27 juin 2011

La fête à Bardigues, ça dépote...

 

 

...même en plein cagnard. Je crois que tous les organisateurs, intervenants et participants à la fête de Bardigues ont tellement fait la danse du soleil du fait que le temps s'était sacrément assombri tout à coup, que le soleil a décidé de nous montrer de quoi il était capable. Quand j'ai vu les températures annoncées pour ce dimanche 26 Juin, j'ai immédiatement renoncé à mon brushing de 5h15 du matin. Oui car comme c'était pour moi une des occasions spéciales de l'année, j'avais prévu d'être capillairement présentable. Mais 38 ° C prévus … Tu vois moi, quand il fait chaud, je fonds comme du beurre et donc mes cheveux finissent pas n'en faire qu'à leurs têtes même s'ils décorent la mienne. J'ai aussi ajouté une quadruple dose d'anti-transpirant 48h. Je continue à dire que c'est vraiment des gros menteurs. Soit.

 

Vous avez bien lu 5h15. En réalité, après une nuit les yeux plutôt ouverts à me demander comment j'allais poser tel panneau, et si j'allais au moins vendre un truc, si on allait arriver suffisamment à l'avance, si j'allais pas être ridicule avec mes cheveux, si j'allais pas être ridicule tout court, si j'allais arriver à parler aux gens malgré mon terrible manque de confiance en moi-même. J'ai du dormir 3h au maximum. Et paradoxalement, quand le réveil a sonné à 5h00, je pétais la forme. L'excitation fort probablement. Le temps d'une douche, d'un petit déjeuner, de réfléchir à « je n'ai rien oublié ? » car pour gagner du temps j'avais chargé la voiture la veille. Mes plaques confectionnés à coup de colle, de photos, de texte et de morceaux de vieilles toiles cirées ces dernières semaines, mes petits cadre avec mes photos dedans que j'avais pris soin de nettoyer la veille pour enlever poussière et mes empreintes digitales, ma paire de ciseaux, mes livres photos … J'avais tout ce qu'il fallait.

 

A 5h50 nous avons pris la route. Oui si tôt car l'Auberge de Bardigues est à plus de 200 km de Rodez et je devais arriver avant 10h00, en comptant que je ne me perde pas en chemin et qu'il n'y ait pas d'imprévu... Pendant que Denis dormais, je conduisais, logique. Et je n'ai pas perdu mon chemin ! Nous sommes arrivés à 8h30 et environ. Et c'était partie pour les festivités, bonjour à tout le monde, installation des panneaux, des cadres, un peu d'angoisse que Denis a supporté stoïquement : « Dis tu crois que c'est vraiment bien ce que j'ai fait hein ? Ca fait pas trop exposé d'écolière ? Et puis bon, hein c'est pas bizarre ? Dis et et tu crois que ? ». Denis est d'un calme, lui. Bref. En plus y'a plein plein plein de gens. Souviens-toi ô Sylvie quand tu chantas devant 10 000 personnes, tu étais moins intimidée que ça. Oui mais ça n'a rien à voir. RIEN A VOIR.

 

Tout était installé. Les serveurs terminaient de peaufiner les décorations de table. Tout était coloré et fleuri et les vignerons achalandaient leurs étals de belles bouteilles colorées.

 

IMGP1610

 

IMGP1611

 

De mon côté, plus rien à préparer. Les cadres prenaient l'ombre d'un arbre. Mes plaques sur le thème principal de la Lomagne attendaient les observateurs et lecteurs sur les grilles des escaliers. La première était intitulée « Ô Terroir, mon beau Terroir », un défilé de photo d'éléments architecturaux du coin, pour dire que nous avons une chance folle de pouvoir vivre et manger dans ce contexte. La seconde était intitulée « Terre Nature, Terre Sauvage » avec les photos de mes rencontres « nature », en Lomagne et plus largement en Gascogne... La troisième et dernière s'intitulait « Terre Nourricière », où j'avais été un peu plus inspirée et où j'avais recyclé un article sur l'histoire du foie gras et le débat sur l'appellation de la croustade et du pastis gascon.

 

IMGP1613

 

IMGP1617

 

IMGP1614

 

Et puis la grande classe hein, j'ai eu droit à une affiche rien que pour mon expo avec mon prénom dessus !

 

IMGP1615

 

Hélène, qui s'occupe brillamment du site de l'Auberge de Bardigues, terminait de coller quelques affiches.

 

IMGP1618

 

10h00 sonnait et les multiples animations allaient commencer ! Notamment l'atelier Pain, animé par Barbara de la maison Beauhaire à Léguevin (en Haute-Garonne), une jeune femme dynamique, passionnée et passionnante qui tenait à nous montrer une autre facette de la boulangerie : avec des recettes spéciales de pain, on peut faire des choses absolument magnifiques comme ce droopy, cette chaussure, ces colombes. Il se trouve que pour cela, on utilise des pâtes sans levure ou avec de la levure « tuée ». Je ne m'avancerai pas dans ce sujet, car je ne voudrai pas dire de bêtises !

 

IMGP1619

IMGP1620

IMGP1635

IMGP1621

IMGP1622

 

De leurs côté, Chef Ciril et Christian Donnet s'occupaient de l'animation « Amuse Bouche » et nous ont concocté des bouchées délicieuses … Il leur fallait de la patience pour couper en deux toutes ces tomates, hacher l'ail, s'occuper de la purée d'aubergine, du gaspacho de melon et courgette et du courage sous les yeux des spectateurs attentifs et interrogateurs !

 

IMGP1631

 

IMGP1633

IMGP1639

IMGP1641

IMGP1642

IMGP1648

 

Et de son côté, Barbara continuait ses démonstrations, notamment sur le pétrissage de la pâte à pain. 

 

IMGP1643

IMGP1637

IMGP1638

IMGP1644

 

Tout autour, les producteurs avaient pris place : fromages, pêches, nectarines, légumes divers, fraises gariguettes, vins, artistes locaux … De quoi en prendre plein les yeux et les papilles!

 

IMGP1625

IMGP1626

IMGP1628

IMGP1634

IMGP1659

 

De son côté Ludovic, un producteur de vin de la région proposait des démonstrations non pas concernant la fabrication du vin, mais la fabrication d'une potion permettant de soigner les plantes à base d'orties.

 

IMGP1651

 

L'apéro allait bientôt commencer … Et pas le temps de réagir que déjà les cuillères à base de purée d'aubergine et tomates confites avaient été dévorées ! Mais j'ai au moins gouté le très bon gaspacho de melon et courgette et son écume !

 

IMGP1660

IMGP1656

 

L'heure de passer à table est arrivée... Personnellement je dois avouer qu'une fois que je me suis assise, il a été difficile de me relever ! Mais c'est en compagnie de Patricia (une lectrice du blog), Mamy de Yumi et son fils et Denis que j'ai eu le plaisir de déguster le médaillon de foie gras gras mi-cuit, sa tranche de pain d'épice grillée, son ruban de melon et son chutney d'abricot, suivi de La longe de porc farci au chorizo d'Andalousie, de piquillos aux courgettes et de patatas bravas et pour finir, le petit pot de vanille, sa tuile aux amandes et ses deux pêches blanches pochées délicieuses !

 

IMGP1664

IMGP1667

IMGP1670

 

L'après-midi a continué chaudement, et tout le monde avait l'air de porter cette canicule sur les épaules. L'arbre à Palabres de Ludovic Roif a réuni des bavards qui ont discuté autour du thème "terroir et innovation".

 

Tout au long de la journée j'ai pu faire des rencontres, discuter avec quelques personnes concernant mon blog et mes activités, mais je suis déçue … Non pas par les gens, par la fête , mais par moi. Je n'ai pas été très présente autour de mon « exposition », pas suffisamment « avenante » et j'étais vraiment trop intimidée à l'idée de parler de ce que je fais … La chaleur ? Je ne suis pas sûre qu'elle en soit la cause, je suis simplement très facilement impressionnée quand il y a beaucoup de monde alors que je peux parler à loisir de mon blog en petit comité... même si ça me met toujours un peu mal à l'aise. L'expérience a quoiqu'il arrive été très bonne, d'une part parce que nous avons passé une excellente journée, d'autre part parce que maintenant je sais qu'il faut que je prenne vraiment confiance en moi et que j'apprenne à aussi à m'exprimer autrement que par des photos ou par écrit, parce que finalement, j'ai toujours des tas de choses à dire sur le Gers ! Et puis, j'ai reçu quelques remarques très gratifiantes, je ne me voyais pas comme quelqu'un qui savait voir « les petits détails auxquels on ne fait pas forcément attention ». Donc, forcément, j'en tire du positif et surtout un retour sur moi-même, à savoir qu'il va falloir que j'apprenne à moi-même valoriser ce que j'aime faire, pas parce que je considère que ce que je fais est formidable, mais juste parce que j'aime le faire !

 

IMGP1676

 

En fin d'après-midi tout le monde s'est réuni à l'intérieur autour d'un gouter insolite à base de lait de chèvre et de fromage blanc.

 

IMGP1680

IMGP1685

 

Et par une dégustation de vin animée par le sommelier Fabien qui tenait à nous présenter des vins de la Loire qu'il apprécie et qu'il a su nous faire apprécier !

 

IMGP1690

IMGP1693

IMGP1704

 

Et et et ? J'ai eu la chance de gagner un cadeau à l'occasion du Quizz gourmand organisé pour l'occasion et je suis repartie avec un plateau de pêches et nectarines issue du domaine d'Anselin.

Et et et ? Hélas il fallait repartir déjà car Denis travaillait le lendemain matin et Rodez était toujours à 2h30 de route. Debout depuis 5h du matin, il fallait rester raisonnable !

 

Une très bonne journée donc, colorée, savoureuse, agréable, sympathique, extra, splendide, délicieuse, charmante … Une journée qui donne envie d'être dithyrambique !

Posté par wawaa à 16:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur La fête à Bardigues, ça dépote...

  • Ce fut vraiment une très belle journée, ton exposition absolument parfaite, on reconnait ta plume, tes mots, ta passion.
    Et votre compagnie des plus agréables...
    RDV l'an prochain, Nico et Denis dans le château, nous deux aux papotages!!!

    Posté par mamy2yumi, 27 juin 2011 à 17:53 | | Répondre
  • Mamy2yumi ou Maman2Nico, au choix, l'an prochain on tente le château pour épater nos hommes ?

    Posté par wawaa, 27 juin 2011 à 18:11 | | Répondre
  • Merci

    Merci pour ce beau billet
    dommage on ne voit pas ma tête

    à bientôt

    Posté par christian, 27 juin 2011 à 18:53 | | Répondre
  • Christian ça peut s'arranger...

    Posté par wawaa, 27 juin 2011 à 18:55 | | Répondre
  • Comme toujours les photos sont belles, les mots attachants, la confiance en soi en voilà une histoire compliquée, certains l'ont naturellement, certains la gagne avec le temps, un peu de maturité, du recul par rapport à soi-même, cela se travaille (c'est mon cas j'ai mis presque 30 ans à me sentir à l'aise pour aller vers les autres, même convaincue d'avoir des choses à raconter, à réaliser, à partager, à faire apprécier, et encore je me retrouve parfois encore en situation de doute). Aimer ce que l'on fait, et surtout le faire partager est déjà une belle réussite, savoir le vendre ça c'est une autre étape, à mon sens ce n'est utile que professionnellement (car on a rien à vendre à ceux que l'on aime ou qui nous aiment mais tout à donner ou a recevoir), et à moins d'être né avec un attaché case de commercial (si si ça existe j'en connais !!)c'est souvent bien difficile. Ceci dit, il faudrait être complètement aveugle et insensible pour ne pas voir tout ce que vous avez à dire à travers vos images, vos écrits, et l'investissement personnel que vous avez mis dans la réalisation et la présentation de vos maquettes à Bardigues, je pense que c'est aussi aux autres de vous rencontrer et vous reconnaitre en tant que telle. Et puis zut être soi-même, ne pas se renier est à mon sens vital, évoluer certes mais pas à tout prix. Bonne continuation !

    Posté par Pat Launac, 27 juin 2011 à 20:05 | | Répondre
  • Merci !

    - d'avoir passé la journée avec nous
    - pour ton investissement et ton travail haut en couleur et en informations utiles !
    - pour ta note de blog absolument géniale
    - pour tes photos prises d'un oeil artistique et original qui nous font voir les choses sous un autre angle
    - je regrette juste d'avoir pas pris plus de temps pour plus de discussion...à voir lors d'une prochaine rencontre ?!
    - Bonne continuation à toi...

    Posté par Camille et Ciril, 29 juin 2011 à 10:15 | | Répondre
  • Merci à vous deux et à l'auberge de Bardigues de m'avoir donné l'occasion de cette première expérience très bénéfique qui m'a montré mes points forts et mes points faibles en la matière !

    Une très agréable journée et je reviendrai à l'auberge ... HORS SAISON, HORS EVENEMENT, comme ça nous aurons tout le loisir de de bavarder (parce que je peux être très volubile :p ) !

    A très bientôt ! Et merci encore !

    Sylvie

    Posté par wawaa, 29 juin 2011 à 11:22 | | Répondre
  • Je constate que la fête fut belle à tous les sens du terme ...Désolée de n'avoir pu y assister , mais , je mariais mon fils dans les Landes ( à Parentis en Born , exactement !! )
    A très bientôt ...j'espère ...Merci pour ce très beau blog ...Je souhaite qu'il donne à plein de monde l'envie de venir faire un tour et s'arrêter à l'Auberge de Bardigues et se régaler des bons produits mis en oeuvre par notre chef Ciril et son équipe ...A++Amitiés

    Posté par Nicole, 07 juillet 2011 à 00:57 | | Répondre
Nouveau commentaire