02 juin 2012

[Rediffusion] Escapade Exotique en Armagnac à la Palmeraie du Sarthou

 Et seconde rediffusion : second passage à la Palmeraie du Sarthou en Juin 2011 !


 

« Exotique » oui. Il existe dans le Gers, un petit coin exotique, en plein coeur de l'Armagnac, caché dans les collines. Caché oui. Car comme l'an dernier, quand je me suis rendue samedi, j'ai réussi à nous perdre en chemin. « Perdre » est un grand mot, car nous avons simplement fait un petit détour par les routes de campagne bien réorienté vers la Palmeraie du Sarthou. Et après plus d'une heure et demi de trajet depuis l'Astarac, nous voilà arrivés aux abords ce petit paradis de verdure. L'an dernier, la visite avait été mémorable pour deux raisons : la beauté du jardin et la canicule qui m'avait donné une désagréable insolation. J'avais donc très peu discuté avec Marie-Christine, qui s'occupe des lieux, puisque complètement dans les choux... enfin, plutôt dans les palmiers ou les bananiers pour rester en contexte.

 

Cette année, nous avions, Denis et moi décidé d'y aller pour les rendez-vous aux jardins, mais notre emploi du temps a été bousculé. Du coup, nous n'y sommes allés que le week-end suivant et c'était aussi bien comme ça parce qu'il y avait moins de monde et aussi parce qu'il faisait un temps agréable, ni trop chaud, ni trop froid, de quoi arpenter les sentiers sans se déshydrater.C'est très chaleureusement que nous avons été accueillis par Marie-Christine. Après quelques mots échangés, nous avons revisité le jardin, nous donnant rendez-vous à une table après la visite pour discuter de choses et d'autres.

 

Départ pour l'aventure verdure. Ce que j'aime dans ce jardin, c'est « Le Vert ». Oui, bon, tous les jardins sont verts, mais bien souvent parsemés de beaucoup de fleurs, et pas forcément d'un vert aussi intense. A la Palmeraie du Sarthou à Bétous, le vert est prenant, omniprésent, envoûtant et a cette couleur si différente, si lumineuse. Alors au gré des palmiers, des bananiers, il est formidable d'y flâner simplement.

 

IMGP1233

IMGP1234

 

Nous avons retrouvé un premier bassin toujours surplombé d'un poisson et lui aussi couvert de verdure. Les nénuphars, les fleurs de lotus, les feuilles encore enroulées, les petits insectes épars. Un petit écosystème à lui tout seul.

 

IMGP1235

IMGP1236

IMGP1237

IMGP1238

 

Ici ou là, quelques bancs donnaient envie de s'asseoir. Ailleurs, les pots remplis d'huitres fossiles trouvées sur place, dans le terrain de la palmeraie, étaient étonnants.

 

IMGP1240

IMGP1243

 

En avançant au milieu des arbres, nous avons été surpris par un petit détail peu anodin ! Sur une pomme de pain poussait un petit champignon, aussi petit fût il, sa longue tige et son large chapeau, lui donnait une allure élancée. Que pouvait-il bien faire ici ?

 

IMGP1246

 

Je me suis ensuite engoncée dans les feuilles de bananiers et dans les beaux éventails des feuilles de palmier. J'aime leurs ramifications, leur couleur, leurs courbes, leur éclat...

 

IMGP1247

 

IMGP1248

 

IMGP1249

 

IMGP1251

 

Nous sommes entrés dans les serres, où ma foi, il faisait un peu chaud, normal me direz-vous , ce sont des serres. Et à la sortie , j'ai retrouvé les deux poissons fontaines qui m'avaient déjà charmée l'an dernier.

 

IMGP1252

 

IMGP1253

 

Nous avons poursuivi par la bananeraie avec des surprises et toujours ces grandes feuilles vertes parfois dentelées par, probablement, des insectes affamés.

 

IMGP1254

 

IMGP1255

 

IMGP1256

 

IMGP1257

 

 

Au gré de la visite, des fleurs, des morceaux de paysages, des bambous aux chemins indécis.

 

IMGP1258

IMGP1259

IMGP1260

IMGP1261

 

Et puis, un peu plus bas, dans un point d'eau, les fameuses tortues voraces étaient, cette fois-ci, de sortie, la tête bien relevé, l'air fier, et en famille s'il vous plait !

 

IMGP1262

IMGP1265

 

En faisant le tour du point d'eau, on apercevait dans un terrain en face, une autre mare où de grands nénuphars s'y developpaient.

 

IMGP1266

 

Nous nous sommes reconcentrés sur l'antre des tortues où les papillons virevoltaient, puis prenaient la pose sur leur pied d'estal végétal. Un régal !

 

IMGP1268

IMGP1269

 

C'était ensuite reparti pour les découvertes, dans cette jolie jungle... Avec toujours ces palmiers et leurs feuilles pointues.

 

IMGP1272

 

Puis un bassin. Un bassin qui l'année d'avant m'avait beaucoup charmée, du fait du jeu des ombres et de lumières et de la présence des poissons. J'y ai passé un petit moment à essayer de photographier les poissons. Denis pendant ce temps là avait investi un banc. Je crois qu'il devait se demander quand j'allais enfin décoller le nez de là. Mais c'était tellement beau !

 

IMGP1273

IMGP1274

IMGP1275

IMGP1276

 

Après avoir discuté avec les poissons, nous avons continué notre exploration et nous avons découvert les sculptures de Ravaganni exposées ici jusqu'à fin septembre. Ces animaux de métal se marient très bien avec le contexte végétal et ce fût très agréable de rencontrer crocodiles et oiseaux de toutes sortes ici ou là.

 

IMGP1278

IMGP1279

 

Nous abordons ensuite un nouveau bassin, nénuphars, roseaux, jeux d'ombres, couleurs et fleurs de lotus protégées de leur écrin de verdure ...

 

IMGP1280

IMGP1281

IMGP1282

IMGP1283

 

Denis stoppe ma marche en m'indiquant que nous sommes observés. Il y avait comme un lézard …

 

IMGP1288

IMGP1289

 

A l'abord de la carrière fossile, nous retrouvons quelques sculptures étonnantes, insectes, petits mammifères et encore de drôles d'oiseaux...et même, un dinosaure qui semble prêt à attaquer sa pancarte !

 

IMGP1291

IMGP1292

IMGP1297

 

IMGP1298

 

De mon côté je suis attirée par une drôle d'arbre au dessus duquel semble pousser un rejeton.

 

IMGP1296

 

Nous continuons, et ne sommes pas au bout de nos surprises. Nous abordons une grande serre fleurie où les fleurs et plantes nous ravissent toutes plus les unes que les autres.

 

IMGP1299

IMGP1300

IMGP1303

IMGP1305

IMGP1309

IMGP1312

IMGP1316

IMGP1318

 

Et à la sortie … encore des fleurs ! Et des cactus ! Et … des palmiers ! (étonnant pour une palmeraie ! )

 

IMGP1320

IMGP1321

IMGP1322

 

J'ai retrouvé le banc qui m'avait plus à la première visite, un banc nappé à la fois d'ombre et de lumière.

 

IMGP1323

 

Nous avons trouvé aussi de belles et grandes roses...

 

IMGP1324

 

Puis nous avons décidé de faire un petit bout du parcours champêtre, qui fait le tour du verger, longe la rivière et contourne des prairies sauvages. A l'entrée du verger « un monsieur arbre » se chargeait de l'accueil.

 

IMGP1325

 

IMGP1326

 

 

D'en bas de la prairie nous apercevions les bambous et le recoin de verdure particulière que forme le jardin au milieu de la végétation locale.

 

IMGP1328

IMGP1329

 

Le chemin était très agréable, ombragée, c'était un vrai plaisir de s'y promener, au son de l'eau...

 

IMGP1331

 

Nous avons pris le chemin qui coupe la prairie en deux parties et y avons fait des rencontres : un champignon esseulé, un papillon …

 

IMGP1332

IMGP1333

IMGP1335

 

Et nous voilà arrivé à un endroit que j'ai particulièrement adoré et appelé « La source » sur le plan, si je ne me trompe pas. C'était le point d'eau que j'avais aperçu depuis le bassin des tortues. Une foule de nénuphars le décore et que dire des sémillantes fleurs de lotus ?

 

IMGP1336

IMGP1337

IMGP1338

IMGP1339

IMGP1340

IMGP1343

IMGP1344

IMGP1345

IMGP1349

IMGP1350

 

Nous entendions les grenouilles sauter dans l'eau à notre approche, voyant les remous que cela provoquait à la surface de la mare. Mais si nous restions calme et discret nous pouvions en apercevoir : certaines se laissaient flotter, d'autres semblaient aux aguets sur les rebords...

 

IMGP1341

IMGP1342

IMGP1347

IMGP1348

 

 

Nous avons rejoint l'accueil à travers les arbres dont les ombres sur le sol proposaient des danses fascinantes.

 

IMGP1351

 

 

Ce fût le moment de bavarder un peu autour d'un verre de jus de fruit avec Marie-Christine, de très bonne compagnie et qui m'a parlé d'un projet que j'espère pouvoir mener à terme avec elle … Mais pour l'instant je ne vous en dit pas plus... Il faut bien garder quelques petits secrets dans cet écrin de verdure éxotique en plein coeur du Gers.

 

Pour en savoir plus sur la Palmeraie du Sarthou :

 

Site Internet : www.palmeraiesarthou.com

E-mail : jardin@palmeraiesarthou.com

 

Posté par wawaa à 14:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur [Rediffusion] Escapade Exotique en Armagnac à la Palmeraie du Sarthou

  • Maison!

    Cette fois-ci, tu es passée très près de chez moi. c'est dommage que tu n'aies pu discuter avec marie-Christine qui est vraiment quelqu'un qui gagne à être connu.
    Son jardin est magnifique et j'en ai des brouettes de photos.

    Posté par Le Monolecte, 15 juin 2011 à 16:32 | | Répondre
  • Mais si, j'ai discuté avec Marie Christine ! Je le dis dans le dernier paragraphe avec un soupçon de mystère sur notre discussion (hein ? hein, ça met du suspens, hein ? )

    Effectivement MC est une grande dame très sympathique, pleine d'humour, et d'imagination ... Bref, nous avons passé un très bon après-midi ! Décidément, je passe très près de chez tout le monde, il va falloir que vous m'envoyiez tous vos adresses par mail ! :p

    Posté par wawaa, 15 juin 2011 à 17:42 | | Répondre
  • très beau reportage!dès que possible j'irai m'y ressourcer...Ah le Gers!toi aussi tu en es une amoureuse convaincue...

    Posté par Geneviève, 16 juin 2011 à 10:41 | | Répondre
  • C'est vraiment un joli parc, ça donne envie d'aller s'y promener ! Les fleurs de nénuphar sont vraiment sublimes!

    Posté par Eva, 16 juin 2011 à 13:38 | | Répondre
Nouveau commentaire