Migration céleste ...

Je voulais voir des oiseaux, absolument. Pas moyen de m'en dissuader. Je savais qu'en cette mi-Novembre rafraîchie, on devrait au moins voir quelques oiseaux migrateurs. Alors j'ai emmené Denis avec moi derrière la maison. A peine le champ de maïs passé,  quelques grands oiseaux noirs tournoyaient au-dessus de nos têtes. Mais rien de plus.

DSCN0806

 

Alors quitte à ne pas voir beaucoup d'oiseaux, il y avait au moins les Pyrénées. Elles surgissaient tant bien que mal de la couverture nuageuse. Le temps était mitigé et difficile à interpréter. Le soleil se levait timidement et la campagne s'en imprégnait au même rythme. 

DSCN0807

DSCN0809

DSCN0825

DSCN0827

DSCN0829

DSCN0830

 

Les champs étaient encore imbibés des dernières pluies et neiges. Et les cimes blanches me fascinaient. Et là, c'est le drame. Plus de batterie ! Quoi ? Je ne peux plus immortaliser ces moments ?

DSCN0831

DSCN0833

DSCN0835

DSCN0840

DSCN0842

 

Retour hâtif à la maison pour prendre une batterie neuve dans la pochette laissée sur la table du salon. Presque envie de rester au chaud et de repousser la balade. Mais vous verrez par la suite que ç'aurait été dommage de ne pas revenir à notre position d'observateurs ornithologiques improvisés !

DSCN0843

DSCN0845

DSCN0848

DSCN0849

DSCN0850

 

A part quelques oiseaux communs, et évidemment les splendides Pyrénées, pas d'oiseaux migrateurs. Nous repartons vers la maison, face au village d'Arrouède. Je traîne un peu la patte, déçue. "Il faut se faire à l'idée, ce n'était pas pour aujourd'hui" pensai-je.

DSCN0856

 

Alors que nous faisions quelques vocalises pour s'amuser (il nous en faut peu !), un brouhaha étrange et surprenant se fit entendre, comme si nous avions réussi à les appeler. En levant les yeux au ciel, nous avons compris. Une nuée extraordinaire de grues cendrées arrivait du nord et se dirigeait vers le Sud-Ouest. A priori, selon leur trajectoire, elles envisageaient d'éviter les montagnes. Ces demoiselles criardes avaient prévu un passage par la côte atlantique et elles avaient bien raison. La tonitruante nuée s'éloignait de plus en plus et nous étions de plus en plus ébahis. Elle nous offrait de superbes arabesques et d'agréables souvenirs.

DSCN0857

DSCN0858

DSCN0859

DSCN0860

DSCN0861

DSCN0862

DSCN0863

DSCN0864

DSCN0865

DSCN0866

DSCN0867

DSCN0868

DSCN0869

DSCN0870

DSCN0871

DSCN0872

DSCN0875

DSCN0876

DSCN0877

 

Quelles veinardes, voir le Gers d'aussi haut ! J'aimerais moi aussi être l'un de ces drôles d'oiseaux et parcourir le monde à tire-d'aile !

 

 

 

Posté par wawaa à 09:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Migration céleste ...

    Des bien belles formations!
    Bonnes fêtes

    Posté par monom, 28 décembre 2013 à 10:14 | | Répondre
  • Très belles photos des oiseaux voyageurs ! Bonne soirée

    Posté par melbeau siteweb, 28 décembre 2013 à 21:14 | | Répondre
Nouveau commentaire