Nous roulions tranquillement sur les routes gersoises entre Jegun et Antras quand soudain, je m'écriai de joie "HOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !" … Inquiet de ce cri inattendu, Denis me demanda ce qu'il m'arrivait. J'avais en fait aperçu les ruines d'un moulin que je trouvais fort charmant. Je me suis donc garée sur le bas côté, à un endroit sécurisé et nous sommes partis voir de plus près ce cylindre de pierres…Le temps avait l'air de se gâter, mais peu importe, nous partions à la conquête de ce moulin, gravissant la collinette légèrement molle du fait des précipitations des jours précédents.

 


IMGP5936





Arrivés tout près du batiment, nous avons aperçu à l'horizon de ses cousins ou frères. Un sur une colline assez proche et deux autres au loin, que j'ai reconnu ! Je les avais croisés lors d'une randonnée autour de Lavardens !


IMGP5939




IMGP5942




Nous nous sommes concentrés sur le spécimen que nous avions à proximité donc. Un grand cylindre coiffé de touffes de verdure. Une perruque bien verte qui n'était pas déplaisante.



IMGP5941




Me voici à l'entrée, il y a deux portes en vis-à-vis. Je comprends très vite l'origine de cette perruque en entrant prudemment à l'intérieur. Un arbre y pousse depuis longtemps, il a épousé la forme circulaire de ses branches grimpantes et déploie ses feuilles en son sommet pour profiter du soleil. La nature a redonné vie à la ruine :



IMGP5943


IMGP5945

IMGP5946




Me voilà de l'autre côté, un petit coup d'œil encore sur ces portes en vis-à-vis, qui offre un bel encadrement à la campagne lointaine.




IMGP5949




Le temps d'admirer encore une fois le vieux moulin, de constater ses fissures et rire de sa dissymétrique coiffure… nous voilà reparti vers la voiture pour de nouvelles aventures, ravis cette nouvelle découverte…




IMGP5948


IMGP5950