Le chemin des épouvantails (7) : Finir en beauté à Saint-Créac !


Les épisodes précédents :
 

Et oui, dernier épisode ! Toutes les bonnes choses ont une fin, mais j'ai cru lire quelque part sur internet que les épouvantails jouaient les prolongations (je ne sais plus sur quel quotidien), donc peut-être que, si vous passez par Saint-Clar, par Avezan, par Tournecoupe, par Saint-Léonard, par Magnas, par l'Isle-Bouzon ou par Saint-Créac dont je vais parler aujourd'hui, aurez-vous la chance de croiser ces intrigants personnages ! Bref, partons à Saint-Créac. Je ne connaissais pas du tout, la découverte en fût encore plus extraordinaire même si un pépin imprévu m'est arrivé en cours de visite. J'y ai d'abord découvert la jolie église au clocher-mur.


DSCN1939

Et puis ce fût le tour des épouvantails qui pour le coup, portaient mal leur nom, car ils ne m'épouvantaient pas le moins du monde. Saint-Créac a choisi pour cette année, de mettre en scène l'art sous plusieurs forme. Bien contente de trouver en premier un photographe d'antan, caché sous sa cape, de m'amuser du petit mot qui m'invitait à sourire - mais je souriais déjà !- et de discuter avec le petit oiseau qui venait de sortir !


DSCN1934

 

DSCN1935

DSCN1936

Je me suis retournée et point d'épouvantail mais des tas de tresses d'ail qui séchait. L'ail de Lomagne évidemment. Ici point de vampires, à vrai dire !

DSCN1937

DSCN1938

Je continue à marcher vers le village. Je ne suis pas au bout de mes surprise. Je tombe nez à nez avec un artiste peintre loufoque : le visage en forme de palette, s'autopeignant le for intérieur. Voilà qui est bien audacieux. En m'approchant un peu plus, j'ai pu remarquer que ses cheveux n'étaient autre qu'une série de pinceaux. 

DSCN1941

DSCN1942

Au loin, sur une place, une danseuse faisait quelques pas. Il en fallait peu pour imaginer son ballet de A à Z, avec les tournicotti, les sauts de cabri, les pointes, les arabesques...

DSCN1943

IMGP9546

Plus près de moi, je trouvai un musicien, un peu énigmatique mais bien instrumenté. Mention spéciale pour ses cheveux créés avec d'anciennes bande de cassettes audio !

IMGP9547

IMGP9549

IMGP9550

La photographie ? La peinture ? La danse ? La musique ? N'oublions pas le théâtre avec sur la même place un épouvantail à deux facettes, nous montrant l'étendue de l'art : entre comédie et tragédie et arborant sur sa chemise les noms des grands auteurs de ce genre.

IMGP9548

Après cette placette, je descends une route vers le lavoir, je veux prendre le village en photo quand soudain c'est le drame. Mon appareil photo que j'avais acquis un mois auparavant, tombe en panne. C'est le drame ! Je comprends vite que le problème est grave et qu'il va falloir l'envoyer chez le réparateur. Depuis il a été réparé et se porte comme un charme. Mais ce jour-là, comme je me savais gourmande en batterie, j'avais décidé de prendre aussi l'ancien, en cas de pénurie d'énergie. J'ai donc pu terminer mes explorations et vous rapporter les dernières images : un écrivain, bien installé sur son bureau près du lavoir, inspiré par sa vue sur le village, aux idées fleuries, tout en couleurs ...

IMGP9552

IMGP9555

IMGP9556

Je voudrais dire "Félicitations !" aux créateurs de ces épouvantails de toutes beauté, ils ont fait preuve d'une imagination extraordinaire : s'ils ont voulu représenter des artistes, les artistes c'étaient en fait, eux, les habitants qui se sont donner du mal pour créer ces jolis personnages. J'ai grâce à eux fini le chemin des épouvantails dans l'allégresse malgré la mésaventure de mon appareil photo déjà en panne. 

Et j'ai hâte, vraiment hâte de voir ce que va donner le chemin des épouvantails de l'été 2013 ...

Posté par wawaa à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Le chemin des épouvantails (7) : Finir en beauté à Saint-Créac !

  • vraiment , c'est une très belle découverte virtuelle pour moi . merci à gersicotti de nous faire découvrir ces trésors et bravo à tous

    Posté par coise, 01 octobre 2012 à 14:46 | | Répondre
  • Vraiment superbes les épouventails de St Creac, à faire l'année prochaine absolument!

    Posté par Eva, 01 octobre 2012 à 17:50 | | Répondre
Nouveau commentaire