14 juin 2010

Randonnée botanique autour de Simorre (3) : suite et fin !


Première partie : http://gersicotation.canalblog.com/archives/2010/05/27/18021998.html
Seconde partie : http://gersicotation.canalblog.com/archives/2010/06/02/18097070.html


Après avoir passé le gué, nos pas nous ont conduits sur un chemin herbeux, parfois bordé d’arbres et qui a abouti sur une route goudronné. C’est là que nous avons aperçu un chevreuil (ou biche) qui passait par là.



 

Photo_1617

Photo_1619

Photo_1620


Nous avons continué tout droit sur une route de crête et avons bénéficié d’un paysage magnifique avec cette chapelle sur son promontoire et le Pyrénées en arrière plan.



 

Photo_1621


Puis nous avons emprunté un chemin de terre et nous sommes engoncés dans une forêt ou nous avons découvert tout un tas de vieux objets qui trainaient là, rouillés, dont une bicyclette.



 

Photo_1622

 

Photo_1627


Nous nous sommes arrêtés dans cette forêt pour manger nos sandwichs. Il y faisait frais, c’était fort agréable avec le soleil qui cognait. En repartant et en sortant des bois, nous avons croisés quelques ballots de paille…avec toujours à l’horizon les sémillantes Pyrénées.



 

Photo_1628

 

Photo_1636


De nouveau au milieu des arbres, nous avons trouvé une cabane en bois au bout d’une longue et vieille échelle perchée sur un arbre.



 

Photo_1641

L’endroit était agréable. Au sol le soleil s’éparpillait en petites taches disparates. C’était joli.

Photo_1647

Un papillon, une fleur mauve, puis tout à coup, au détour d’un chemin, des paysages campagnards magnifiques.

 

Photo_1648

Photo_1658

Photo_1664

Photo_1666

Et encore des fleurs ! Des petites fleurs jaunes, que je pensais être aussi des orchidées sauvages, mais je ne les retrouve pas dans les référencements des orchidées sauvages du Gers. Peu importe, elles me plaisent bien à moi !

Photo_1667

Photo_1668

 

Puis un gros pompom, je ne sais pas comment ça s’appelle. Mais ce sont ces fleurs sur lesquelles on s’amuse à souffler quand on est enfant. Celle-ci était énorme !

 

Photo_1671

Photo_1672

Nous avons continué sur une route goudronnée sinueuse et sommes tombés sur un jeune chêne et encore de ces jolies fleurs mauves.

 

Photo_1673

Photo_1676

Photo_1680

Photo_1684

A un moment, après avoir traversé une départementale, nous avons rejoint un chemin de terre. De part et d’autres, les paysages étaient succulents. Et tout le chemin était orné d’arbres fleuris. C’était un véritable régal !

 

Photo_1688

 

Photo_1689

Photo_1692

Nous revoilà dans la forêt, entre ombre et lumière puis longeant un champ de blé où un coquelicot tentait de se faire une place.

 

Photo_1698

Photo_1699

Puis une orchidée. Je n’en sais pas encore le nom. J’y reviendrai sur leur nom. Mais là, j’admirais. Elle était conique, pointue, élégante.

Photo_1700

Et toujours, toujours, inlassablement, des paysages campagnards à couper le souffle, verdoyants, fleuris…

Photo_1706

Sur notre chemin, se trouvait également un vieux moulin dont il ne restait plus que le mur cylindrique de pierres.

Photo_1711

Et là l’émerveillement. Mon Pic du midi, encore un peu enneigé, qu’on apercevait par-dessus les collines !

Photo_1713

Nous nous sommes renfoncés dans les bois, découvrant d’autres paysages et quelques belles roses sauvages.

 

Photo_1718

 

Photo_1721

Photo_1724

Nous sommes passés par-dessus la Lauze, avons repris un chemin de terre je ne sais plus à quel moment. La chaleur nous assommait un peu.

 

Photo_1726

Photo_1729

Et encore une découverte botanique avec une orchidée à la fois belle et étrange, de couleur pourpre.

Photo_1731

Après avoir marché encore un petit moment à travers les belles collines, nous avons retrouvé Simorre et son église fortifiée face à nous. Sur notre gauche , plusieurs étendues d’eau nous ont intrigués. Pisciculture ?

Photo_1740

Photo_1743

Nous avons ensuite rejoint le village, dont nous avons apprécier les rues ensoleillées et les placettes colorées.

 

Photo_1744

Photo_1745

Photo_1746

Photo_1755

Nous sommes réfugiés dans l’église pour prendre l’air frais, puis avons rejoint la voiture pour rentrer à la maison avec plein de sublimes panoramas et images dans la tête !

Photo_1761

Une très belle randonnée, la découverte des orchidées sauvages du Gers a été une agréable surprise pour moi et je compte bien m’intéresser de plus près à cette flore épatante ! D’ailleurs, maintenant, je les remarque dans les prairies en m’exclamant avec enthousiasme « Y’a des orchidées ! Y’a des orchidées ! ».

Posté par wawaa à 12:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Randonnée botanique autour de Simorre (3) : suite et fin !

    J'adore tes photos elles sont vraiment superbe = )

    Posté par Norfindra, 14 juin 2010 à 20:56 | | Répondre
  • Bonjour, j'atterri ici en cherchant à identifier des petites fleurs jaunes, que je pense être des orchidées... Mais les "pompoms" sont des pissenlits et les orchidées violettes et coniques sont des "orchis pyramidal" si j'en sais plus sur les petites fleurs jaunes je reviens !!

    Posté par Cécile, 25 mai 2018 à 10:40 | | Répondre
Nouveau commentaire