Mais « Goutz », ce nom surprenant avec à la fin ce qu'en cours de langue médiévale on appellerait une « affriquée » soit ce « tz » qui donne du tonus au nom et qui me rappelle les histoires de déclinaisons … dont je ne me souviens plus des détails. Mais passons cette parenthèse linguistique...

 

67050505_p

 

Je n'ai pas vraiment eu besoin de faire de recherches concernant l'histoire de ce nom. J'aurais pu dire qu'il s'agissait d'une histoire de goûts qui sait, peut-être y-aurait-il eu un peuple de cuisiniers (pardonnez-moi, la cuisine est très à la mode en ce moment), ou alors une épidémie de goutte … ou encore peut être était-ce un endroit pluvieux du Gers où il y avait beaucoup de gouttes. Mais non, nul besoin de follement extrapoler, car je savais déjà ! Et ce , tout simplement grâce à Jeanine, que j'avais rencontré la première fois que j'avais découvert le village. Si elle m'avait fait bénéficier d'une exceptionnelle visite de l'église, j'avoue que j'en avais profité pour lui poser la question qui me taraudait : la question étymologique ! Parce que « Goutz » est un nom qui me surprenait,un nom que je trouvais phonétiquement intense et que sur le coup, je n'avais absolument aucune idée de où cela pourrait venir.

 

Bref, j'en viens au fait – enfin !!!- d'après Jeanine, « Goutz » viendrait tout simplement de « Goth » car les lieux ont été occupé à une certaine époque par les Wisigoths. Tout simplement. Et j'aime encore plus ce nom surprenant car il porte avec lui l'histoire, l'histoire du département, une histoire lointaine que les moins de 1000 ans ne peuvent pas connaître …

 

Et je vous parle là du Goutz que j'ai croisé près de Fleurance. Il y a dans le Gers, un Goux près de Plaisance et un quartier de Goutz à Mielan, dont les nom ont la même origine. C'est à cause de possibles confusions géographiques entre ces trois lieux aux noms identiques ou approchants que notre Goutz près de Fleurance fût appelé sous l'Ancien Régime « Goutz-en-Fezensaguet »...

 

Et pour satisfaire un peu plus notre curiosité, point de noms compliqués pour les habitants : « Goutzois » et « Goutzoises » suffisent.