Les journées du patrimoine me réservent chaque année de bien belles surprises ! Et si je savais qu'il y allait avoir une chorale dans l'église de Goutz, je ne m'attendais pas à un tel spectacle. Goutz ? Souvenez-vous, c'est ce petit village où j'avais « atterri » tout à fait par hasard et ou encore tout à fait par hasard, j'avais rencontré une certaine Jeanine, qui passait là par hasard, et qui m'a hasardeusement proposée de visiter l'église. En ayant eu cette visite guidée dans ce petit joyau méconnu du patrimoine gersois, je ne pouvais pas rater ce dimanche à 15h 30 le concert donné par L'Ensemble Vocal Maîtres et Maîtresses : de la musique au milieu des peintures murales, à la lumière de vitraux et dans ce contexte sonore exceptionnel, comment résister ? J'avais donc mis cet événement au programme de ces deux journées passées avec denis dans le Gers. Evidemment je n'avais rien confirmé car on ne sait jamais ce qui peut arriver : une panne de voiture inattendue, se tromper de route parce qu'on a voulu couper par la campagne, un coup de barre... Mais ce qui tombait bien dans l'histoire c'est que ça se passait, à quelques détours près, pile poil sur notre chemin du retour vers Rodez. Bref …Oui j'ai pris les routes de campagne, la fameuse départementale 40, nous sommes passés devant l'église de Lamaguère, à travers Castelnau-Barbarens, à Aubiet, à Nogaroulet, Mirepoix, Tourrenquets, Puycasquier...et là, moment de panique. Je ne sais plus par où aller... Je prends alors une direction « Céran », parce qu'il me semble avoir vu que ce n'était pas loin de Goutz. Il est 15h00 et je me dis que si je me trompe complètement de route, nous n'arriverons jamais à l'heure ! Mais je m'oriente par rapport au soleil, après tout, c'est au Nord Est du Gers, je suis dans la bonne direction. Je panique à 15h15 quand je ne vois aucune direction Goutz à l'horizon. Je reconnais toutefois un « Taybosc » que j'avais vu la dernière fois sur un panneau, en repartant de Goutz. Et d'un coup je jubile : à l'horizon, le clocher surgit et je m'écrie « On est sur la bonne route, c'est par là ! ». Je trouve enfin un panneau directionnel vers Goutz à 15h20 et comme il ne reste que 2 km , je destresse car nous arriverons finalement à l'heure. Nous voilà garés en face de l'église et je la découvre depuis un nouveau point de vue.

 

IMGP6744

IMGP6745

 

Et nous entrons dans l'église ! Jeanine me reconnaît. Nous papotons un peu. C'est un plaisir de la revoir. Elle a l'air d'être sur tous les fronts, son dynamisme transparait. Puis nous prenons place car le concert va bientôt commencer. Sur les bancs, on trouve les programmes. Je contemple à nouveau l'église indubitablement sublime !

 

IMGP6751

IMGP6749

IMGP6795

 

L'Ensemble Vocal Maîtres et Maîtresses a été créé en 1996 par un groupe de professeurs des écoles, mais il n'y a pas que des professeurs, c'est ouvert à tous ! Ils se sont installés et devant un public attentif, ils ont commencé à chanter et nous enchanter !

 

IMGP6746

IMGP6761

 

Nous avons voyagé, donc. Le thème des journées au patrimoine de cette année était « le voyage du patrimoine » et nous pouvons dire que là, nous avons voyagé en musique : chansons françaises, chanson d'ailleurs, chanson d'Italie, chanson d'Espagne, chanson d'Amérique, chanson d'Afrique du Sud … Un tour du monde en somme !

 

IMGP6768

 

Un nouveau voyage dans et autour de l'église également ! A l'entracte, alors que la pluie avait sévi juste avant, le soleil était de retour. Nous en avons profité pour prendre l'air et faire un petit tour dans Goutz. J'y ai vu les deux vierges que je n'avais pas vues la dernière fois.

 

IMGP6769

IMGP6770

 

L'église quant à elle resplendit tout autant au soleil !

 

IMGP6773

 

Retour à l'intérieur car le concert allait reprendre ! Et là j'ai voyagé en musique avec les petites lumières des vitraux. Le soleil était revenu, alors ça dansait sur les peintures, les meubles et les chemises des spectateurs.

 

IMGP6775

IMGP6785

IMGP6790

IMGP6786

IMGP6794

IMGP6796

 

 

Un beau voyage pour les yeux, les oreilles, l'imagination ! Et surtout, une chorale de grand talent. J'avoue avoir eu un coup de coeur pour leur interprétation de l'hymne Sud-Africain, Nkosi Sikele, mais aussi pour un chant intitulé America Insurrecta … Et que dire du final « Toudidam », à la fois surprenant, drôle et musical ?

 

 

IMGP6802

 

Un très bon après-midi, une redécouverte d'un petit village charmant et l'agréable découverte d'une troupe de chanteurs étonnants !