05 juin 2008

Un conteur Gersois….

Jean-François Bladé.


Il n'y a pas que des monuments, des jolis villages, des paysages à couper le souffle et une gastronomie épatante, dans le Gers ! Le département a vu naître de nombreux personnages célèbre. Si d'Artagnan est le plus connu, d'autres ont également marqué notre culture nationale comme le poète Gascon Guillaume Ader où le grand historien qu'était Charles Samaran, mais je reviendrai sur ces derniers dans d'autres publications.


Est-ce que le nom de Bladé Jean-François vous dit quelque chose? Son nom sonne peut-être bien au creux de votre oreille , mais parvenez vous à savoir de qui il s'agit?


446px_JFBlad_


Ce n'est autre qu'une grande figure de la littérature Gasconne. En effet, né à Lectoure, actuellement au Nord du Gers, en 1827, il a été l'auteur de nombreux contes et poésies de Gascogne.


51DX4XE5ZRL


Après avoir fait des études classiques au petit séminaire auscitain, Jean François Bladé passe par le collège d'Auch puis celui de Bordeaux où il achèvera son cursus classique. Durant la seconde république il entame des études de droit à Toulouse puis se rend dans la capitale où il cotoie les milieux littéraires. Il se lie d'amitié avec le grand Baudelaire et sa réputation est grandiose au sein de l'élite littéraire qui le considère comme un formidable conteur.


De retour à Lectoure en 1856, il devient juge suppléant jusqu'en 1867. Mais dès ce retour, il exploite ses dons de conteurs: de 1856 à 1860 il se met à écrire, notamment pour la Revue d'Aquitaine. Son style simple, émouvant, gorgé de joie fait de ses contes des œuvres exceptionnelles comme "L'Abbé de Salluste".


La Gascogne est pourtant encrée en lui-même s'il n'y vit plus à plein temps et de 1855 à 1867 il se lance dans une grande recherche d'anciens contes gascons. Contes que, j'essaierai de trouver à la bibliothèque pour mieux vous en parler. En 1867 c'est la consécration: il fait imprimer  Contes et proverbes populaires…en gascon !!!! Mais il n'omet pas d'y ajouter un glossaire utile pour les mots les plus complexes. En 1886, parait en trois volumes, comprenant la majeure partie de ses contes, Contes populaires de la Gascogne. Il est également l'auteur de nombreuses poésies dont Les poésies populaires de Gascogne.


Ne se contentant pas de seulement retranscrire à sa manière la littérature orale de sa région, il s'intéresse également à l'histoire locale et produit son Histoire et Géographie de la Gascogne. Malheureusement la mort l'emporte avant qu'il ne puisse terminer ses travaux après 40 années de recherches, en 1900.  Il repose loin de sa terre natale à Paris, mais je suis sûre que la Gascogne qui le passionnait tant, garde son âme avec elle.

Posté par wawaa à 19:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Un conteur Gersois….

  • les raisons de l'exil, le premier roman de Michel Zordan

    Bonjour,
    Le tout premier roman de Michel ZORDAN est maintenant disponible dans les librairies du Sud-ouest, ci-joint le dossier de presse des Editions 3Z. Tous les points de vente, sur www.unauteur.com

    L’auteur sera présent au salon du livre de Lombez - Gers, le 22 février 09

    Remerciements.

    Cordialement .

    Contact Editions 3Z : Marie Claire DERRIEN

    en savoir + sur le site de l'auteur = www.unauteur.com

    Posté par marieclaire, 11 février 2009 à 18:10 | | Répondre
  • De l'art de la promotion personnelle face au respect ..

    Je trouve dommage que vous ayez fait passé votre message de force, sans même proposer un commentaire en rapport avec l'article ou d'autres articles de ce blog. Voilà un procédé bien cavalier que je ne cautionne pas, quand un simple mail aurait pu me convaincre de faire une petite note sur le sujet.

    Bien dommage, je le répète, peut être que dans des circonstances plus respectueuses, j'aurais porté un peu plus d'attention au message que vous vouliez faire passer.

    D'autant plus que j'aurais été heureuse de découvrir un auteur qui vraisemblablement est de ce sud ouest que j'aime tant !

    La promotion est une chose, le respect en est une autre. La prochaine fois agissez un peu plus subtilement !

    Posté par wawaa, 11 février 2009 à 18:44 | | Répondre
Nouveau commentaire