Pile gallo-romaine de la Turraque, un monument étonnant !

Oui, je sais, je sais, j'avais déjà parlé de cette pile gallo-romaine il y a quelques années ! Mais j'aime revenir sur des lieux qui m'ont marquée. Samedi, la pile gallo-romaine n'était pas prévue au programme puisque, depuis Arrouède, nous devions, mon mari et moi, aller directement à Flaran. C'était un peu optimiste de ma part de penser que nous arriverions très vite à l'abbaye et j'avais oublié ma fâcheuse - ou bienheureuse ? -tendance à faire des pauses en chemin. De ce fait, après une tentative pour rejoindre la pile gallo-romaine d'Ortolas à Lamazère... mais pas moyen de trouver la route qui y menait ! Nous nous sommes emberlifiquotés dans une impasse, et sommes arrivés dans une propriété privée : demi-tour et tant pis ! Le temps tournait ! Nous avons repris la route de Flaran et puis ... j'ai aperçu ma chère pile gallo-romaine de la Turraque, sur la route de Biran. Nous l'avions déjà vue, mais j'avais fait très peu de photos, et j'avais envie, de retenter l'expérience, surtout avec le ciel orageux qui trainaît par là !

DSCN6017

 

Les piles gallo-romaines sont à la bases des monuments funéraires que l'on érigeait pour honorer de riches propriétaires. Celle-ci daterait du III ème siècle après JC. Elle a été classée monument historique en 1875. Pour en savoir plus, vous pouvez relire l'article précédement publié à ce sujet ICI.

 

.

DSCN6020

DSCN6021

DSCN6022

 

Le ciel donc, la lumière, les environs, lui donnait encore plus de charme samedi ! Alors je n'ai pu m'empêcher de jouer les paparazzi jusqu'à ce que l'heure m'indique qu'il fallait quand même reprendre la route pour Flaran !

DSCN6023

DSCN6027

 

DSCN6032

 

DSCN6035

 

DSCN6038

DSCN6041

DSCN6049

Posté par wawaa à 12:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Pile gallo-romaine de la Turraque, un monument étonnant !

    Bonjour,
    les piles ne sont pas des monuments funéraires mais comme à l'entrée des villes des monuments payés par le romain pour montrer sa richesse ou sa présence ou pour faire honneur à la ville.
    Dans ce cas il s'agit de se faire remarquer auprès du tribun ou du personnage important de passage afin d'avoir l'honneur de le recevoir à sa table et pour bien marquer son emprise sur le territoire...le dernier conquit !
    Cordialement
    J.A.A.

    Posté par jtoine, 15 janvier 2017 à 18:56 | | Répondre
Nouveau commentaire