27 septembre 2011

Il était une fois le château de Mazères

 

J'ai souvent croisé cet intrigant bâtiment irrégulier, foisonnant de toitures, ce grand château qui surgit de nulle part et que l'on aperçoit sur la route qui mène de L'Isle-de-Noe à Saint-Jean-Poutge, aux abords de Barran.

 

1

 

J'ai toujours eu très envie de le visiter parce qu'il a toujours aiguisé ma curiosité. Mais à l'entrée du chemin qui y mène, un panneau « propriété privée » m'a fait une fois renoncer : je ne tenais pas à entrer chez les gens à l'improviste, ne serait-ce que par respect pour leur tranquillité. Alors pensez-vous qu'à la seconde où j'ai vu dans le programme des Journées du Patrimoine que le château ouvrait ses portes au public, je l'ai immédiatement inscrit dans notre programme de visites !

 

Il étais une fois, donc, le château de Mazères. Qu'était-il au départ ? Avant le Moyen-âge ? Son nom « Mazères » qui viendrait du latin « Macerias » qui voudrait dire « Murs de pierres sèches, ruines » indiquerait que les lieux aurait été investis en des temps anciens d'une villa gallo-romaine. Le guide qui nous a fait visiter le château appuie cette hypothèse du fait que le Gers a été colonisé par les Gallo-Romains et qu'en plus, alentours, on trouve beaucoup de vestiges de ce temps là : des piles gallo-romaines, des vestiges de villa comme celle de Séviac, ou encore le fabuleux trésor d'Eauze … Ce ne serait donc pas un hasard. J'oserais dire que Mazères a peut être pris son nom justement au Moyen-Age alors qu'il ne restait que quelques ruines de l'ancienne villa … Certains pensent que « Mazères » vient de « Masures » soit « une construction sur des ruines » (c'est du moins ce qu'explique le site http://www.cc-valdegers.fr à ce sujet) d'autant plus que beaucoup de noms dans la région sont issus de la même racine... Les idées se rejoignent. Les lieux avaient bel et bien été investis, quelque chose y avait été construit à une époque lointaine.

 

Il était une fois, le château de Mazères, si surprenant, si différent quand on le découvre de plus près, avant d'y entrer, moins compact qu'il n'y paraît de loin …

 

IMGP6572

 

Figurez-vous qu'il fût jadis rien de moins que la résidence estivale des archevêques d'Auch ! Mais pas toujours. S'il leur appartient à partir du XI e siècle, il passe aux mains de la famille des Armagnac au XIII e siècle : c'est là qu'un château est bâti. Il redevient ensuite la propriété des archevêques auscitains au XIV e siècle … Un jour, un certain Arnaud Aubert s'inspire carrément du célèbre et sublime palais des Papes, ni plus ni moins, pour le compléter, l'enjoliver. Et à la renaissance, comme il était à la mode, Jean de la Tremoille lui confère des aspects de belle villa italienne ...après tout, l'idée avait été insufflée en France par François Premier, subjuguée par l'architecture renaissante italienne ! D'autres l'embellissent de peintures propres à l'art Italien …

Dominique de Vic arrive au XVII e siècle et s'occupe des jardins du Nord dont il ne reste que peu de choses aujourd'hui. Au siècle suivant, on ouvre la cour, les fenêtres sont percées, les bâtiments prennent une allure plus régulières sous l'impulsion de Monseigneur de Montillet qui ose même y exposer un sarcophage romain tout droit venu du Trésor d'Eauze. Petit à petit le château prend une nouvelle allure.

 

Après avoir été confisqué à la Révolution, il devient la propriété du Baron de Baour qui en fait un domaine viticole de renommée. Au XX e tout est vendu … tout tombe en ruine jusqu'à ce qu'en 1981, il y a 30 ans, Monsieur et Madame de Margerie le rachètent : le château est peu à peu rebâti... Il reste encore des travaux à faire mais le château a retrouvé son allure. Les travaux ont entre autre permis la découverte d'éléments particuliers : des peintures sur les murs, une fenêtre à meneaux entre deux pièces, ou encore carrément une Rosace découverte alors qu'on refaisait les murs…

IMGP6603

 

IMGP6600

 

IMGP6609

 

 

C'est que le château est une sorte de château puzzle, sur lequel on a au fil du temps greffé d'autres éléments sans repenser toute l'architecture. Ca en fait, à, mon sens toute son exception, un château à multiple facettes, mystérieux et dont la visite nous raconte des tonnes et des tonnes d'histoires.

 

 

Il était une fois maintenant, le château de Mazères, à travers quelques photos qui ne valent pas la visite que j'en ai fait, avec un guide passionnant et passionné qui n'est autre que celui qui l'habite actuellement. On sent toute l'affection qu'il porte à sa demeure et l'envie qu'il a de lui rendre toute sa splendeur. Il faudra encore du temps, mais le côté encore ancien, je trouve ça très agréable, parce qu'on est vraiment plongé au coeur de l'histoire, au coeur des multiples modifications subies par le château … etc...

 

 

Commençons par … l'entrée ! Les portes étaient grandes ouvertes. J'étais très attirée par les arcades que j'apercevais et les fleurs fushia qui les décoraient.

 

IMGP6576

 

L'accueil fût chaleureux et nous avons pu faire une première découverte des jardins verdoyants, des jolies portes …

 

IMGP6578

 

Nous suivons le guide. Au milieu des arcades qui m'avaient charmées de loin. Tout en écoutant l'histoire des lieux, nous découvrons les bâtiments et leur portes sublimes.

 

IMGP6580

IMGP6582

IMGP6583

IMGP6584

IMGP6585

 

Petit tour dans la chapelle. L'endroit est paisible. Et les peintures murales sémillantes.

 

IMGP6587

 

Nous passons ensuite dans la laiterie où un bout de mur permet de voir les modifications apportées dès le XVII e siècle.

 

IMGP6589

IMGP6590 

Nous entrons dans une autre partie du château. Un escalier italien intrigant nous accueille. Il me rappelle la forme de celui qu'on voit dans la maison Henri IV à Auch, sauf que là, tout est blanc …

 

IMGP6592

IMGP6591

IMGP6598

 

Nous suivons le maitre des lieux. Grimpons les marches irrégulières. Découvrons ensuite des choses qui nous émerveillent vraiment : le reste d'une échauguette dans le coin d'une salle qui a été rajoutée, une voûte entièrement peinte,

 

IMGP6593

IMGP6596

 

Au détour des marches que nous gravissons, l'ombre d'une amphore à la lumière d'une petite fenêtre me plait beaucoup.

 

IMGP6599

 

Nous découvrons ensuite la fenêtre à meneaux dont je vous parlais précédemment. C'est un grand moment pour moi, car j'aime beaucoup ces fenêtres et je n'en avais jamais approchées de si près !

 

IMGP6601

IMGP6604

Je découvre ensuite avec grand plaisir les tours extérieurs depuis le premier étage. Mais aussi des dessins sur les murs, entre autre le blason des Armagnac.

 

IMGP6606

IMGP6611

 

Et puis au fil de la visite, un autre escalier envoûtant et des sols d'origine en très bon état.

 

IMGP6613

IMGP6614

 

Nous sortons à l'extérieur, sur une magnifique terrasse qui me rappelle celle de la préfecture d'Auch que j'avais visitée exactement un an auparavant.

 

IMGP6615

 

Et avant de quitter les lieux où nous avons été accueillis très chaleureusement, nous avons pu encore flâner un peu ici ou là...

 

… j'ai aperçu le lampadaire de l'entrée, le rosier grimpant et le pilier...

 

IMGP6617

 

… ou encore les élégantes arabesques d'un portail en fer forgé paré de dorures...

 

IMGP6618

 

… mais aussi une autre façade du château...

 

IMGP6619

 

 

… ou encore un très beau jardin dont la géométrie était épatante.

 

 

IMGP6623

 

 

Que dire d'autre ? Il était une fois au château de Mazères, une très belle découverte d'un lieu plein d'Histoire et d'histoires... J'ai adoré et ça n'aurait surement pas été aussi génial sans la visite guidée passionnante par un guide passionné !  

Posté par wawaa à 15:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Il était une fois le château de Mazères

  • quelle aubaine que ces journées du patrimoine n'est-ce-pas ?
    belle et intéressante visite

    Posté par ji-elle, 27 septembre 2011 à 16:33 | | Répondre
  • Le chateau est superbe, j'ai envie de le visiter également !!

    Posté par Eva, 28 septembre 2011 à 08:54 | | Répondre
  • Moi qui ai vécu pendant toute mon enfance et mon adolescence à Vic-fezensac, je suis souvent passée aux abords de ce château, mais toujours assez loin, pour qu'il garde son mystère jamais assez près pour en savoir plus.Alors merci à toi pour cette visite, un chateau vraiment superbe qui cache bien son jeu.

    Posté par ludivinne, 28 septembre 2011 à 14:01 | | Répondre
  • ce château appartient à la famille Gilles de Margerie

    Posté par gertrude, 21 décembre 2013 à 19:15 | | Répondre
    • bonjour,et merci pour cette visite !!pour votre information ; je suis à la recherche d'une poterie de jardin (environ 120 unités)réalisées pour jean françois de montillet,portant ses armoiries merci par avance, si cela est du possible .cordialement , bonne réception .christian de montillet de grenaud ....n/b : j-f de montillet est né au chateau de champdor dans l'ain

      Posté par cdmdg, 17 avril 2020 à 12:01 | | Répondre
Nouveau commentaire