Ce n'était pas un rêve...

...c'était bien la réalité ! J'y étais, j'ai tout vu, j'ai tout observé, j'ai tout contemplé, j'ai tout passionnément dévoré des yeux. Ce soir du 19 septembre 2015, le Gers commençait à prendre des allures automnales et le coucher de soleil suivait l'exemple fardant le ciel de petites touches de nuage. Un troupeau céleste bien agréable qui nous a accompagnés, mon mari et moi, tout au long de la digue, entre 19h30 et 20h30, il a changé de couleur presque toutes les minutes et nos yeux écarquillés ne cessaient de l'admirer. C'était comme une danse géométrique entre le ciel et l'eau du lac de l'Astarac, une symétrie presque parfaite, envoûtante, une sensation d'infini. Nous étions là, si petits face aux éléments, si humbles. Et moi, en amour, j'étais heureuse, je me sentais pousser des ailes, mon Gers avait pour la énième fois trouvé le moyen de m'éblouir.

Je marchais sur la digue, tranquillement pendant que mon amoureux s'évertuait à photographier des oiseaux. Je marchais doucement, la tête tournée vers le Sud. Le spectacle commençait. Les nuages semblaient se diviser en plusieurs petites cellules qui tentaient de s'admirait dans l'eau. Les couleurs étaient tendres, tendres et douces, froides, mais caressantes. Bleu, quelques nuances de gris, de blanc, un peu de rose pâle.  

DSCN9848

DSCN9853

DSCN9856

DSCN9857

 

Je suis arrivée au bout de la digue complètement dingue du ciel. Et à l'Ouest, le soleil amorçait son apparente descente aux enfers. Les feux allaient s'allumer à l'horizon, j'attendais avec une impatience non dissimulée.

DSCN9861

 

DSCN9864

 

J'ai quitté le haut de la digue pour aller au bord de l'eau. J'ai failli y mettre les pieds, je voulais immortaliser la surface paisible du lac. Je ne sais pas ce que je voulais exactement, mais je voulais me rapprocher des reflets, j'aurais voulu les toucher. Voir si les nuages étaient vrais dans cette eau. Par moment, j'aurais pu confondre l'étendue d'eau et le ciel...

DSCN9865

DSCN9867

DSCN9871

DSCN9875

 

 

DSCN9884

 

20h00. Mon époux était arrivé près de moi. Il s'est assis sur un rocher, j'ai fait de même. Le feu était de plus en plus grandiose à l'horizon. Nous observions. J'opérais quelques allées et venues entre le bord de l'eau et mon bout de rocher. Et je disais à Denis : "Hein c'est beau ! C'est beau, hein". C'est que j'avais tellement le souffle coupé, que je n'étais pas plus loquace que ça.

DSCN9887

DSCN9889

 

 

DSCN9899

DSCN9900

DSCN9901

DSCN9904

DSCN9908

 

L'embrasement, c'était l'embrasement des grands soirs tout à coup. Alors que le soleil était en pleine fugue, le ciel était de plus en plus grandiose. La magie opérait. Ce n'était pas un hasard, le ciel nous l'offrait, rien qu'à nous parce que nous lui avons fait confiance, nous sommes restés plus longtemps que prévu, nous savions qu'il aurait quelque chose d'exceptionnel.

DSCN9919

DSCN9927

DSCN9928

 

La fin du jour était proche. Tout s'assombrissait lentement. Il fallait rejoindre le parking. Nous avons choisi de longer le bord de la digue, ce n'est pas souvent que l'on peut marcher là. Les grèbes se tortillaient dans l'eau rougie, rosie ou orangée. Le ciel s'obscurcissait, laissant encore transparaitre quelques couleurs chaudes et agréables.

DSCN9929

 

DSCN9940

DSCN9941

DSCN9942

DSCN9943

DSCN9945

 

DSCN9949

DSCN9951

DSCN9960

 

La lune jouait les apostrophes. La nuit tombait peu à peu. Je ne pouvais me décrocher de ce paysage. J'en étais boulimique ! Gourmande ! Droguée ! Dépendante ! Hypnotisée !

DSCN9962

DSCN9966

 

DSCN9967

 

 

Un merveilleux moment dont je ne peux me lasser de regarder les souvenirs volés !

Posté par wawaa à 00:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Ce n'était pas un rêve...

  • Tout simplement sublime !
    Sylvie

    Posté par SylvieL, 29 septembre 2015 à 15:44 | | Répondre
  • Regarder ce qu'on a devant soi et rester bouche bée....je pense que j'aurais fait de même !
    Magnifiques couleurs avec les reflets d'or, de bronze...
    @nnie

    Posté par @nnie54, 29 septembre 2015 à 22:05 | | Répondre
  • Tes clichés sont sublimes !

    Posté par Binchy, 30 septembre 2015 à 18:21 | | Répondre
Nouveau commentaire