h55 : me voilà un peu après Larroque sur l'Osse. Mes yeux s'écarquillent à nouveau. Le paysage est sublime. Je suis en veine ! Je mesure la chance que j'ai à ce moment précis.

DSCN9515

DSCN9517

 

DSCN9520

 

14h00 : en avant pour Montréal du Gers ! Ô, vous imaginez bien que je n'y vais pas d'un trait ! Je rencontre un arbre, puis un autre.

DSCN9522

 

DSCN9523

 

14h10 : je m'émerveille depuis Lauraët.

DSCN9526

DSCN9527

 

14h15 : Montréal, j'arrive !  J'ai envie de voir le village de loin. En arrivant dans la commune, j'emprunte une route qui lui fait face. Ma quête est comblée !

DSCN9531

DSCN9532

DSCN9535

 

14h25 : je suis au centre du village. Je ne prends que peu de photo, la lumière se fait capricieuse. Je traverse la tour porte accolée à l'église, je trouve un banc froid, je m'y assois, et j'observe. Surtout la masse nuageuse.

DSCN9536

DSCN9537

 

15h15 : je reviens vers la place principale, m'extasie devant les couverts, je fais un petit tour dans l'église, immortlise quelques détails ici ou là. Je ne me souvenais pas très bien des lieux. Je marche sans discontinuer, je prends quelques bouffées d'oxygène.

 

DSCN9543

 

DSCN9545

DSCN9546

DSCN9548

 

15h30 : j'ai traîné la patte un peu, mais je reprends la voiture. Retour vers Fleurance. Je trouverai bien en chemin quelques endroits précieux où poser les yeux.

16h00 : je suis à Blaziert. Le soleil sort de sa tanière, et me réchauffe. Les environs baignent dans une belle lumière, c'est agréable. Et moi, je retrouve un village que j'aime beaucoup et qui me séduit toujours autant !

DSCN9553

DSCN9554

 

16h15 : de l'autre côté du village, même par temps gris, la campagne resplendit !

DSCN9563

16h20 : je fais le tour complet ! J'aime toujours autant cette église et ce chemin fleuri.

DSCN9567

DSCN9568

DSCN9570

 

DSCN9574

 

16h30 : je reprends la route. Je commence à sentir la fatigue peser sur mes épaule. Je retrouve Blaziert à la tombée du jour. Et puis je retourne à Fleurance, après cette journée pleine de belles surprises.

DSCN9582

 

Samedi 9 janvier 2016 

14h00 : je quitte Fleurance, direction Lamaguère. J'ai une idée un peu saugrenue. Comme le climat hivernal est plus proche du printemps que de l'hiver, j'ose imaginer que les premières orchidées sont peut-être déjà sortie ! Après tout à deux mois près ! 

15h00 : Lamaguère et mon chemin des orchidées me voilà ! Pas d'orchidée mais le Pic du Midi de Bigorre... et pas que ! Toute une série de belles choses !

DSCN9932

DSCN9933

DSCN9934

DSCN9936

DSCN9937

DSCN9938

DSCN9939

 

15h30 : je décide d'aller jusqu'au lac de l'Astarac avant de rejoindre mes parents. Mon cher lac !

                                                                                              15h45 : je marche sur la digue. Et je trouve tout exquis ! 

DSCN9940

DSCN9942

DSCN9943

DSCN9944

DSCN9945

DSCN9946

DSCN9949

DSCN9952

DSCN9956

DSCN9957

DSCN9961

DSCN9974

 17h00 : je file chez mes parents, il pleut un peu, j'ai froid, mais j'en ai pris plein les yeux !

 

Dimanche 10 janvier

15h45 : j'abandonne mon travail d'étudiante pour prendre l'air. Où aller ? J'ai cette envie de retourner au lac de l'Astarac pardi !

16h00 : je suis sur la digue, les Pyrénées jouent à cache-cache. Il pleut par intermittence, je ne pense pas rester longtemps.

 

DSCN9981

DSCN9985

DSCN9986

DSCN9990

 

16h15 : Et puis il y a cette barque et ces deux pêcheurs qui semblent si petit face aux éléments ....

DSCN9992

DSCN9499

DSCN9502

DSCN9508

DSCN9510

DSCN9511

 

DSCN9994

DSCN9996

 

16h30 : je pose mes fesses dans l'herbe mouillée. Je m'en fiche qu'il pleuve, ce que je vois me charme, me fait oublier le stress, je ne pense plus qu'à contempler. Ca fait du bien !

DSCN9514

DSCN9517

DSCN9518

DSCN9519

 

DSCN9507

DSCN9526

DSCN9520

DSCN9521

DSCN9527

DSCN9528

DSCN9529

DSCN9530

 

17h00 : il pleut, j'ai froid, je décide de lever mes fesses de l'herbe... et repartir vers la voiture. Mais je retrouve le bout de bois que j'avais vu la veille ... alors, je descends le saluer ainsi que ses acolytes stagnant au bord du lac. 

DSCN9541

 

 

DSCN9550

 

DSCN9555

DSCN9560

 

17h10 : je me laisse intriguer par une flaque d'eau dans l'herbe.

DSCN9564

 

17h15 : j'atteins la voiture et je me dis qu'il faut que j'aille à Saint-Blancard !

17h20 : j'arrive à Saint-Blancard et je regarde ce château, mon premier amour gersois,  avec toute l'affection que j'ai pour lui.

 

 

DSCN9571

 

17h30 : je regarde le soleil se coucher et Lalanne-Arqué disparaître ! Je salue les montagnes qui m'ont comblée pendant deux jours. Je souris. Le bonheur est dans le Gers, assurément.

DSCN9583

 

DSCN9582

DSCN9587

17h45 : "il faut rentrer, tu sais Sylvie, il faut rentrer maintenant, tu reviendras, ne t'en fais pas", me dis-je pour me rassurer.

 

Ce fut encore quatre beaux jours dans le Gers, quatre jours à redécouvrir, à ressentir à nouveau l'extase que provoque ce département, à assister à des spectacles exceptionnels dont ce département seul à le secret... I'll be back, comme dirait l'autre, I'll be back !!!

 

 

Posté par wawaa à 17:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Le Carnet de bord d'une amoureuse du Gers ...

  • Merci de m'amener en ballade avec vous. Meilleurs vœux
    Christine.

    Posté par tartatine, 18 janvier 2016 à 18:17 | | Répondre
  • Bonjour.
    Je connais bien le Gers et une bonne partie de votre itinéraire pour l'avoir parcouru lors de mon pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle et sur le chemin du Puy en Velay en 2003.
    Le château de Flamarens est dit beau dehors comme de dedans..
    A Saint-Avit Frandat, il faut visiter le château (ce que j'ai fait lors de mon passage..), avec sa magnifique petite chapelle privée incluse et surtout la salle des chevaliers qui est l'authentique et seule copie (réelle..) et pendant historique (seul vestige restant..) de la salle des templiers et chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem de l'île de Malte, et avec des tableaux placés en hauteur et retraçant la bataille de Malte.
    J'aimais beaucoup les différentes chapelles situées sur le chemin, tout comme Condom et Lectoure et le vieux pont avant Larresingle, tout comme la chapelle romane située dans la cité fortifiée de Larressingle...
    Le Gers est très beau dans sa traversée comme sur son ensemble, avec ce tutoiement à frôler presque la chaîne des Pyrénées en fond de tableau.
    J'en garde un très bon souvenir et j'y ai encore des amis.
    Bonne fin de journée à vous et sinon fin de semaine, à plus..peut-être..Denis.

    Posté par Janus157, 20 janvier 2016 à 10:42 | | Répondre
  • Re..
    Pour le château évoqué à Saint-Avit Frandat, il s'agit du château de Lacassagne.
    Quand aux différentes chapelles rencontrées sur le chemin, depuis Lectoure jusqu'à Larressingle, il y a celle de Caubin (malheureusement privée aujourd'hui..) que j(ai cependant pu visiter lors de ma pause halte de midi.
    Je ne suis pas passé à La Romieu et où l'église est une cathédrale voulue par l'évêque de l'époque..
    Bonne fin de soirée à vous et sinon weekend, à plus..peut-être..Denis.

    Posté par Janus157, 22 janvier 2016 à 18:23 | | Répondre
  • Merci pour ce magnifique reportage photos et pour les textes qui les accompagnent...j'ai eu la chance de vivre 15 ans à Pau et je n'étais pas loin du département du Gers...je connais quelques villes...quelques seulement...alors grâce à vous, j'ai pu aller plus loin...bonne journée, amitiés, Josette...

    Posté par Jodarlay, 25 janvier 2016 à 09:33 | | Répondre
Nouveau commentaire