"Moi j'en connais une qui disait que c'était la fin des tournesols. Elle avait tort et je lui ai démontré quand elle est venue explorer les alentours d'Escorneboeuf. Elle a été surprise de nous voir, dans ce champs de blés, mes acolytes et moi. Certes nous ne sommes pas tous en bonne forme. Je suis arrivée là un peu par hasard, pour tout vous dire, je ne sais pas comment. Ma graine a été projetée par une machine à cet endroit où ma destinée ne devait pas se dessiner, ou alors le vent, ou alors le vent l'a transportée. Mieux, elle s'est incrustée dans la patte d'un chevreuil, sous la chaussure d'un paysan. Elle n'a pas choisi l'endroit, mais personne ne l'a vraiment choisi pour elle, pour une fois, nature et hasard ont fait bon ménage. Ainsi je me retrouve dans ce champs dont le blé à été coupé comme pour lui donner une seconde vie. Nous sommes plusieurs à avoir fleuri ce champs, je ne suis pas seul et j'ai bien vu dans les yeux de la demoiselle passée avant-hier, qu'elle était bien heureuse de nous trouver là et de pouvoir nous immortaliser en ce début septembre. Elle ne dira plus que c'est la fin des tournesols, ou alors elle attendra le mois de Novembre, pour être sûre."

 

1

DSCN2338

"Ah oui, j'oubliais ! et je suis persuadé qu'elle se réjouit d'avoir fait monologuer un tournesol gersois sur internet."