07 août 2009

Randonnée autour de Castelnau-Barbarens : Le chemin de Saint-Guiraud.

Dimanche, en compagnie de ma marraine d’adoption, je me suis rendue à Castelnau-Barbarens pour une petite randonnée revigorante. Evidemment certains se sont moqués de nous parce que chez moi, il pleuvait. De toutes manières, nous avions prévu les k-ways ! Et puis au pire, si l’orage avait été trop prononcé, nous serions rentrées en rigolant. Parties de chez moi à 7h40 nous sommes arrivées à 8h10 tout en bas du village. Le point de départ de la rando se faisait tout en haut, voici donc le moment d’un échauffement un peu brutal avec la montée du village, assez abrupte. A 8H20, nous étions devant le panneau de randonnées. C’était parti pour les aventures !

Nous sommes parties sur la droite de ce panneau pour marcher assez longuement sur un chemin herbeux. Une très très fine pluie nous a arrosées l’espace de 1 minute,  mais ne nous a pas inquiétées.

1


C’était un plaisir de profiter de la vue qui s’offrait tout autour de nous. L’effluve des vallons gersois, les multiples couleurs malgré le temps couvert. Un temps que nous avons apprécié puisqu’il aurait été difficile de marcher par une forte chaleur estivale !

2


 

3


 

4

Nous sommes arrivées ensuite au niveau de la ferme du Capitole. Un élevage d’oies nous a accueillies pacifiquement dans ce décor. Une fois passé la ferme nous avons bifurqué une fois sur la gauche puis sur la droite pour descendre un champ qui ne semblait pas en finir.

5

 

6

Arrivées en bas du champ en question, une route. Plus de balisage. Et en plus j’avais oublié de prendre le plan, mais je me souvenais à peu près du trajet et il me semblait que nous devions aller sur la gauche, ce que nous avons fait. En arrivant au bord de la D40 , nous avons retrouvé le balisage. Un sentier à travers champ nous attendait.


 

7

De là, nous pouvions apercevoir Castelnau-Barbarens. C’est aussi pour ce genre de point de vue que j’aime ces randonnées. Elles offrent l’occasion de voir les villages sous plusieurs angles intéressants.


8


Après la traversée d’un petit pont de bois qui surmontait surement l’Arrats, nous avons trouvé un peu de ciel bleu. Après avoir tourné à droite sur une petite route goudronnée, nous nous sommes retrouvées en contrebas d’une demeure assez imposante.


9

9b

9t


Aux abords d’un champ de tournesol, en tournant sur la droite, nous avons aperçu un chevreuil.  Elle l’a vu entier, je n’ai vu que son arrière train. Nous avons été assez épatées du fait que, sa fuite dans le champ, soit aussi discrète : aucun tournesol ne bougeait. Peut-être s’était il rapidement tapis au milieu de ces grosses fleurs jaunes pour nous observer en sécurité.


 

10

Nous avons à nouveau traversé l’Arrats via un pont, puis avons rejoint la D40 pour tourner vers la gauche. Quelques centaines de mètres plus tard, nous avons bifurqué sur la droite en suivant le panneau « à jambon » qui nous a donné l’occasion de faire de multiples jeux de mots un peu nul… à jambon de Bayonne, à jambon de Paris, à jambon cru, à jambon beurre.


 

11

Nous avons grimpé un  assez long chemin goudronné pas très sympa avec nous ! Il montait puis redescendait, puis montait, puis redescendait. Nous avons une pause au pied d’un prunier.


 

12

Après la dégustation de fruits tantôt murs et tantôt verts, nous avons repris notre ascension, croisant en chemin de jolis paysages vallonnés, parfois agrémentés d’un petit bout de ciel bleu.


 

13

14


Nous nous sommes retrouvées ensuite sur un sentier à travers champs, longeant les tournesols et toujours ébahies par les diverses colorations de la campagne qui nous entouraient.


 

15

 

16


Arrivées au pied d’un poirier, c’était à nouveau l’heure de la pause ! Journée dégustations s’il vous plait ! Ce n’était pas encore assez mur ! Il va falloir y retourner !


 

18

Après ce petit épisode fruitier, nous sommes arrivée au château de Saint-Guiraud, dont la randonnée porte le nom. Je m’inquiétais un peu, car, j’avais l’impression qu’avec toute la végétation, nous n’allions pas très bien le voir. Alors nous avons fait un petit détour, et avons fureté à travers les arbres. Le château en question, et je reviendrai ultérieurement sur son histoire, possède une jolie tour crénelée et une chapelle en ruine.


 

19

 

20

En repartant sur nos pas pour reprendre le sentier balisé, nous avons découvert l’autre côté du château. Il domine un joli coin de campagne !


21

 

22

En continuant nous avons découvert que le bâtiment possède deux pigeonniers. Les deux chiens de la propriété, adorables, sont venus nous saluer. Dans l’allée boisée, nous avions de très belles vues sur le château.

23


 

23b

 

24

 

24b

Le sentier nous a menées vers une croix en fer forgé. Nous avons bifurqué sur la droite, longeant les tournesols.

26

27


En nous retournant nous avons pu voir autrement le château et ses deux pigeonniers. Tout était visible d’un seul coup d’œil.


 

28

Droit devant ! Et encore un sentier qui remonte ! Monte et monte encore ! Quelques pauses entre deux histoire de ne pas s’épuiser !


 

29

Le retour au plat s’est agrémenté de très jolis paysages. Les collines gersoises ont définitivement un charme fou !


 

30

 

31

Et encore une montée ! Je comprends pourquoi la difficulté du trajet était annoncée « moyenne » ! Là nous commencions à retrouver le village. De nouveaux points de vue s’offraient à nous ! Et toujours ma campagne adorée !


 

32

33

Voilà Castelnau-Barbarens ! Une vieille maison retient mon attention ! Nous nous émerveillons de l’ensemble architectural qui s’offre ensuite à nos yeux.


 

34

 

35

Arrivée au village, ma compagnie voulait visiter un peu les rues et finir le parcours du village que nous avions commencé le matin pour rejoindre le point de départ.  Je l’ai déjà visité deux fois pour ma part, mais on voit toujours des petites choses comme cette jolie rue descendante, comme cette maison étrangement couverte de lierres ou encore ce puits que jusque alors je n’avais pas encore remarqués !


 

36

 

37

 

38

11h33 nous étions à la voiture. Il ne pleuvait toujours pas. Nous sommes des petites veinardes, n’est-ce-pas ?

Posté par wawaa à 18:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]


Commentaires sur Randonnée autour de Castelnau-Barbarens : Le chemin de Saint-Guiraud.

    "C’est aussi pour ce genre de point de vue que j’aime ces randonnées."
    Surtout quand le paysage a d'aussi beaux champs de tournesols

    Même si cela n'a rien à voir avec le fait d'effectuer ces randonnées, c'est toujours un plaisir de faire ces promenades avec ton texte et tes photos.

    Posté par desny, 07 août 2009 à 21:56 | | Répondre
  • tu as pas mal marché semble-t-il, mais tu as une belle collection de photos... je ne connais pas ce coin
    merci

    Posté par henri, 09 août 2009 à 18:01 | | Répondre
  • MERCI

    Merci pour toutes ces photos et ces commentaires sur ce beau village de Castelnau-barbarens que j'habite depuis maintenant plusieurs années.
    Peut-être un jour nous croiserons-nous sur un sentier de la campagne Castelnausienne ou gersoise que je parcours régulièrement avec toujours le même bonheur.

    Posté par ludivinne, 10 août 2009 à 13:39 | | Répondre
  • magnifique

    c'est très gentil de ta part de partager tes randonnées. ça donne envie de s'évader et de parcourir les chemins. c'est vrai que notre pays est beau. tout simplement.

    Posté par benoit, 23 septembre 2010 à 09:43 | | Répondre
  • Adischats!

    Merci pour cette randonnée internet... dans votre propre randonnée! Belle et simple description qui donne envie de vous suivre. Brieveté de lecture n'exclut pas pour autant le charme ni le plaisir à partager.

    À bientôt!!

    Posté par Hub2c, 22 mars 2011 à 10:29 | | Répondre
  • Adishats Hub2c !

    Une randonnée internet dans ma propre randonnée, mais c'est une magnifique mise en abime que vous me faites là ! Je n'avais pas encore songé au concept de métarandonnée "la randonnée qui parle de randonnée"

    Merci en tout cas pour votre commentaire et votre passage !

    Posté par wawaaw, 22 mars 2011 à 11:16 | | Répondre
  • Bonjour,

    si vous voulez connaitre l'histoire de Saint Guiraud, je la connais un peut, de Sabius Sabiniatus , général Romain qui résidait sur place, dont la stèle vautive dédiée a la déesse Minerve fut découverte monsieur de la Noue, décrite par le marquis d'Orbessan et transféré a Toulouse....de Madame Cassagne a Mr de la Noue de Vair avec son fidel Edouart Lartet comme adjoint au maire, .... , j'ai redécouvert cet endroit en 1993/94, sous un tas de végétation ....j'ai collectionné son histoire, orale et écrite , je ne sait pas trop a qui la raconter..bien des choses, ....dont des traces de fusillades au 7.65 sur le mur de la chapelle sur un allemand qui fut détenu prisonnier sur place , dont les écrits était sur les murs, il fut passé par les armes quand les Américains étaient aux portes de Gimont, une histoire, qui porte les traces du testament des soeurs Belveze .....,

    ou encore, la phrase de parachutage : Rita, tu es belle;ou la famille juive cachées sur place , la perte du St Géraldus en polychrome .tiens le même personnage...le buffet d'orgue de la chapelle , la perte d'une des cloches, dont l'autre est de 1632 !

    l'histoire terrible de la famille de vair .....un roman magnifique qui me fit rencontrer son descendant !

    désolé d'être bref et confus, tellement de choses et d'information authentique et vérifiable, qui n'on pas intéressé les propriétaires actuels, que je ne sait a qui les léguer !un jour peut être , en tout cas, je ne suis pas loin ! j'ai acquis un autre château....


    Déclaration à la préfecture du Gers. Ancien titre : LES AMIS DE LA CHAPELLE DE SAINT-GUIRAUD. Nouveau titre : MEMORIAL DE SAINT-GUIRAUD. Nouvel objet : sauvegarde et conservation de la chapelle du château de Saint-Guiraud, de sa cloche et de son clocher ; organisation de chantiers, rassemblement de fonds, recherche des éléments historiques, écrits, objets, meubles, immeuble, conservation de la mémoire collective et locale avec objectivité et respect, afin de rassembler ce qui est épars. Siège social : mairie, 32450 Castelnau-Barbarens. Transféré ; nouvelle adresse : château de Saint-Guiraud, 32450 Castelnau-Barbarens. Mél. : drlanoue@ballistic.com. Date de la déclaration : 28 novembre 2000.

    Posté par warrior, 19 mai 2013 à 09:13 | | Répondre
    • Vous faites allusion aux soeurs Belvèze ...
      Il se trouve que parmi mes ascendants se trouvent au moins deux générations de Belvèze (Marc-Antoine-Dieudonné et Joseph) qui auraient habité au "Ninard".
      Si vous en savez davantage sur cette famille, je vous serai très reconnaissant de me la faire savoir.
      LJF

      Posté par LJF, 11 novembre 2014 à 11:56 | | Répondre
      • houa ....oui....
        j'avais dans les mains leurs testaments.......

        Posté par jc, 01 mars 2018 à 19:51 | | Répondre
    • Le propriétaire actuel de St. Guiraud:
      Je serai vraiment intéressé d' obtenir tous les renseignements sur l'histoire du château. Contactez-nous svp

      Posté par St. Guiraud, 18 février 2018 à 10:25 | | Répondre
      • il me connait !

        Posté par jc, 02 mars 2018 à 22:31 | | Répondre
  • j'espère que la campagne sera aussi belle en fin de mois car nous y allons justement une nouvelle fois pour toutes les danses traditionnelles occitanes et autres du "Rondeau de Castelnau", le weekend du 28 juin...2013

    Posté par giovinetta, 06 juin 2013 à 16:09 | | Répondre
  • contactez moi .

    Posté par jc, 01 mars 2018 à 19:53 | | Répondre
Nouveau commentaire