Gersicotti ? Gersicotta !

A la découverte d'Endoufielle...

A chaque retour vers l'Aveyron, je regardais ce petit village perché sur le haut d'une colline proche de l'Isle-Jourdain. Le clocher mur de l'église, les couleurs me donnaient toujours envie d'aller y faire un tour. Mais à chaque fois, soit il faisait un temps de cochon (comprendre par-là, des pluies diluviennes et un vent qui décoiffe), soit il faisait nuit, soit nous n'avions pas le temps. Et puis, dimanche dernier, partis plus tôt que prévu, nous avons enfin eu et pris le temps. Plus on montait vers le village et plus je me doutais qu'on devait apercevoir de là-bas le fabuleux château de Caumont. C'est la première chose que j'ai cherché à voir. Ce magnifique château dans un sublime panorama campagnard.

 

DSCN5283

Après avoir longuement observé l'horizon, puis la croix qui se dresse à l'entrée du village, une rue légèrement pentue nous mena jusqu'à l'église dont le clocher-mur est tout à fait fascinant.

DSCN5280

DSCN5281

DSCN5282

 

 

 

Sur un toit, un petit pigeonnier ? Et derrière nous le village, resplendissant. "Cela faisait longtemps qu'on avait pas fait ça !" dis-je à mon cher mari. "Quoi donc ?" répondit-il. "Visiter à l'improviste un village gersois.". C'est vrai, ça faisait longtemps et c'était encore plus agréable que d'habitude : il fait beau, et on apprécie davantage ce qui devient rare.

DSCN5289

DSCN5290

 

Entamons le tour de l'église ! Mes yeux fixent le clocher-mur. J'ai du mal à m'en décrocher. C'est que je le trouve vraiment beau avec son mélange de pierres et de briques.

DSCN5293

DSCN5294

DSCN5295

DSCN5296

 Nous redescendons vers la place du village, la ruelle est colorée, le clocher-mur toujours aussi attrayant et sur le toit de l'église danse un petit oiseau.

DSCN5297

DSCN5298

DSCN5299

De retour à l'endroit précis où le panorama en valait la peine, nous avons fait une nouvelle pause. La croix, le château, la campagne. Le Gers, dans toute sa splendeur ! C'est comme une bouffée d'oxygène inattendue.

DSCN5301

DSCN5304

 Nous laissons donc le clocher derrière nous. Et nous marchons vers la place principale où nous attendent des tas de petites merveilles.

DSCN5309

Les maisons à colombages, les pavés, le simple alignement des poteaux ...

DSCN5310

DSCN5311

DSCN5312

DSCN5325

Nous jouons avec l'ombre d'un lampadaire et d'un arbre. Nous créons notre selfie du jour. Nous nous amusons de tout ça. Le soleil nous réchauffe le dos.

DSCN5313

 

DSCN5314

DSCN5315

Sur notre gauche se tient un pigeonnier avec à son sommet un ... pigeon ! 

DSCN5317

DSCN5318

Place aux détails. Je m'excuse d'avance auprès des propriétaires de ce lustre pour cette intrusion photographique. Mais c'était si joli, ce lustre aperçu par une fenêtre ouverte et qui donnait sur une autre fenêtre ouvert. Cela ne m'a pris que le temps d'un courant d'air. 

DSCN5320

Nous adorons la fontaine sur la place, ses faiences, ses couleurs, ses motifs.

DSCN5323

DSCN5330

 

DSCN5332

Le coin d'un banc, joliment scuplté de feuille ...

DSCN5326

Les fenêtres blanches au milieu des colombages et des briquettes...

DSCN5327

L'ombre d'un autre lampadaire sur le bitûme ...

DSCN5328

DSCN5333

 Une tourterelle qui se prenait pour une antenne ...

DSCN5329

 

Les pots de fleurs ...

 

DSCN5334

Tellement de choses simples et si belles qui ont fait de notre balade un moment inoubliable, dans ce petit village méconnu, portant le drôle de nom d'Endoufielle... c'est ça la magie du Gers !

Posté par wawaa à 15:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


Samedi 25 Octobre 2014, 8h30, le jour se lève dans le Gers.

Tout était calme à Arrouède. Je me suis réveillée vers 6h50 avec une idée bien précise en tête : commencer la journée avec les Pyrénées ! Il a fallu tout de même patienter une heure et demi avant le lever du soleil. Mais, j'avais de quoi m'occuper. Une fois que le jour a commencé à poindre, je me suis dépêchée de prendre mon appareil photo et l'air du Gers ! C'était parti pour la balade habituelle, sur mon petit chemin, avec la vue sur le village encore endormi.

 

DSCN5057

Le ciel avait, à l'Est des couleurs sémillantes. Le soleil s'apprêtait à illuminer la campagne, je m'impatientais de prendre ses rayons de plein fouet.

DSCN5058

Au Sud, on apercevait à peine les Pyrénées, discrètes, comme des ombres fugaces. L'atmosphère était agréable.

DSCN5059

DSCN5060

Le soleil continuait lentement son ascension. Les couleurs variaient : du rose, du mauve, de l'oranger, du jaune, de l'éblouissant. J'aimais la grange et ses ballots de foin dans cette ambiance. Les chardons aussi. Et à l'horizon, les sommets commençaient aussi à prendre quelques couleurs...

DSCN5061

 

DSCN5062

DSCN5063

 

DSCN5064

 

DSCN5066

 

DSCN5067

Et je n'étais pas seule à admirer l'aurore ! Quelques oiseaux s'étaient joints à moi pour contempler le spectacle !

DSCN5070

DSCN5073

La boule de feu géante a surgi de la colline. Le jour naissait. Mes joues se réchauffaient un peu. La journée s'annonçait magnifique.

DSCN5074

DSCN5078

Arrouède aussi prenait la lumière ! Le village s'illuminait. Un héron passait par là...

DSCN5077

 

DSCN5079

Les chardons étaient encore plus beaux. L'horizon m'enthousiasmait ...

DSCN5082

DSCN5083

 

 Alors j'ai pris la petite route qui mène au village, en longeant un champ de maïs doré. Dans les prés, les pissenlits scintillaient. C'est beau la lumière du jour sur la campagne ! C'est beau et c'est hypnotisant !

DSCN5086

DSCN5089

Et puis les arbres du coin qui se dessinaient sur le ciel panaché. Cela faisait longtemps que je n'avais pas ressenti à nouveau ce sentiment de bien-être. Le paysage semblait ne sourire qu'à moi. J'en profitais.

DSCN5090

DSCN5091

DSCN5092

En redescendant la route principale, vers la maison, j'ai retrouvé l'ombre des montagnes et le clocher de Mont d'Astarac où je me suis mariée ! Je suis passée tellement souvent par ici, et j'aime toujours autant !

DSCN5093

DSCN5094

DSCN5095

DSCN5096

DSCN5097

 

DSCN5099

DSCN5100

DSCN5102

DSCN5104

DSCN5108

 Terminons par ce vieux mur ! Ce vieux mur, indestructible, dont je parle depuis que j'ai commencé à tenir ce blog. 

DSCN5109

Ce vieux mur, les montagnes, le ciel coloré, les arbres ... J'étais chez moi !

Posté par wawaa à 16:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Le chemin des épouvantails 2014 : Saint-Clar et Avezan

A la mi-Août, j'étais dans le Gers avec mes deux petites têtes blondes préférées. Aller sillonner le chemin des épouvantails en Lomagne gersoise était une évidence ! Je leur ai proposé l'affaire. On ne devait y aller que l'après-midi. Les négociations ont été dures.

"Tatie, et si tu nous emmenais toute la journée et qu'on allait au reeeestauuuurannnnt ?

-Et quoi comme restaurant ?

-Et beh chez Mac Do ou Quick (ndlr : prononcez "Kik")

-Ah non, Tatie elle aime pas ce genre de restaurant. Et si on pique-niquait ?

-Ah  ouiiiiiiiiii, c'est ce que je préfère, pique-niquer !"

Ni une, ni deux, nous voilà partis au supermarché pour acheter tout ce qu'il faut pour un pique-nique. Il ne fallait plus qu'attendre le lendemain pour commencer la grande aventure.

Avant de monter dans la voiture : "Si vous n'êtes pas sages, l'un ou l'autre, pendant la balade, si vous en m'obéissez pas, on remonte dans la voiture et on repart chez Papy et Mamie." Et Papy en a remis une couche. 

Au départ d'Arrouède, à peine quelques kilomètres faits, la petite nièce m'interpèle :

"Tatie ?

-Oui ?

-Beh moi si tu me dis que je m'assis et ben je m'assis. Si tu me dis que je me mets debout, beh je me mets debout. Si tu me dis que je te prends la main, ben je te prends la main. Je fais tout ce que tu me dis.

-Oui ! C'est bien ça !"

Après une heure et des poussières de route, nous étions arrivés à Saint-Clar, où, sur la place, se tenait un groupe d'épouvantails. Voilà, les deux petits blondinets amusés par la situation et motivés à en voir d'autres : ouf ! tout va bien !

DSCN4346

DSCN4348

DSCN4349

DSCN4350

 

Direction l'office de tourisme pour récupérer un plan du chemin des épouvantails, notamment avec les noms des villages qui participent à l'événement. Retour à la voiture. L'un des deux bambins choisit une destination sur la carte. En avant pour Avezan. A peine arrivions nous vers le village, juste avant l'entrée de celui-ci, qu'un énigmatique personnage nous accueillait. Les enfants, intrigués, en ont fait le tour plusieurs fois, amusés de voir qu'on avait réussi à fabriquer un épouvantail avec des bouchons et des pots de fleurs en plastique...

DSCN4356

 

DSCN4357

 

Comme midi sonnait, nous sommes entrés au coeur du village dans l'espoir de trouver un endroit sympathique pour le pique-nique. Nul besoin de chercher longtemps, des tables en bois prévus à cet effet nous tendait les bras. C'est là que nous avons rencontré le jardinier du coin !

DSCN4370

DSCN4371

 

Pas de répis pour tatie, à peine a-t-on eu fini de manger qu'il fallait repartir à l'aventure. Et quelques mètres plus loin, au pied d'un magnifique château, nous attendait la réplique parfaite de Papy sur sa tondeuse(à une barbiche près...). La petite disait "Papy pourquoi tu bouges pas ? Allez viens avec nous !".

DSCN4377

DSCN4378

 

Ce n'était pas fini ! Déjà les petits voulaient changer de village, j'ai dû ruser. "Je crois que j'en ai vu un ou deux là-bas !". On presse le pas. On trouve une dame en train de cueillir des fruits, un magnifique tournesol souriant, un paysan bien occupé et un "Papy" qui pêche ! 

 

 

DSCN4383

DSCN4384

DSCN4385

DSCN4387

 

 

DSCN4389

DSCN4390

DSCN4391

DSCN4392

 

A notre retour vers la voiture, sur une petite route, d'autres nous faisaient signe : un pélerin, et encore "un papy", cette fois-ci, version tournesol !

 

 

DSCN4396

DSCN4400

DSCN4403

DSCN4404

Les enfants étaient ravis, la tatie aussi. Nous avions hâte de découvrir les épouvantails dans un autre village.

Félicitations aux habitants d'Avezan pour leur créativité et leurs épouvantails splendides !

Posté par wawaa à 09:19 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,



Fin »
 
Creative Commons License
Gersicotti Gersicotta by Sylvie Legrand est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.