22 novembre 2011

Le restaurant de la villa Cahuzac c'est Exquis, délicieux ...

 

 

...savoueux, raffiné, succulent, délectable, fameux, gouteux, excellent, à s'en lécher les babines, gustativement sublime, incroyablement bon, indescriptible. Liste de qualificatifs évidemment non exhaustive !

 

IMGP9147 

Je fais partie des chanceux qui sont allés samedi soir se régaler à la Villa Cahuzac. Mais je suis encore plus chanceuse parce que j'ai eu le privilège d'échanger quelques anecdotes avec le propriétaire et l'une des employées. Nous y sommes arrivés, après 45 minutes de route depuis Arrouède, Denis, mes parents et moi, vers 19h 30, dans la ville de Gimont. Quelle découverte de nuit : un jardin féérique, et une sculpture qui ne m'était pas inconnue !

 

Sans titre

 

C'est le grand sourire de Stéphanie qui nous a accueillis dès notre entrée dans le restaurant! Autour d'un verre et de quelques gourmandises, nous avons parlé du Gers, du restaurant, de foie gras et compagnie. La gentillesse et la jovialité de Stéphanie sont forts agréables. J'étais, j'avoue, un peu intimidée par les lieux, et peut être moins loquace que d'habitude. J'ai pu visiter une de leur sublime chambre qui respire le calme et la détente, un endroit idéal pour une escale plus ou moins longue dans le Gers, alliant confort et charme

 

Et puis, Pierre Dubarry, le propriétaire, s'est joint à nous pour l'apéritif. Me voilà à raconter pourquoi je blogue et que je vais là où mes humeurs et « mes pieds me mènent ». Nous étions plutôt suspendus à ces lèvres car l'histoire des lieux est tout à fait passionnante. Je n'ai probablement pas tout retenu ! C'est une villa du 19 e siècle qui a appartenu à un médecin ayant vécu à Istanbul : si j'ai bien tout suivi, ce fût une maison de famille. Tout y fait rêver, les belles colonnes dans le hall où est installé le restaurant, le décor plus récent, la bibliothèque composée de 3500 livres, le côté grandiose de la villa de toscane, et il faut bien les mots de monsieur Dubarry qui aime profondément les lieux pour vivre leur histoire.

 

IMGP9129

 

Il a, dans le jardin, fait faire une reproduction de la fameuse Vénus de Lespugue … Je ne crois pas vous en avoir déjà parlé ! La Vénus de Lespugue est un objet d'art préhistorique vieux de plus de 25 000 ans qui a été retrouvé en Haute-Garonne, dans des grottes situées autour des Gorges de la Save, et plus précisément dans le village de Lespugue, d'où son nom. Cette sculpture préhistorique en Ivoire de Mammouth est tout à fait étonnante par sa forme gynoïde, soit aux traits proprement féminins très accentués. Elle prouve déjà que l'homme s'est très tôt exprimé par le biais de l'art. Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille vivement de vous rendre au musée de la préhistoire à Montmaurin, à côté de Boulogne sur Gesse, à quelques kilomètres du Gers. Si ce musée paraît au premier abord, assez petit, la dame qui s'occupe d'en faire les visites guidées vous fera faire un formidable voyage dans le temps et je peux vous assurer que vous ne verrez pas passer le temps à l'écouter, vous en redemanderez !

 

IMGP9119

 

Un art en appelant un autre, nous avons aussi parlé de Foie gras, car la villa Cahuzac est un hôtel, un restaurant certes, mais en face, il y a une boutique qui fait aussi brasserie le midi : la boutique des Ducs de Gascogne.

 

IMGP9149

 

Et là, en méconnaisseurs que nous sommes , même si friands de ce mets délicieux, nous avons compris que nous avions affaire à un véritable spécialiste du foie gras, un amoureux qui connait le produit mieux que quiconque. Avec pour mots d'ordre : la fraîcheur et la qualité du produit ! Tout ce qu'il faut savoir sur le foie gras, les stages foie gras de la villa Cahuzac nous l'enseigne : on part au marché,au gras, on apprend à négocier son foie gras, on apprend à bien le choisir, on apprend à bien le préparer. C'est une vraie immersion au coeur de la gastronomie traditionnelle gasconne qui est proposée...Quel plaisir de pouvoir déguster un excellent foie gras que l'on a préparé de A à Z que l'on a déniché soi-même, avec le plus grand soin dans un marché plein de vie et local !!!! Je ne cache pas qu'un jour je me laisserai tenter par l'aventure surtout si elle est impulsée par des passionnés ! Bref, des rencontres des plus enrichissantes : ne soyons pas étonnés que je fus un peu intimidée par tout cela, mais très heureuse de cet échange qui m'a permis de découvrir encore une toute autre facette de la gastronomie gersoise.

 

Stéphanie et monsieur Dubarry, nous ont ensuite laissés à notre table placée juste à côté de la fenêtre qui donnait sur la statue représentant la Vénus de Lespugue en pleine lumière... C'était parti donc parti pour la fête des papilles. Comment faire un choix parmi une carte et des menus aussi prometteurs ? Avec des intitulés, pour couronner le tout, qui pétillent déjà en bouche ?

 IMGP9128

IMGP9118

Nous avons tous opté pour le même menu. En entrée mes parents ont craqué pour une assiette composée d'une terrine de lièvre et pigeon et de terrine de foie gras mi-cuit accompagné d'une confiture de coing, de mesclun … Ils se sont régalés.

 

IMGP9122

 

De notre côté , Denis et moi, avons pris l'assiette de foie gras, intitulé « Comme une véritable entrée de fête »... un chutney d'abricot, du pain d'épice très fin ...Après avoir gouté ce foie gras, j'ai compris qu'il y avait le foie gras et le Foie Gras.La délicatesse, le goût, la texture, l'assaisonnement … tout était tellement parfait ! J

 

IMGP9124

 IMGP9126

En accompagnement pour tout le repas, un vin rouge léger conseillé très judicieusement par la serveuse et qui est issu de la production gersoise. Le Brumont, merlot Tannat, est mis en bouteille à Maumusson Laguian dans le bas Adour, sur le domaine du Vic Bilh.

IMGP9121 

 

En plat, à l'unanimité, nous avons pris un magret poêlé avec sa petite sauce et ses tranches de cèpes, son « blinis » de pomme de terre, et son petit gratin délicieux mêlant légumes verts (apparemment épinards), jambon de pays et en surprise, quelques morceaux de foie gras ...Ca magret fondait littéralement dans la bouche, et l'accompagnement était … succulent !

 

IMGP9132

 

Après ces deux belles assiettes déconcertantes de délice, nous passons au dessert ! Denis, amoureux du pastis gascon, a choisi ce dernier qu'il reçoit accompagné de glace vanille et d'une crème brûlé. Il était ravi, surtout par le goût du pastis, qui m'a t-il dit, était «très justement imprégné d'Armagnac » ! Denis, n'aime l'Armagnac que dans les desserts. Il est vrai que souvent on le trouve trop peu présent dans les pastis gascon ou au contraire trop présent. Pour avoir moi aussi goûté, c'était une belle réussite. Je ne peux m'empêcher au passage de relancer ma polémique habituelle sur le pastis gascon et la croustade gersoise … Sur la carte, ceci était intitulé Pastis gascon, donc. A vous de débattre à nouveau sur le sujet, si le coeur vous en dit !

 

IMGP9142

Mes parents et moi avons été tout aussi gourmands en optant pour « Le grand dessert de la villa » : un assortiment de petits desserts variés histoire de finir sur un feu d'artifice de saveurs. Bouquet final réussi : nage de kiwi, coulant au chocolat, crème brulé, frangipane à la pistache (si je ne me trompe pas), sorbet framboise, crème brûlée, pannacotta ...

 

IMGP9139

 

 

Encore un moment d'exception. De la chaleur humaine, de l'art, de l'histoire, de la gastronomie : la Villa Cahuzac est un véritable lieu de rêve à tous les points de vue. Si vous passez par la belle bastide Gimont, dont vous pourrez découvrir l'église, la halle, l'abbaye de planselve, le marché, les anciennes fortifications, n'hésitez pas, si vous le pouvez, à vous rendre à la villa Cahuzac pour dormir et/ou déguster un bon repas et/ou apprendre l'art de la cuisine du foie gras... Vous ne serez absolument pas déçus.

 

Pour en savoir plus :

 

Allez visiter leur site qui fourmille d'informations : http://www.villacahuzac.com

Posté par wawaa à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]


Commentaires sur Le restaurant de la villa Cahuzac c'est Exquis, délicieux ...

  • Je bave.

    Posté par lili32, 22 novembre 2011 à 08:31 | | Répondre
  • Miam, ça m'a l'air délicieux!!

    Posté par Eva, 22 novembre 2011 à 08:54 | | Répondre
  • Ca n'a pas que l'air, ça l'est ! Vous pouvez baver les filles et surtout si vous pouvez vous le permettre, franchement, n'hésitez pas à y aller ! Régal garanti !

    Posté par wawaa, 22 novembre 2011 à 09:03 | | Répondre
  • Merci

    Sylvie,
    Je vous redis mon plaisir de vous avoir rencontré. Je suis ravie que vous ayze passé un moment agréable. J'espère vous revoir prochainement autour de nos blouses et charlottes pour partager encore plus autour de ce met délicieux qu'est le Foie Gras.
    Sincèrement
    Stéphanie

    Posté par Stéphanie, 22 novembre 2011 à 09:54 | | Répondre
  • Merci beaucoup, encore, Stéphanie. Je pense qu'on va pouvoir passer au tutoiement un de ces 4 quand même !

    Posté par wawaa, 22 novembre 2011 à 15:56 | | Répondre
  • Ça a l'air formidable, en effet. Alors comme ça, toi aussi t'étais au restau ce we ?

    Posté par Nanie, 22 novembre 2011 à 16:57 | | Répondre
  • Oui , samedi soir, on avait dit avec Denis qu'on allait inviter mes parents au restaurant, histoire de partager un bon moment gastronomique avec eux et puis comme ça maman n'avait pas à se tracasser au moins pour un repas ! Et tout le monde a été comblé !

    C'était bien de ton côté ?

    Posté par wawaa, 22 novembre 2011 à 17:01 | | Répondre
  • Ah voui, voui, très bien Nous on y est allés le midi pour pas avoir froid

    Posté par Nanie, 22 novembre 2011 à 18:04 | | Répondre
  • Et beh il fait si froid que ça sur la côte d'Azur ! Nous on avait pas trop froid dans le Gers, l'automne 2011 est plutôt sympa dans le Sud Ouest !

    Posté par wawaa, 22 novembre 2011 à 18:07 | | Répondre
  • J'avoue avoir été un peu surpris par l'architecture, mais c'était dépaysant.
    Et puis surtout, qu'est-ce que j'ai bien mangé ! ^^

    Posté par Desny, 22 novembre 2011 à 20:58 | | Répondre
  • Il n'est que 10h00 mais un tel post vous met le creux à l'estomac! MIAM MIAM

    Posté par joe2arié, 24 novembre 2011 à 10:07 | | Répondre
Nouveau commentaire