Ciel ! Des oeuvres d'art !

Art. Nom masculin. (latin ars-artis)

"Création d'objets ou de mises en scène spécifiques destinées à produire chez l'homme un état particulier de sensibilité, plus ou moins lié au plaisir esthétique"

Source: www.Larousse.fr

Ces derniers jours, dans le Gers, il y avait de l'art dans l'air. Il s'étendait dans le ciel de gigantesques toiles peintes parfois avec grande excentricité. Sans doute vous demandez vous ce que je raconte et si c'est de l'art ou du cochon. Mais, ces soirs là, rien n'était de l'art comme on le connait, et l'art de rien, c'était finalement de l'art. Et ça ne manquait ni d'air ni d'art. Pas de peintre, pas de dessinateur, pas de musicien, pas de jongleur, pas de poète, par d'artiste, a priori, dans le coin pour réaliser tout cela. Et pourtant, il y avait dans le ciel du Monet, du Dali, du Matisse, du Gauguin, du Van Gogh, du Picasso, du Pollock, , comme s'ils s'amusaient ensemble, au paradis des peintres, à refaire la déco du ciel. Imaginez-les. Chacun un pinceau à la main, une palette dans l'autre. Tantôt se félicitant les uns les autres, tantôt se disputant.

"Pablo ! Des nuages carrés et verts, c'est trop surréaliste ! Et puis c'est quoi cet oeil ? Mon vieux, tu perds les pédales ! En bas, ils vont croire à une invasion d'extraterrestres obsédés de la géométrie.Jackson (ndlr, pas Mickaël, mais Pollock !) ce jeté de peinture coloré, ici ou là, quelle idée sensationnelle !"

Et Vincent, remettant soigneusement son pansement sur l'oreille coupée, cherchant à caser un tournesol à la place du soleil. Chaque soir, même scénario, les peintres se mettent à l'ouvrage, De Vinci e Michel Ange s'en mêlent aussi. Et cette joyeuse bande d'artiste se réjouissent ou se chamaillent de leur réalisation quotidienne et vespérale... quoi qu'ils en disent, le résultat est toujours époustouflant !

Bref, derrière chez Papa e Maman, j'ai un musée à ciel ouvert, sans exposition permanente, où ces derniers soirs, ce que j'ai vu m'a provoqué "un état particulier de sensibilité [...] lié au plaisir esthétique" des scènes contemplées. C'était donc de l'art, à l'état le plus naturel. Et si ce n'était pas une douce conspiration des peintres disparus, alors c'était de l'art sans artifice, sans fard, sans gouache, sans peinture, sans crayon. L'art de la nature. Du grand art au grand air.

Commençons. Mardi 10 août 2015. 20h46. Il faisait bon dehors. Mais le ciel semblait très légèrement se couvrir. A l'Ouest, une grande toile jaune orangé, très lumineuse, brillante, aveuglante. Quelques petites touches de blancs, fins nuages. Et la campagne dans l'ombre.

 

DSCN9499

DSCN9501

 

Au Sud, des tons plus doux, plus discrets, plus apaisants et surtout l'ombre des montagnes et le dessin irrégulier créé par la succession des cimes. Ils se sont bien amusés, me disais-je et n'ont ni oublié l'Arbizon, ni le Pic du Midi de Bigorre !

DSCN9500

 

DSCN9502

DSCN9503

 

DSCN9512DSCN9506

 

Le temps de lever le yeux au ciel, un groupe de héron garde-boeuf passait par là, aussi vite vus aussi vite disparus à l'horizon. Ils rejoignaien probablement le lac.

DSCN9504

En me retournant, la couleur avait changé, il était temps de rentrer, la campagne s'endormait paisiblement.

DSCN9507

DSCN9508

 

 

DSCN9513

 

Le lendemain soir, le 11 août à 20h41, je soupçonnais Pollock d'avoir oeuvré. Le ciel était beau, bleu, décoré de traînées blanches, de taches rose pâle, d'arabesques lumineuses.

DSCN9609

DSCN9610

DSCN9611

DSCN9615

 

DSCN9616

 

Mes amis les hérons sont repassés dans un vol éphémère. J'étais ravie de les revoir. 

DSCN9618

DSCN9619

 

Le décor continuait de m'espanter, le soir tombant peu à peu sur le village et mes arbres. C'était beau, mais beau ! 

DSCN9620

DSCN9623

 

DSCN9624

DSCN9625

DSCN9626

DSCN9627

 

Mon arbre aussi.

DSCN9629

Jeudi 13 Août 2015. 20h36. Après la tempête de l'après-midi, le soleil na pas dit son dernier mot ! Il réapparait au couchant, éclairan mon cher arbre et réchauffant mes bras e mes joues. Je ne sais pas pourquoi je m'attends alors à du grandiose, à du splendide.

kzDSCN9656

 

Le ciel est chargé. Mais des percées de ciel bleu brisent les ténèbres. La perturbation n'a qu'à bien se tenir. C'est magique !

DSCN9657

DSCN9658

DSCN9659

DSCN9660

 

 

DSCN9664

DSCN9665

 

A l'horizon, une sorte d'embrasement se produit, une boule de feu, tout semble calme encore.

DSCN9666

DSCN9667

DSCN9673

DSCN9674

DSCN9677

 

Peu à peu, les couleurs deviennent plus chaude. Et de l'autre côté, les arbres et les étourneaux se régalent des derniers rayons solaires de la journée.

DSCN9678

DSCN9679

DSCN9682

DSCN9683

DSCN9685

DSCN9687

DSCN9688

 

DSCN9689

 

Le paysage prend un aspect à la fois magnifique et angoissant. Les ténèbres s'installent, noir, rouge, or, fushia. Tout se mélange.

DSCN9695

DSCN9696

DSCN9697

DSCN9703

 

DSCN9704

DSCN9705

DSCN9706

Je prends chaque moment. J'immortalise. Je m'émerveille. Je dis que c'est beau. Je stoppe le chien, je lui demande de s'asseoir, elle s'exécute. Et je contemple jusqu'à en avoir la cornée toute sèche. Tout ça est incroyable, mais qu'ils ont bien travaillé, là-haut !

DSCN9708

DSCN9712

DSCN9715

Le lendemain, vendredi 14 août, 20h48. J'hésite à sortir. Le temps est fort couvert et je me dis qu''il ne devrait pas y avoir de coucher de soleil fort sympathique. Il fait frais, voire un peu froid. La chienne ne réclame rien. Mais j'y vais quand même et ma compagne à poils blancs ne refuse jamais une promenade. Tout est doux. Et finalement, le crépuscule était aussi joli que les autres, bien que différent !

DSCN9730

DSCN9731

DSCN9732

DSCN9733

DSCN9734

DSCN9735

DSCN9736

 

DSCN9737

 

Je n'ai pas revu mes hérons. Mais j'ai regardé le spectacle. La campagne qui changeait de couleur, le calme, la plénitude,

DSCN9738

DSCN9739

DSCN9740

DSCN9741

 

DSCN9742

DSCN9743

DSCN9744

DSCN9745

DSCN9746

 

Le tout s'apaise lentement. Je sais qu'il pleuvra le lendemain.

DSCN9753

DSCN9754

DSCN9755

 

DSCN9757

 

J'ai eu envie d'hurler "Et les gars ! Continuez chaque soir à changer le paysage !". Je ne doute pas qu'ils continueront. Et chaque soir sera une nouvelle oeuvre d'art éphémère !

Posté par wawaa à 09:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Ciel ! Des oeuvres d'art !

  • Vos photos sont superbes ! La nature est bien faite, et parfois, on y voit de belles choses, juste en levant un peu notre regard. Chaque jour le ciel se montre différent, surtout à l'approche de l'aube. Et plus étonnant encore, les nuages embellissent davantage cette nature qui ne cesse de nous surprendre.
    Vos photos sont un régal !

    Posté par david V, 16 août 2015 à 16:30 | | Répondre
Nouveau commentaire