20 juin 2011

L'ail de Lomagne

 

IMGP0140

 

Il est parfois étiqueté ail du Gers ou ail du Tarn-et-Garonnne, mais si on veut jouer au jeu des frontières départementales avec l'ail de Lomagne, on va tourner bêtement autour du pot puisque, comme son nom l'indique, il n'est ni gersois ni tarn-et-garonnais, mais Lomagnol. C'est un produit issu du terroir de Lomagne, un point c'est tout.

 

C'est que la Lomagne est une région « historique » dont le vicomté a vu le jour en 982 et qui se loge sur les deux départements. Aujourd'hui on en entend le nom dans les guides touristiques ou pour en désigner le terroir, sinon elle n'a pas de découpage administratif, un peu comme la Gascogne qui n'est délimitée que « historiquement ».

 

Bref, en Lomagne donc , on produit de l'ail blanc et de l'ail rose et sur les marchés du Sud-Ouest, il y a toujours un marchand d'ail de Lomagne (ou du Gers, ou du Tarn-et-Garonne selon le département qu'on veut valoriser). Evidemment j'aurais tendance, vue les circonstances à le faire venir du Gers, mais les frontières ne sont que des traits mobiles sur la carte, surtout quand une terre à des milliers d'années.

 

IMGP7195

 

Plance médicinale, plante magique, plante mythique (avez-vous aperçu un seul vampire en Lomagne ? ) et surtout plante gastronomique, l'ail séduit son monde depuis l'Antiquité. Originaire d'Asie, il s'est répandu progressivement en Méditerranée puis a été implanté en Lomagne au milieu du … XIII e siècle ! Une production qui a donc aux alentours de 750 ans.

 

C'est dans les années 1970 que sa culture explose en Lomagne et elle n'a cessé d'évoluer depuis. On peut résolument dire que l'ail est un des éléments importants de l'économie locale et pas que sur le plan gastronomique : le tourisme s'est développé autour de cette plante bien connue, notamment avec des manifestations comme les fêtes de l'ail : l'une a lieu dans le Tarn-et-Garonne à Beaumont-de-Lomagne considérée comme « la capitale de l'ail blanc, le 24 Juillet 2011 et une autre se déroule à Saint-Clar dans le Gers, les jeudis d'Août. S'ajoute à cela, la maison de l'Ail, également à Saint-Clar.

 

Sur les étals, blanc ou serti de belles flammes violacées, c'est en tout cas toujours un plaisir d'en apercevoir les gousses ; c'est que l'ail aurait aussi un potentiel artistique ? Décidément l'ail n'a pas fini de nous étonner …

 

IMGP8529

Posté par wawaa à 10:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur L'ail de Lomagne

  • AIL, AIL, AIL.

    Ils sont beaux, sûrement délicieux et tellement bénéfiques pour la santé.
    Cette année, nos aulx sont curieux, ils commencent à germer alors que nous venons juste de les récolter; peut-être à cause de la sécheresse.
    Biz.

    Posté par Roseline, 20 juin 2011 à 12:19 | | Répondre
  • Ce produit est toujours un régal pour les yeux, il est par ailleurs indispensable à la cuisine (la mienne très familiale), il est révélateur d'un terroir, de vies humaines vouées à des terres souvent familiales et de traditions.
    Avec mon bien petit mais si précieux potager je m'y essaie cette année, pour le plaisir.

    Merci

    Posté par Pat Launac, 20 juin 2011 à 20:18 | | Répondre
  • Des photos qui réveillent les papilles et éclairent les yeux d'une lueur de gourmandise.

    Posté par ludivinne, 21 juin 2011 à 13:24 | | Répondre
  • Bonjour !

    ça donne envie tout ça... Passe voir mon blog à l'occasion. Merci.

    Posté par Aurélia, 22 juin 2011 à 21:55 | | Répondre
Nouveau commentaire