29 décembre 2011

La Tour d'Armagnac dans tous ses états

Je me baladais dans les rues d'Auch, le cœur ouvert à l'insolite, et sur la place Salinis, j'ai flirté avec le reflet de la Tour d'Armagnac qui jouait avec les voitures. Dans le rétroviseur latéral, on l'apercevait un peu, à travers les branches, toute petite. Juste deux étages, un morceau, ça parait presque rien dans ce chétif miroir.

 

IMGP9936

 

Plus imposante sur le pare-brise d'une voiture rouge : la courbure de la vitre l'étirait en largeur.

 

IMGP9937

 

A l'avant de la même voiture à la belle couleur,  la voilà toute difforme, invraisemblable, comme transformé. Hallucinais-je ?

IMGP9938

 

Sur une autre voiture rouge -que voulez-vous ? C'est ma couleur préférée !- elle se dédoublait sans scrupule, occupant au maximum de son reflet la surface automobile. Elle aimait l'idée de la personnalité multiple, car sur le coffre d'à côté, même spectacle. 4 tours d'Armagnac, rien que pour moi, je n'en ai pourtant point consommé !

IMGP9939

IMGP9941

La tête en bas chez sur d'autre vitre, pour les sensations fortes, renversant avec elle le ciel bleu qu'elle donne l'impression de chatouiller.

 

IMGP9940

 

Dernière vue sur la vitre arrière d'une voiture blanche, la voilà magistrale !

IMGP9942

 

Et au soir couchant, à demi illuminée, elle se cache derrière le plus Illustre des gascons, notre fier d'Artagnan !

IMGP9967

IMGP9980

Pour la petite anecdote, je racontais mon article dans ma tête au fur et à mesure de la chasse au cliché ... Non seulement de photographier des voitures , des rétros et des pare-brise, je parle toute seule, mais que doit-on penser d'une telle cinglée ?

Posté par wawaa à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La Tour d'Armagnac dans tous ses états

Nouveau commentaire