Ma campagne, elle me gagne !

La saison des orchidées sauvages se termine et je sors enfin la tête de l'herbe et des prairies sauvages  en me disant que,tout en m'occupant de mes fleurs préférées, il faudrait m'attarder plus souvent sur les paysages environnants. Mais j'ai toujours du mal à décrocher le regard des pimpantes orchidées que je croise pendant mes pérégrinations botaniques. On ne se refait pas. C'est tout le problème d'une passion, on occulte le reste qui pourtant peut être tout aussi passionnant. Bref, depuis trois semaines, je passe la tête au-dessus des herbes folles, je contemple les vallons gersois, les champs et je me sens à chaque observation, à nouveau séduite. Voici donc, quelques photos prises ici ou là, au détour de chemins herbeux, de petites routes goudronnées et qui nous rappellent à quel point la nature et l'agriculture façonnent le paysage... à merveille !

 

Commençons par un petit détour à Lamaguère tout récent, il doit dater de mercredi dernier. J'y arrivais évidemment pour une énième excursion "orchidesques" : j'avais besoin de m'aérer et je savais que les orchidées allaient se faire de plus en plus rares... Je me rendais au départ du petit chemin que je cotoie régulièrement et un troupeau de moutons et chèvres a traversé la route pour rejoindre une vaste prairie. Le bruit de leurs cloches et clochettes suivait ma voiture, je me sentais presque poursuivie. Alors que certains dévoraient les hautes herbes, d'autres sautillaient dans la folle verdure. Comme je les comprends, j'ai parfois tendance à sautiller de pareille façon à l'approche d'une belle étendue de verdure sauvage...

DSCN9994 (2)

Après avoir garé la voiture un peu plus bas, j'ai emprunté le chemin habituel qui mène vers mon paradis floristique. J'ai flâné à droite à gauche, trouvant de superbes ophrys du Gers ( dont je vous parlerai, soyez-en sûrs ! ), quelques anacamptis pyramidalis amorçant leur déclin et de grands orchis boucs qui déployaient leur chevelure sous la brise. Avant de repartir, j'ai été ravie de trouver des ballots de foin après la côte, puis en redescendant vers la voiture, j'ai été subjuguée par ce bout de campagne qui s'étendait devant moi...

DSCN0046

DSCN0029

Ce même jour, la campagne resplendissait à un croisement de route entre Seïssan, Tâchoire et Monferran Plavès ... un ciel bleu azur, des haies d'arbres, quelques ballots, un grand arbre, des nuances de verts, de douces courbes...

DSCN0063

DSCN0064

Quelques minutes plus tard, en repartant vers Arrouède, sur la D40, aux abords de Cabas-Loumassès, de belles lignées de ballots décoraient les champs. Je me suis mise à les rêver en noir et blanc. Un petit réglage et voilà mon rêve réalisé. Ma campagne est un rêve permanent.

DSCN0067

 

DSCN0069

DSCN0070

DSCN0075

DSCN0076

DSCN0081

 

Et si je revenais quelques temps en arrière, quand j'avais quand même parfois regardé autour de moi,plutôt qu'à mes pieds ? A la mi-Mai, le temps était à l'orage, printemps pluvieux. Rien ne m'arrêtait pour mes orchidées. Et mieux encore près de Panassac, dans ce contexte ténébreux, la prairie sauvage me paraissait d'autant plus flamboyante...

 

DSCN9912

DSCN9913

A la mi-juin, j'ai vu rouge ! Rouge, rouge, rouge, comme les pivoines d'Apollinaire. Près de Castelnau-Barbarens, une champ de blé s'était fait prendre en otage par une armada de coquelicot vermillon et sémillant. Il n'y avait qu'à admirer la vague étincelante. 

DSCN9961

DSCN9962

DSCN9964

DSCN9965

DSCN9966

Et début Mai ? Début Mai, autour de Saint-Orens Pouy-Petit, la vague était verte, intensément verte. Les sillons des tracteurs dans les champs s'élançaient à l'infini. 

DSCN9978

DSCN9979

 

DSCN9981

DSCN9982

Et début Juin, début juin, début juin, entre deux éclaircies. La pluie avait enfin fait une pause et il fallait aussi en profiter. Alentours de Traversères... ou je-ne-sais-plus-exactement-où, il y avait des panoramas sublimes qui m'en faisaient oublier les orchidées.

DSCN9984 (2)

DSCN9981 (2)

 

DSCN9985 (2)

 

DSCN9986 (2)

 

Le clocher de Lartigue, les tracteurs dans les champs, les vagues de blés verts ou de blés déjà dorés. Rien à envier au reste du monde. Le Gers est d'un charme époustouflant.

DSCN9986

DSCN9987 (2)

DSCN9987

DSCN9988

DSCN9989

DSCN9990 (2)

DSCN9990

DSCN9991

DSCN9993

 

Et si la beauté avait un autre nom ... elle s'appellerait Gers.

 

 

Posté par wawaa à 16:39 - - Commentaires [10] - Permalien [#]


Commentaires sur Ma campagne, elle me gagne !

  • on cherche querelle ...Et si la beauté était la Savoie !!! mais je dois reconnaître qu'elle n'a pas un aussi talentueux porte-parole ( à ma connaissance )..
    merci pour tout

    Posté par coise, 29 juin 2013 à 16:52 | | Répondre
  • La beauté a des tas d'autres noms pour celui qui sait admirer ce qui l'entoure !

    Posté par wawaa, 29 juin 2013 à 17:14 | | Répondre
  • Comme elles sont belles tes photos ! On se croirait vers mon village d'enfance... Tout ce que J'AIME ! Merci pour ce partage. J'en poste également de temps en temps sur mon blog et j'en ai encore à poster que j'ai prises cette semaine. En cette saison, on se régale.
    Très bonne continuation et très bon dimanche.
    Amitiés.

    Posté par BINCHY, 29 juin 2013 à 22:37 | | Répondre
  • quelle belle promo pour NOTRE département. bon dimanche

    Posté par ji-elle, 30 juin 2013 à 08:25 | | Répondre
  • bien rangées les balles...Et en noir et blanc, j'aime beaucoup ...
    mais j'ai raté cette vague de coquelicots, tardifs cette année, j'ai du trouver des ruses de sioux pour en ramasser de quoi faire des bocaux de gelée

    Posté par giovinetta, 30 juin 2013 à 18:22 | | Répondre
  • très belles photos d'une si belle France et qu'elle qu'en soit sa région... puis-je vous emprunter quelques ballots de paille pour en faire une bannière pour ma seconde période d'été ?? je vous félicite et vous remercie en vous souhaitant un très beau mois d'août. Amitié du net. Catherine.

    Posté par catherinebabou, 08 août 2014 à 09:51 | | Répondre
    • Sans problème, à la condition que quelque part vous précisiez que les photos viennent de "gersicottigersicotta.fr"

      Posté par wawaa, 08 août 2014 à 11:57 | | Répondre
  • bien entendu et si vous passez dans mon petit monde vous verrez que je ne suis pas avare de liens.. merci beaucoup. A bientôt peut-être.

    Posté par catherinebabou, 08 août 2014 à 12:01 | | Répondre
    • Ce n'est pas pour avoir un lien permanent, c'est juste que depuis quelques temps, j'essaie de protéger mes photos comme je peux. Je ne suis pas une grande photographe, mais j'ai eu quelques déboires avec des personnes qui se sont servies sans demander et sans préciser la source

      J'ai bien compris dès le départ que vous n'étiez pas de celles-là et que vous aimiez la campagne comme je l'aime, d'où votre demande.

      Bref, prenez ! Je vous fais confiance !

      Posté par wawaa, 08 août 2014 à 12:33 | | Répondre
  • vous pour les photos moi les pour mes poésies... pas simple le net !

    Posté par catherinebabou, 08 août 2014 à 12:41 | | Répondre
Nouveau commentaire