Extérieurement parlant, cette église a vraiment un charme fou ! Il me tardait de pouvoir y entrer depuis que j'avais lu qu'elle possédait de splendides peintures murales. J'ai enfin pu les découvrir lors du vide-grenier du 12 Septembre 2010. Les portes étaient grandes ouvertes, alors, curieuse, je suis entrée. J'ai là été totalement subjuguée !

P1080174

Une église gothique fortifiée

Cette imposante église aurait été construite dans les années 1480, construite de A à Z. A priori, là où elle se trouve, il n'y avait aucun reste d'une édifice antérieur. Ce qui ne m'étonne pas puisqu'en observant bien la position de la tour-porte et des possibles anciens murs d'enceinte, l'église actuelle se trouve à l'extérieur du village médiéval d'antan ! D'après ce que j'ai pu comprendre, on a supprimé l'église romane intérieure qui tombait en ruine pour libérer de l'espace pour en reconstruire une flambant neuve à l'extérieur des remparts. Cette église avait de surcroit une position stratégique d'avant-garde et constituait un point défensif de plus grâce à la hauteur de son clocher, c'est pourquoi on l'a immédiatement fortifiée ! Et elle en impose avec ses presque 35 m de longueur et ses presque 30 m de largeur.

P1080167

Le clocher n'est pas en reste dans cet aspect bourru et fortifié. C'est une grande tour polygonale aux murs très larges et très solides et qui possèdent comme chaque tour de défense digne de ce nom, des meurtrières.

P1080144

De splendides peintures murales

2

Quand on entre à l'intérieur, c'est une très belle voûte gothique qui s'offre au regard. Elle arbore de magnifiques peintures représentant des épisodes de l'histoire Saintes qui ont été découverte par Jean Michel Lassure en 1968. Ces peintures murales sont actuellement usées, parfois effacées car, non seulement elles datent du XV è siècle, mais en plus elle on été couverte pendant X années d'une couche de plâtre qui a été retirée à la fin des années soixante et au début des années soixante-dix. Mais cette couverture de plâtre n'a pas été si mauvaise que ça, puisque quelque part, elle les a quand même protégées et préservées d'une usure plus coriace. J'ai été absolument subjuguée par cette voûte et ces murs peints qui rendent les lieux exceptionnels : elles sont sans doute l'un des plus beaux héritages de Mont d'Astarac qu'il faut s'empresser de préserver à tous prix ! Attardons nous sur ce que représentent ces fresques.

L'Arbre de Jessé.

P1080122

Jusque là, j'ignorais ce qu'était l'arbre de Jessé. C'est en me documentant sur l'église Saint-Laurent. C'était un thème très fréquent dans l'art pictural  au moyen-âge et il semblerait qu'on ait pas mal de peintures de cet arbre dans la région Midi-Pyrénées. C'est en fait la représentation de la généaologie du Christ avec à la base du dessin, Jessé qui était le père du roi David. L'arbre est constitué d'un cep de vigne et prend racine en Jessé même. Il y a de part et d'autre de l'arbre des branches qui présentent les ancêtres biologiques et les ancêtres dits "spirituels" (les prophètes). On va dire que c'est l'un des arbres généalogiques de Jésus. Je vous conseille de plutôt faire des recherches sur le sujet, car mon manque de connaissance sur le sujet, limite pas mal mes explications. Il y a donc un arbre de Jessé dans l'église Saint-Laurent de Mont d'Astarac. Il se déploie sur une très grande surface, donnant l'impression d'être face à un véritable arbre et symbolise deux fois la vie et la lignée par les personnages et la présence de fruits rougeoyants. La Vierge y a une place centrale, tout en blanc, couronnée. Et j'en ai plus ou moins raté la photo (et ça c'est pour vous inciter à vous y rendre !).

P1080131

Le Jugement Dernier

Un classique pour une église, mais j'ai plutôt l'habitude de contempler les scènes de Jugement dernier, sur les tympans, sur des autels sculptés ou sur des vitraux. Saint-Pierre détient la grande clé de ce qui représente Jérusalem et accueillent ceux qui sont élus et qui défilent nus. Le Christ est représenté juste au-dessus, en compagnie des apôtres et des saintes. Certains sont catapultés dans les méandres de l'enfer et d'autres accèdent au paradis.

1

A noter que d'autres épisodes célèbres comme La passion ou  la cène sont aussi représentés. Des peintures et motifs sont observables également sur la voûte en ogive et ses les nervures d'ogives

3


De lumineux Vitraux

4

Je n'ai pas trouvé qui avait réalisé ces vitraux.  Ce sont des Saints qui y sont représentées dont l'un avec Saint-Laurent à qui est dédiée l'église accompagnée de la vierge.

P1080129

Sur un autre c'est Saint-François d'Assise et Saint-Joseph qui sont en lumière. Quelque chose m'intrigue ! Au bas de chacune des deux parties du vitrail est inscrit "Don de la Famille Laporte". Est-ce les verrières qui ont été données, ou de l'argent pour les restaurer ou les refaire ?

P1080128

Des sculptures, des chapelles latérales…

Un peu partout on trouve des sculptures, des têtes d'hommes, des roues solaires et notamment en bas des nervures d'ogives. Evidemment, comme j'étais plutôt absorbées par les magnifiques peintures murales, je n'ai pas pris le temps d'observer le reste ! Mais j'ai quand même fait un petit détour par les chapelles, elles aussi peintes et ornées de sculptures ! Le style des sculptures est commun à quelques églises environnantes, ce qui a fait conclure à Lassure, qu'elles étaient l'œuvre d'un atelier de tailleurs de pierre du coin !

P1080138

P1080140

Que dire de plus ? Je vais me répéter. C'est un édifice exceptionnel qui mérite vraiment d'être préservé et restauré, et je pense que, quand je vais passer devant en voiture, le matin en allant travailler et le soir en revenant du travail, mon regard sera beaucoup moins indifférent !