13 juillet 2010

[CLAP PATRIMOINE] La journée de lancement.

Ca y’est ! Le premier Clap a retenti Samedi ! 20 jeunes de 18 à 35 ans, d’horizons différents,  ont été choisis et vont se lancer dans cette belle aventure impulsée par la Fondation Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne et guidée par les professionnels de Creasud communication. Ces derniers vont superviser la réalisation et le tournage des vidéos en question qui seront diffusées le 10/10/10 sur grand écran et qui feront partie d’une vidéothèque que compte bien agrandir chaque année la fondation !

ban_clap_1


En raison de mes horaires de travail, je n’ai pas pu y aller dès 9h30. J’ai raté les présentations individuelles des projets mais je suis arrivée au moment où Eric Dournès de Creasud, continuait sa présentation du fonctionnement des ateliers, du matériel prêté et de l’organisation de l’après-midi. Le parcours pour se rendre sur les lieux avaient été extrêmement bien fléchés, je ne me suis donc pas perdue dans Tarbes !


Entrée dans l’établissement de la fondation, j’ai été accueillie par une longue table couverte de viennoiserie ! J’ai légèrement salivé mais je n’ai point le droit de manger ce genre de choses alors je ne me suis pas jetée sur tout ça. D’abord parce que ça n’aurait pas été très classieux de ma part. J’entendais du bruit dans l’amphithéâtre d’en face alors je me suis approchée, j’ai poussé légèrement la porte, j’ai jeté un œil aussitôt récupéré et « Oh ! Plein de gens ! Ils sont beauuuux ! Ils sont jeunes et surtout ils aiment le patrimoine, je les aime bien ! ».


J’étais persuadée qu’on ne m’avait pas vue parce que je suis la reine de la discrétion. OU PAS ! LN, qui fait partie de la fondation est sortie de la salle et m’a dit qu’elle m’avait aperçue. Bon, j’avoue qu’en fait, je ne suis pas douée pour être discrète. J’ai reçu un dossier avec une présentation sommaire des candidats dedans, et j’ai eu le droit d’entrer dans l’amphithéâtre derrière le monsieur qui parlait (c'est-à-dire Eric Dournès, si vous suivez toujours). N’étant pas douée non plus pour me faire toute petite, j’ai quand même réussi à me faufiler en souriant et à prendre place sur un des fauteuils verts.


Les 20 candidats étaient studieux. Ils avaient tous l’air assez jeune. Purée le coup de vieux pour la wawaa ! Ils étaient très concentrés, les yeux écarquillés et probablement tout ouïs ! Des caméras filmaient toute la salle. « Hey, je sors du boulot, hein ! J’ai l’air d’un épouvantail prompt à effrayer les vilains oiseaux qui viennent grignoter des cerises et je ne me sens pas du tout l’âme vidéogénique » pensais-je.


L’animateur de la discussion a organisé les groupes pour l’après-midi pour que tous sachent où ils devraient aller. Certains iraient dans le groupe de ceux qui n’ont pas encore très bien défini leur projet, d’autres iraient dans le groupe de « rédaction du scénario » et les derniers dans le groupe « tournage » car ils étaient les plus avancés.


Midi a sonné et il était l’heure de sustenter les estomacs. Devant la porte du bâtiment, avant de se rendre au restaurant d’entreprise, ça débattait sur la signification du mot « Patrimoine » au sens « Patrimoine de Pays ». J’ai donc tendu l’oreille (quand c’est pas l’œil que je jette …) pour en tirer les grandes lignes.


« Ce n’est pas que les vieilles pierres ou les châteaux en ruine » a dit l’un. «Oui, c’est la culture, l’architecture, la tradition, la gastronomie, l’économie, l’histoire … » a répondu un autre.


J’ai donc en rentrant consulté mon Grand Robert en 6 volumes (oui, c’est mon auto-cadeau de Noël de l’année 2007) qui, dans toutes les définitions de patrimoine, en comprend une qui correspond tout à fait :


« Ensemble des richesses culturelles accumulées par une société, une nation, une région, et qui sont valorisées par la communauté ».


Voilà donc, c’est très large. Et pour résumer, Clap Patrimoine met à l’honneur les richesses culturelles de Pyrénées Gascogne et ça c’est un fabuleux projet !


L’un des candidats a ensuite découvert de lui-même que le « Clap » faisait référence au « Clap » qu’on utilise pour lancer les scènes d’un film… mais en y réfléchissant (oui parce que ça m’arrive aussi de réfléchir !) c’est aussi l’onomatopée que l’on utilise pour exprimer le bruit des applaudissements : « Clap clap clap clap ! ». Clap Patrimoine dit « Bravo au Patrimoine ! » aussi, non ?


Sandra, qui fait partie de la fondation, a fait connaissance avec moi. « Wawaa ? ». Oui, parce qu’ils m’appellent tous Wawaa. Elle en a profité pour me donner un badge, sauf que dessus, il n’y avait pas « Wawaa ». Alors j’étais un peu déçue. En rentrant  à la maison, j’ai vite rectifié l’erreur !


 

CLAP

Bref, ce fut l’heure du repas, autour d’un buffet copieux. J’avoue avoir été peu bavarde car assez intimidée. Oui, je suis timide, en plus je savais que mes cheveux faisaient d’horribles frisettes et ça me perturbait grandement, mais j’ai quand même réussi à me décoincer un petit peu bon ok, un tout petit peu. Mais la prochaine fois, ça ira mieux !


A 14h, c’était l’heure des ateliers. A la base, je voulais aller jeter mon œil (décidément, je le jette souvent celui là ! ) dans chaque groupe … finalement, prise dans le déroulement des choses, je suis restée dans le groupe de ceux qui n’avaient pas encore véritablement bien défini leur projet.


C’était vraiment très intéressant de voir la motivation et la créativité de ces jeunes…et même si parfois leurs idées étaient incompatibles avec une réalisation vidéo, ils avaient tous de l’énergie et des idées à revendre. Ecouter un professionnel de la vidéo expliquer comment mettre en place un projet vidéo était tout aussi intéressant, notamment concernant les conditions de tournages, la confusion à ne pas faire entre fiction et reportage, faire attention à ne pas faire « jouer un rôle » aux intervenants du film, les droits à l’image, les droits audio …etc


Je ne regrette pas d’être restée là car, même si j’ai loupé l’atelier rédaction (qui aurait probablement être le plus « intéressant » pour moi qui rédige si souvent ! ) et l’atelier tournage, ça a été un véritable enrichissement humain avec cette foison de jeunes motivés, un enrichissement culturel avec la découverte d’endroits et d’histoire que je ne connaissais pas et une petite découverte du monde de l’audiovisuel.


La dernière réunion dans l’amphithéâtre a été l’occasion de constater la réelle motivation des organisateurs et des candidats.

Et le Gers alors ? Le Gers sera représenté par 4 sujets :

-La légende des chats à La Romieu
-Le Maquis de Meilhan
-La tour du Bourreau à Lectoure
-Le marche beth tems a à Seissan.


Et si je peux me rendre sur les lieux au moment des tournages qui se déroulent dans les semaines à venir, je n’hésiterai pas !


A SUIVRE , donc. CLAP, COUPEZ !

Suivez aussi les aventures de Clap Patrimoine !

Posté par wawaa à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur [CLAP PATRIMOINE] La journée de lancement.

Nouveau commentaire