Gersicotti Gersicotta, c'est une aventure pleine de surprises, et c'est souvent une aventure humaine avec de belles rencontres.  J'ai tardé à vous parler de cette belle rencontre, parce que je voulais bien faire les choses,  parce que Carole le vaut bien et que, par manque de temps, j'avais peur de survoler ou de bâcler ce récit. Bref commençons…histoire de ne pas tarder encore plus !

A l'automne 2013, j'ai été contactée par une certaine Carole Joubin. Cet aquarelliste gersoise avait envie d'utiliser les photos de Gersicotti Gersicotta dans son cours d'aquarelles parce qu'elle les trouve jolies mais aussi parce qu'elle aime le Gers. C'est ainsi qu'elle m'a demandé l'autorisation de le faire. Ce que je me suis empressée d'accepter en précisant que cela me ferait même plaisir d'assister à l'une des séances. Elle a immédiatement accepté et j'ai pu, fin Octobre, participer à l'un de ces cours, à Condom, dans une salle aménagée, où étaient accrochées quelques aquarelles.

Pour commencer, j'ai été gâtée ! A peine arrivée, Carole m'offrait une magnifique réalisation : elle avait transformé la photo de mon parapluie dans la neige en aquarelle. La photo avait de suite pris une autre dimension. La voilà maintenant accrochée dans mon salon !

aqua11

Aquarelle de Carole Joubin

 

A l'occasion de son cours du 28 Octobre 2013, l'artiste avait choisi une autre photo du blog. Des chardons au petit matin, sur un fond de brume.  C'est cette étrange brume qui stagnait au bas des arbres qui avait motivé ce choix. Après avoir rencontré quelques élèves enthousiastes et souriantes, tout le monde s'est mis au travail. Et pas à pas, j'ai pu assister à la transformation pas à pas. Les pinceaux et palettes colorées étaient à l'honneur.

DSCN0380DSCN0384

DSCN0392DSCN0410

DSCN0453

Le croquis principal était prêt : quelques coups de crayons, et les principaux éléments de la photographie transparaissaient sur les feuilles de papier.  Afin d préserver ce tracé,  on déposait sur chaque trait, une sorte de pâte liquide dont j'ai oublié le nom et qui s'enlève d'un coup de gomme.

DSCN0378

DSCN0388

DSCN0391DSCN0394

DSCN0399

DSCN0401DSCN0456

Carole a appelé ses élèves. Elles se sont réunies autour du professeur qui leur expliquait comment réaliser un dégradé… il fallait choisir la couleur,  bien étaler la peinture,  et  retourner le papier pour que le dégradé se fabrique de lui-même. Une opération presque magique et bien jolie à voir. La couleur migre progressivement selon la position du papier. Ensuite, les apprentis aquarellistes ont repris le travail, elles aussi, allaient réaliser le dégradé.

DSCN0379DSCN0381

DSCN0383DSCN0396

DSCN0398DSCN0416

DSCN0414DSCN0428

 

 

Ne vous méprenez pas, nous ne sommes pas dans un salon de coiffure ! Le sèche-cheveux est important : il faut sécher le dégradé afin de pouvoir faire le reste.

DSCN0417

Une fois ces opérations effectuées, il fallait réaliser la masse brumeuse à laquelle on ajoutera une ombre plus foncée, comme sur la photo... Les élèves rejoignent à nouveau Carole qui s'applique à répandre le brouillard foncé sur son œuvre. Et ensuite ? Au travail tout le monde !

DSCN0426

DSCN0431

DSCN0433

DSCN0436

DSCN0439

Au final, la partie "noire" de la photo prend un autre visage : un visage artistique. L'ensemble devient de plus en plus beau !

DSCN0441

DSCN0465

Pendant que chacune avançait à son rythme, en bavardant, en riant, concentrée, impliquée, Carole transformait de plus en plus ma photo. Une métamorphose étonnante ! Et on oublie pas le petit coup de séchoir à cheveux !

DSCN0463

Carole attaqua alors les chardons… au final, la photo n'avait que peu d'éclat à côté de la magnifique aquarelle réalisée.

DSCN0477

DSCN0468

DSCN0472

Je suis donc repartie avec de belles images plein la tête, et quelques temps plus tard, je recevais par la poste l'aquarelle réalisée par Carole ce jour-là. Mes chardons gersois décorent aujourd'hui ma chambre aveyronnaise !

DSCN0481 - Copie

DSCN0483 - Copie

 

 

Que dire de plus ? Ce fut un véritable plaisir d'aller à la rencontre de ces as du pinceau. C'est avec admiration que j'observais leurs gestes précis, moi qui suis incapable de dessiner ou peindre. C'est avec réjouissance que j'ai vu mes photos se transformer.

Je ne peux que vous recommander d'aller faire un tour sur le site internet de Carole Joubin. Sur Armagnaquarelle vous découvrirez ses nombreuses fabuleuses réalisations et en saurez plus sur les cours qu'elle donne à plusieurs endroits dans le Gers mais aussi, si vous êtes tentés par l'activité, les lieux et les horaires des cours qui se déroulent dans une ambiance joviale et détendue ! N'hésitez pas à la contacter, elle transforme aussi vos photos en aquarelle à la demande.

Un grand merci à Carole pour sa gentillesse, les deux aquarelles qui ont rapproché le Gers de moi, depuis que j'en suis partie, et son altruisme. L'Art made in Gers regorge vraiment  de belles surprises !