J'ai cette manie, depuis que j'ai fait de l'ancien français à la fac, de toujours vouloir connaître l'étymologie des noms de villes et de villages. Je trouve que ça fait partie de leur histoire et que c'est toujours enrichissant de savoir pourquoi on appelle tel village par tel nom. Alors, oui, je le dis, j'aime l'étymologie, connaître l'histoire d'un mot, son évolution, ses utilisations, ses déviations. Il en est pareil des noms propres. Dans leur cas, on appellera "onomastique", la sciences de l'étymologie des noms propres. J'ai découvert l'onomastique à la fac, en cours de littérature médiévale dans laquelle chaque nom donné aux personnages n'est pas anodin. J'ai pris cette habitude de me demander si le nom de telle ou telle ville a une histoire particulière et c'est ainsi qu'à chaque fois que je croise une nouvelle commune, j'ai envie de savoir le pourquoi du comment.

IMG_6292


Auch. En voilà un drôle de nom. Un peu farouche. Une syllabe. Une rime chuintante. Auch. Quand on ne connaît pas l'histoire de la ville, comment retrouver cette étymologie? Si je n'avais pas internet ni une quantité incroyable de documents sur le Gers à disposition à la bibliothèque, j'aurais probablement jeté mon dévolu sur mon dictionnaire de latin, mon dictionnaire étymologique et mon dictionnaire d'ancien français pour y trouver un mot ressemblant. Le premier ne m'aurait peut-être pas été d'une grande aide si je n'avais pas su que les habitants d'Auch s'appellent les Auscitains. En l'ouvrant, j'y aurais trouvé beaucoup mots commençants par "ausc" sans leur trouver un point commun en dehors des trois ou quatre premières lettres. Connaissant les modifications qu'a pu subir la langue j'aurais aussi pu me pencher sur les mots commençants par "Os" ou "Osc" est le début de nombreux mots désignant des petites cavités, mais je pense que je n'aurais rien trouvé de particulièrement alléchant. Le second m'aurait menée vers des mots comme "Aube", "Auguste", "Austral"…mais aucun d'entre eux ne m'a menée jusqu'à une origine latine ressemblant à un mot commençant par "Ausc", mes dictionnaires n'étant pas très gros. Je me serais ensuite jetée sur mon dictionnaire d'ancien français, dernier espoir, mais là encore trop de pistes, et rien qui rejoigne ce que les deux autres dictionnaires auraient pu me divulguer.


Il a donc fallu faire plus de recherches. Je les aurais de toutes manières effectuées, même si j'avais pu avec mes outils linguistiques conduire un raisonnement plausible. Au départ, un peu comme d'Artagnan ne s'appelait pas d'Artagnan à sa naissance, Auch ne s'appelait pas Auch. Elle portait le nom tout à fait différent de "Climberris". Nom d'origine Celtique composé de l'adjectif "clim" qui voulait dire "célèbre" et du nom "berris" qui désignait "la ville". Oui mais "Climberris" ne peut en aucun cas donner, malgré toutes les évolutions de langue possibles, le nom de "Auch". En fait, au premier siècle avant JC, Climberris étaient peuplée par les auscii, une ancienne peuplade d'origine ibère, originaire du piémont Pyrénéen. Auscii est en fait le nom latin donné à ce peuple: les ausques.  Cette population, à l'excellente réputation, occupaient une bonne partie de l'Aquitaine. Au milieu de ce siècle, la romanisation s'est faite de force et les Auscii s'y sont soumis.

auscii


Le nom de la cité de cette peuplade des Auscii, fût alors dédiée à l'empereur Auguste et fut renommée très judicieusement  "Augusta Auscorum" car même si elle incluait clairement le nom de ce grand empereur, les Auscii y ont laissé leur propre nom. Augusta Auscorum s'est ensuite transformé en Auch, pour ne garder que la racine "Ausques"/"Auscii", et rendre pour l'éternité, à moins que le futur ne réserve encore d'autres changements de nom, aux Auscii ce qui était aux Auscii, malgré l'invasion de César…



Une petite parenthèse étymologique montrant que, le peuple gascon est un riches brassages de nombreux peuples : les vasques, les ausques, les romains et qui encore? Peut-être le découvriront nous dans d'autres recherches étymologico-historiques.