L’église d’Escorneboeuf

Le hasard des routes vous dis-je, le hasard des routes il n’y a que ça de vrai ! Je traînais entre l’Isle-Jourdain et Gimont au début du mois de Septembre « au hasard des routes ». A vrai dire, je sortais de chez le dentiste, il était 13h15 et je devais attendre 15h pour manger. Alors il fallait passer le temps pour ne pas penser à mon estomac crispé et demandeur. Quoi de mieux que de se nourrir, donc, de découvertes impromptues dans le Gers ? Je roule, je roule, me rapprochant de la ville rose où je devais aller chercher mes parents en fin d’après-midi à l’aéroport. Je prends à droite, à gauche les petites routes. Je trouve alors un panneau « Escorneboeuf ». J’en ris ! Je me rappelle avoir eu une discussion avec un toulousain un peu déjanté sur le sujet. « Tu te rends compte, dans le Gers, y’a un patalain qui s’appelle Escorneboeuf, tu connais ? C’est quand même dingue comme nom ! ». Et sur ce nom, j’y reviendrai. Du coup j’ai suivi la direction, repensant à l’effarement de cet ami quant à ce nom. J’arrive donc dans ce petit village perdu dans la campagne, assez désert, à peine quelques maisons. Et au bout de la route empruntée, une belle surprise : une superbe église lumineuse. Le hasard, vous dis-je, le hasard !

 

DSCN2315

DSCN2332

 

C’est au XIX è siècle que cette église dédiée à Sainte-Quitterie est construite plus proche du cœur du village. C’est en partie à partir des matériaux de l’église d’Ambon démantelée à ce moment-là, qu’elle prend forme.

 

DSCN2318

DSCN2320

DSCN2323

 

 

Sur le modeste tympan, on trouve d’ailleurs un blason et une croix qui provienne de cette autre édifice.

 

DSCN2319

 

On lui accorderait à première vue, une origine plus lointaine : elle a l’aspect d’une petite église romane toute neuve : c’est sans doute due à la beauté de ses pierres apparentes.

 

DSCN2324

DSCN2317

 

A proximité, une belle statue de la Vierge sur un socle de pierre qui parait ancien et en face un soldat sur ce qui est le mémorial consacré aux villageois qui ont donné leur vie au front.

 

DSCN2316

DSCN2328

 

Posté par wawaa à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur L’église d’Escorneboeuf

    Comme tu dis, l'église est lumineuse, claire, on dirait qu'elle est toute neuve, toute propre!

    Posté par Eva, 28 septembre 2012 à 11:40 | | Répondre
  • je dis au toulousain qu ce n'est pas plus dingue que rebirochioulet ou escanecrabe

    Posté par gege, 08 mars 2015 à 15:20 | | Répondre
Nouveau commentaire