17 mars 2009

Le maquis de Meilhan

En Décembre, au hasard d’une route, une amie et moi sommes arrivées jusqu’au maquis de Meilhan. J’avais déjà vu quelques panneau l’indiquant, ou des noms de rue qui lui sont dédiées. Le maquis de Meilhan c’est un mémorial en l’honneur des résistants qui ont été fusillés par les allemands en Juillet 1944. C’était le maquis du docteur Raynaud et du commandant Marcellin : ils occupaient là, la petite ferme dite du Priou . Une bonne centaine de résistant âgés de 17 à 70 ans y résidait. Mais dans la nuit du 6 au 7 Juillet 1944, les allemands encerclèrent le maquis. Les résistants luttèrent mais le combat ne tourna pas à leur avantage puisque leur camion de explosa. Au bout de trois heures de combat, les blessés furent achevés et les autres massacrés. 73 résistants trouvèrent la mort, une vingtaine réussirent à s’échapper. L’impressionnant monument du maquis de Meilhan fût érigé en 1948 à leur mémoire. En voici quelques photos :


IMG_7920

Vue de la route



IMG_7923

IMG_7926

IMG_7933

Le camion de munitions ?


IMG_7941

IMG_7949

IMG_7953

IMG_7964

Posté par wawaa à 21:52 - - Commentaires [9] - Permalien [#]


Commentaires sur Le maquis de Meilhan

    Encore une histoire de courage et de sacrifice sur l'autel de l'espoir. Une minute de silence.

    Posté par Mikael, 18 mars 2009 à 01:45 | | Répondre
  • Je viens de dénicher un blog qui parle de ton pays ; ça peut peut-être t'intéresser :
    http://champetre.canalblog.com/

    Posté par Mikael, 19 mars 2009 à 01:43 | | Répondre
  • memoire

    mon pere etait la ce jour je ne l'ai pas connu lui non plus et il ne savait pas; je suis né 8 mois et 28 jours plus tard .....

    Posté par kleber, 14 juin 2010 à 14:59 | | Répondre
  • Meilhan

    Ma grand-Mère tenait une boulangerie à Masseube et fournissait le pain au maquis. D'abord à Arrouède, puis après un accrochage avec la milice à Meilhan. maman portait le grain que les paysans cachaient et le portait à la minoterie de Panassac( je crois) et c'est avec cette farine que,ma grand-mère faisait le pain pour le maquis. La veille du massacre, un résistanr était venu à la boulangerie et maman lui a dit "vous sortez trop tôt, vous êtes imprudent"

    Posté par bonneau, 10 octobre 2011 à 15:27 | | Répondre
  • Merci bonneau pour cette petite anecdote qui fait partie de l'Histoire et de votre histoire familiale ...

    Posté par wawaa, 10 octobre 2011 à 17:28 | | Répondre
  • je recherche des infos sur le capitaine hoffalt eugene et son fils rene arrete et fusille le 26 JUIN 1944

    Posté par HOFFALT BOB, 10 février 2012 à 00:06 | | Répondre
    • Bonjour Bob. Au titre d'une association patriotique, j'essaie de rédiger des fiches, présentables sur smartphones, des morts pour la France dans les cimetières du canton de l'Isle en Dodon (application mémoire d'hommes). J'ai commencé à rédiger 100 récits (combattants de 1870-1871. 1914-1918. 1939-1945. Meilhan). Malheureusement, bien qu'ayant photographié de nombreuses tombes, je n'arrive pas à connaître les familles. Si vous pouvez m'apporter la moindre aide, je suis preneur.
      Concernant Eugéne et René Hollaft, j'ai rédigé un document sur l'embuscade du pont de Chélan, où nos deux résistants ont été tués (archives 1. Histoires extraordinaires de la Résistance française (par Dominique Lormier).
      2. La dépêche (2 septembre 2009) de Roland Vieuxtemps).

      Posté par Patrick, 02 novembre 2017 à 06:39 | | Répondre
  • Hello
    Quant a moi je recherche des infos sur l'ancienne chapelle de Meilhan, et son cimetière, je voudrais aller prendre cette chapelle en photo mais ne suis pas sur de sa localisation, l'on m'a parlé des ruines d'un chateau medieval dans la foret, la chapelle serait proche.
    Si quelqu'un peut me donner un coup de main
    Merci

    Posté par Nicolas, 20 mars 2017 à 16:13 | | Répondre
  • Bonjour, il y avait, à Meilhan, la famille Capdeville André et Simone qui possédait un ouvrage ancien ou livret sur le maquis. Il me l'avait prêté pour le lire et ce petit ouvrage était un trésor de renseignement... C'est bien votre idée de blog, ne pas perdre le Gascon du Gers serait bien, il est particulier, il appartient au "parlar clar"... Je possède une grammaire et conjugaison tirées sur le net s'agissant du gascon de Savès. Différent de l'occitan et du gascon bianès. Bon courage à vous et au plaisir de vous lire.

    Posté par Marc, 17 juin 2017 à 18:31 | | Répondre
Nouveau commentaire