Les métamorphoses crépusculaires

Là-haut, les peintres continuent leur cinéma. Ils peignent, dépeignent, repeignent et pour les photos de presse du Canard Paradisiaque se peignent. Le soir du 27 août, ils avaient décidé d'encore une fois repeindre le ciel. Ils m'avaient émerveillée la dernière fois en m'offrant plusieurs soirs très artistiques. Ils ont remis le couvert pour mon passage éclair dans le Gers et j'ai pu, à la fin Août, profiter d'une soirée pleine de surprises puisqu'en un seul coucher de soleil j'ai pu en voir quelques uns, tous différents. 

J'ai mis les pieds hors de la maison et j'ai immédiatement été interpelée par la lune qui se levait  parmi les nuages et sur un ciel magnifiquement bleu. Evidemment j'ai porté un peu d'attention sur le satellite : la lune n'était pas loin d'être pleine !

 

DSCN9759

DSCN9760

 

DSCN9788

 

Quand je suis partie sur mon petit chemin, j'ai trouvé tout joli, le ciel, mon arbre, les champs, mais je n'étais pas sûre d'avoir du grandiose ce soir là. Le nuages s'accumulaient. Mais, apercevoir les montagnes au Sud m'encouragea à continuer ma petite marche au crépuscule.

DSCN9761

DSCN9762

DSCN9763

 

DSCN9766

 

DSCN9780

 

C'était calme, et de plus en plus sombre. Je songeais à rentrer. La température extérieure baissait et je frissonnais un peu. Alors ... et puis, j'ai vu cette sorte de boule de feu au loin. J'en étais sûre, l'un des peintres avait pris son pinceau pour ajouter de la couleur !

DSCN9786

DSCN9770

 

 

DSCN9790

 

Je ne voyais pas son pinceau mais je voyais de seconde en seconde la métamorphose que subissait le ciel. J'allais donc avoir ma dose de grandiose. Et je peux vous dire que c'était addictif. Impossible de détourner le regard ! Les arabesques, les couleurs, la lumière, les petites touches ici ou là !

DSCN9794

DSCN9797

DSCN9799

 

DSCN9800

DSCN9805

DSCN9806

 

J'avais la tête relevé, la bouche bée, trouvant ça incroyable, tout était en continuelle métamorphose. Je suis persuadée qu'à ce moment un autre artiste s'en est mêlé, les deux donnaient de grands coups de pinceaux amples et le ciel changeaient à nouveau de visage, comme s'il prenait feu pendant que mes arbres voyaient la vie très en rose !

DSCN9807

DSCN9809

 

DSCN9810

 

Et tout autour de moi, les montagnes, les arbres, mon arbres, la maison, la vieille grange, tout s'endormait dans une douce ambiance alors qu'en face le spectacle continuait de plus belle !

DSCN9811

DSCN9815

DSCN9820

 

 

DSCN9822

DSCN9823

DSCN9824

DSCN9826

 

Il commençait à faire vraiment frais et comme j'étais sortie rapidement, j'étais pu couverte. Alors j'envisageais de rentrer. Si si ! Il le fallait. Puis il y a eu les peupliers emportés dans une douce danse rose. Le Pic du Midi aussi. Sans oublier l'incroyable Arbizon. Splendide, splendide, splendide ! 

DSCN9827

 

DSCN9829

DSCN9830

 

DSCN9841

DSCN9831

 

Me voilà à la barrière. J'étais prête à rentrer. Il faut imagine la scène, je marchais à reculons, comme si, comme si, comme si j'allais rater quelque chose d'exceptionnel si je me tournais.  Comme j'étais heureuse de retrouver mon arbre dans de telles circonstances !

 

DSCN9837

 

Paradoxalement, le tout s'assombrissait et prenait des couleurs encore plus intense, j'étais aux anges. Je me sentais toute petite, insignifiante, humble devant ce grand talent de la nature : elle sait nous émerveiller le temps d'un battement de cils. Il n'y a pas eu ce soir là, deux secondes identiques !

DSCN9838

 

Le noir s'est installé peu à peu, et la lune était elle, toujours là, s'imposant davantage dans l'obscurité. Il était, là, véritablement temps de rentrer !

DSCN9839

 

 

Posté par wawaa à 15:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Les métamorphoses crépusculaires

  • belle présentation sous ton projecteur et tes mots
    Ce que j'adore, c'est la délicatesse de cette ligne d'horizon soulignée de montagne.
    C'est sûr, on imprime bien la silhouette du ...Barbizon !?

    Hier soir, Chapelle St MAjan de Lombez, la lumière était moins intense avant l'orage, mais belle perspective aussi

    Posté par giovinetta, 13 septembre 2015 à 20:37 | | Répondre
  • On ne peut se lasser de voir ces couleurs du soir. On voudrait les capter jusqu'au bout et puis la nuit tombe et il faut rentrer mais avec les couleurs dans l'apn.
    Belle semaine à venir, @nnie

    Posté par instantsdevie54, 13 septembre 2015 à 22:39 | | Répondre
Nouveau commentaire