A la découverte d'Endoufielle...

A chaque retour vers l'Aveyron, je regardais ce petit village perché sur le haut d'une colline proche de l'Isle-Jourdain. Le clocher mur de l'église, les couleurs me donnaient toujours envie d'aller y faire un tour. Mais à chaque fois, soit il faisait un temps de cochon (comprendre par-là, des pluies diluviennes et un vent qui décoiffe), soit il faisait nuit, soit nous n'avions pas le temps. Et puis, dimanche dernier, partis plus tôt que prévu, nous avons enfin eu et pris le temps. Plus on montait vers le village et plus je me doutais qu'on devait apercevoir de là-bas le fabuleux château de Caumont. C'est la première chose que j'ai cherché à voir. Ce magnifique château dans un sublime panorama campagnard.

 

DSCN5283

Après avoir longuement observé l'horizon, puis la croix qui se dresse à l'entrée du village, une rue légèrement pentue nous mena jusqu'à l'église dont le clocher-mur est tout à fait fascinant.

DSCN5280

DSCN5281

DSCN5282

 

 

 

Sur un toit, un petit pigeonnier ? Et derrière nous le village, resplendissant. "Cela faisait longtemps qu'on avait pas fait ça !" dis-je à mon cher mari. "Quoi donc ?" répondit-il. "Visiter à l'improviste un village gersois.". C'est vrai, ça faisait longtemps et c'était encore plus agréable que d'habitude : il fait beau, et on apprécie davantage ce qui devient rare.

DSCN5289

DSCN5290

 

Entamons le tour de l'église ! Mes yeux fixent le clocher-mur. J'ai du mal à m'en décrocher. C'est que je le trouve vraiment beau avec son mélange de pierres et de briques.

DSCN5293

DSCN5294

DSCN5295

DSCN5296

 Nous redescendons vers la place du village, la ruelle est colorée, le clocher-mur toujours aussi attrayant et sur le toit de l'église danse un petit oiseau.

DSCN5297

DSCN5298

DSCN5299

De retour à l'endroit précis où le panorama en valait la peine, nous avons fait une nouvelle pause. La croix, le château, la campagne. Le Gers, dans toute sa splendeur ! C'est comme une bouffée d'oxygène inattendue.

DSCN5301

DSCN5304

 Nous laissons donc le clocher derrière nous. Et nous marchons vers la place principale où nous attendent des tas de petites merveilles.

DSCN5309

Les maisons à colombages, les pavés, le simple alignement des poteaux ...

DSCN5310

DSCN5311

DSCN5312

DSCN5325

Nous jouons avec l'ombre d'un lampadaire et d'un arbre. Nous créons notre selfie du jour. Nous nous amusons de tout ça. Le soleil nous réchauffe le dos.

DSCN5313

 

DSCN5314

DSCN5315

Sur notre gauche se tient un pigeonnier avec à son sommet un ... pigeon ! 

DSCN5317

DSCN5318

Place aux détails. Je m'excuse d'avance auprès des propriétaires de ce lustre pour cette intrusion photographique. Mais c'était si joli, ce lustre aperçu par une fenêtre ouverte et qui donnait sur une autre fenêtre ouvert. Cela ne m'a pris que le temps d'un courant d'air. 

DSCN5320

Nous adorons la fontaine sur la place, ses faiences, ses couleurs, ses motifs.

DSCN5323

DSCN5330

 

DSCN5332

Le coin d'un banc, joliment scuplté de feuille ...

DSCN5326

Les fenêtres blanches au milieu des colombages et des briquettes...

DSCN5327

L'ombre d'un autre lampadaire sur le bitûme ...

DSCN5328

DSCN5333

 Une tourterelle qui se prenait pour une antenne ...

DSCN5329

 

Les pots de fleurs ...

 

DSCN5334

Tellement de choses simples et si belles qui ont fait de notre balade un moment inoubliable, dans ce petit village méconnu, portant le drôle de nom d'Endoufielle... c'est ça la magie du Gers !

Posté par wawaa à 15:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


Commentaires sur A la découverte d'Endoufielle...

    tu me donnes l'envie d'y aller. Comme toi, j'y suis passée lundi dernier par hasard mais à 19 h car il y avait un énorme bouchon sur la N 124 et je devais conduire mes neveux à Blagnac !!! Rien vu de tout cela.

    Posté par ji-elle, 31 octobre 2014 à 16:34 | | Répondre
    • C'est un plaisir Ji-elle que de te donner envie d'aller y faire un tour ! Je suis sûre que le village te plairait !

      Posté par wawaa, 02 novembre 2014 à 16:04 | | Répondre
  • je suis particulièrement ému de ton reportage sur Endoufielle car je suis le concepteur ( dans une vie professionnelle déjà lointaine ) de l'aménagement du cœur du village et je suis sensible à tes photos et ton reportage . Comme j'ai aménagé , dans cet esprit et cette veine , plus de 40 villages gascons je pourrai te renseigner pour t'indiquer plein de belles surprises aux détours de magnifiques chemins . Merci encore à toi de ce beau moment d'émotion
    Amicalement

    Posté par nou'ARTS galerie, 01 novembre 2014 à 19:01 | | Répondre
  • Alors je te félicite car le village est tout simplement sublime !
    J'hésite à accepter ta proposition, ça me démange de savoir où aller chercher exactement "les belles surprises". Mais j'avoue que, Endoufielle, a été une surprise "entière", le fruit du "hasard", le fruit de "l'improvisation". Je crois que c'est aussi ce que je préfère, dans le Gers, improviser, ne pas m'attendre à quelque chose et chaque fois être subjuguée ! :p

    Posté par wawaa, 02 novembre 2014 à 16:06 | | Répondre
  • Merci pour ces superbes photos et je l'avoue honte à moi, qui y passe très souvent et qui n'ai jamais pris le temps de m'y arrêter. Je le découvre aujourd'hui, merciiii

    Posté par solange, 13 novembre 2014 à 10:14 | | Répondre
Nouveau commentaire